Piste cyclable de la Part-Dieu condamnée : explications.

On ferme !

Une des pistes cyclables les plus fréquentée de Lyon, la piste de la rue de la Part-Dieu (3e), a vu son extrémité ouest (au 1 et 3 rue de la Part-Dieu) condamnée par des grillages depuis la fin juin 2010. Le trottoir côté nord a lui aussi été condamné À cette date, et ne subsistait alors qu’un accès piéton permettant d’accéder à un commerce de plein-pied.

Conséquences : depuis tout ce temps, les piétons ont l’obligation de traverser la rue pour éviter ces grillages. Les cyclistes se déplaçant d’est en ouest doivent quant à eux poser pied à terre pour continuer leur chemin sur le trottoir sud et ainsi rejoindre le quai Augagneur.

Les grillages condamnant l’accès ne mentionnent ni la raison de la fermeture du trottoir et de la piste, ni la date de réouverture de ceux-ci. