Archives quotidiennes :

2. Les avantages du vélo À Lyon

Pourquoi choisir le vélo comme mode de déplacement ? La réponse en quelques lignes !

Pourquoi le vélo ?

Mis à part ses deux collines, qui n’ont rien d’infranchissable non plus, Lyon possède un profil qui rend la pratique du vélo agréable et accessible à tous : c’est en général plat ! Mis à part cela, le vélo possède de nooombreux avantages, repris ci-dessous (liste non exhaustive !)

Le vélo est un mode de déplacement :

écologique : évidemment ! Le vélo demande beaucoup moins d’énergie et de matière première qu’une voiture pour être fabriqué et entretenu. Et une fois en selle, la seule émission de gaz sera celle de votre respiration !

économique : pas besoin d’autre carburant qu’une nourriture saine et équilibrée pour pédaler ! ET pour un vélo classique, les frais d’entretien sont plus que raisonnables.

silencieux : visualiser la carte du bruit dans le Grand Lyon suffit à se persuader à quel point la voiture joue un rôle négatif dans notre environnement sonore. Un vélo qui se déplace est quasi inaudible pour les riverains et les piétons. Quel silence, quel calme pour tout le monde !

rapide : des agents du Grand Lyon ont testé différents modes de transports entre de mêmes itinéraires. Le vélo est bien le moyen de déplacement le plus rapide en heure de pointe.

qui fait du bien au corps comme à l’esprit : la pratique d’une activité sportive quotidienne, même limitée, est bien sûr bénéfique pour le corps, et limite les risques de maladie cardio-vasculaire. Mais c’est aussi un plaisir pour l’esprit, après une journée de travail stressante, que de pouvoir divaguer en pédalant… La coupure entre le travail et le domicile est bien plus marquée grâce au vélo qu’elle ne l’est avec une voiture; le cycliste arrive chez lui plus reposé… plus serein.

avec lequel on souffre moins de la pollution atmosphérique qu’en voiture, hé oui !

avec lequel on a MOINS de problème de stationnement qu’en voiture.

fiable : vous ne connaitrez que peu de soucis mécanique ! Une crevaison de temps en temps… c’est plus simple à réparer qu’un carburateur ou qu’une boite de vitesse ! Et une fois repérées la vitesse et la direction du vent, vous connaîtrez votre durée de trajet à la minute près, quel que soit le trafic ou les horaires des TCL…

qui contribue globalement à rendre la ville de Lyon et la vie de nos concitoyens plus agréables : des rues plus sûres, une circulation apaisée. Le vélo n’est pas consommateur d’espace et laisse de la place aux autres usagers et aux transports en commun de surface… Tout cela est difficilement chiffrable d’un point de vue économique, mais d’un point de vue éthique et social, ces avantages sont sans prix.
Demandez leur avis aux Danois, croyez vous que c’est par hasard s’ils sont en tête dans les classements des peuples heureux!

10. Le Plan de Déplacement Urbain de Lyon, la Charte Vélo.

Qu’est ce que le PDU ? Téléchargez-le !

LE PLAN DES DÉPLACEMENTS URBAINS (PDU)

Le PDU est une démarche de planification visant à créer les conditions d’une évolution de la mobilité compatible avec la notion de développement durable à travers « un usage coordonné de tous les modes de déplacements, notamment par une affectation appropriée de la voirie, ainsi que la promotion des modes les moins polluants et les moins consommateurs d’énergie »

Cette démarche a été initiée par la loi LOTI (Loi d’Orientation des Transports Intérieurs du 30/12/1982) mais l’absence de décret d’application en a limité la portée.

La Loi sur l’Air et l’Utilisation rationnelle de l’Énergie (LAURE du 30/12/96) À rendu obligatoire l’élaboration d’un PDU pour les agglomérations de plus de 100000 habitants. Enfin la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU du 13/12/2000) renforce le pouvoir prescriptif des PDU et rend leur démarche cohérente avec les autres documents de planification (Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), Plans Locaux d’Urbanisme (PLU)).

La Ville À Vélo vous propose de télécharger le PDU pour le consulter (également consultable à partir du site du SYTRAL):

Objectifs

1) diminution du trafic automobile,

2) développement des transports collectifs, du vélo et de la marche à pied,

3) aménagement du réseau de voirie pour en assure le partage,

4) organisation du stationnement,

5) réduire les impacts dus au transport et à la livraison de marchandises,

6) encouragement des entreprises et collectivités publiques à favoriser le déplacement de leurs personnels autrement qu’en voiture (Plan de déplacement d’Entreprise).

Le PDU de LYON

La décision d’élaborer le PDU a été prise par le SYTRAL (Syndicats des TRansports de l’Agglomération Lyonnaise) en novembre 1995 suite au constat alarmant d’une enquête sur les déplacements des ménages.

Cette décision marque un tournant dans la politique des déplacements en introduisant des contraintes dans l’usage de la voiture (objectif : ramener la part de l’automobile dans les déplacements mécanisés de la métropole lyonnaise de 77 % actuellement, À 75 % en 2005, contre 80 % si la tendance actuelle se poursuivait).. Il s’agit aussi d’une opportunité politique qui permet À Raymond Barre de se démarquer de la mandature précédente (M. Noir). Christian Philip (président du SYTRAL) mise ainsi sur le tramway pour accéder à la mairie…

La place du vélo dans le PDU de Lyon

Dans le cadre du PDU le Grand Lyon a élaboré un Schéma directeur Vélo qui planifie les aménagements à réaliser sur 5 ans (À partir de 1998).

La Charte Vélo précise que les espaces alloués aux cyclistes devraient être pris sur ceux occupés actuellement par la voiture. Il est également prévu d’ouvrir certains couloirs bus aux cyclistes.

Téléchargez la Charte Vélo :

La Ville À Vélo a participé À l’élaboration de la Charte Vélo et du Schéma Directeur Vélo (1996-1998). Cependant, partant des mêmes principes que ceux énoncés par la Communauté urbaine, elle a proposé un schéma général de liaison différent ; nous avons pointé par exemple la nécessité d’un axe continu nord-sud La Doua – Part Dieu – La Manufacture des Tabacs, pôles effectivement générateurs de déplacements, et son croisement avec l’axe est-ouest reliant Le Vinatier À Bellecour.

Aujourd’hui force est de constater que les déclarations de bonnes intentions ne sont pas passées dans les actes! Hormis la liaison Grange-Blanche – St Jean, les aménagements cyclables continus, cohérents et d’un réel intérêt pour les déplacements urbains tardent à voir le jour. Le principal blocage restant toujours l’impact sur la circulation automobile et le stationnement… La question de l’interconnexion du réseau ne semble toujours pas préoccuper les aménageurs (voir par exemple le cas le la Fosse aux Ours).

Par contre les aménagements lourds liés à la pratique du vélo loisir ont aisément vu le jour (long du Rhône) et le projet actuel d’aménagement des berges du Rhône témoigne d’une nette préférence des élus pour les projets « vitrine » plus rentables au niveau électoral que les aménagements destinés à créer un véritable réseau pour les déplacements quotidiens.

La révision du PDU

La réunion d’ouverture a eu lieu le 13 mars au Grand Lyon. Une commission a été mise en place avec 3 groupes (transports en commun modes doux, place de la voiture, finances) et 9 ateliers. La Ville À Vélo participait à l’atelier Modes Doux.

Les réunions publiques et expositions eurent lieu début 2004

Pour en savoir plus

– consulter le site du PREDIT

– une page sur le PDU de Lyon sur le site : http://perso.wanadoo.fr/bicy-lyon/page20.html

La Ville À Vélo au salon primevère de Lyon

Notre association animera un stand au salon primevère.Le Salon primevère se tient À Lyon depuis 1986 et draine plus de 30 000 visiteurs par an.

Son objectif est d’organiser le salon autour de trois idées fortes :
• sensibiliser le grand public,
• promouvoir les démarches alternatives,
• développer une meilleure communication entre les partenaires de l’écologie.

Le vélo est un moyen de déplacement urbain, sain, sûr, économique, véloce, convivial et respectueux de l’environnement… L’association la Ville À Vélo est tout à sa place dans ce salon !

Retrouvez sur notre stand des adhérents qui pourront vous renseigner sur le vélo À Lyon et sur notre association. Vous pourrez également y signer une pétition en faveur des doubles-sens cyclables À Lyon.

Tout cela se passe À Eurexpo, dans l’est Lyonnais.

Dates et horaires
• Vendredi 20 février 2009 de 10h À 22h
• Samedi 21 février 2009 de 10h À 20h
• Dimanche 22 février 2009 de 10h À 19h

Pour vous y rendre, la Ville À Vélo organise un accompagnement de la gare de la Part-Dieu À Eurexpo. Départ Place Beraudier, entre la gare SNCF et le centre commercial. Rendez-vous À 10h30 samedi et dimanche . Deux bénévoles de l’association seront là pour vous guider jusqu’À Eurexpo.

Voici le parcours, si vous comptez vous rendre À Eurexpo sans l’accompagnement :

Plus d’informations sur le salon primevère sur le site officiel :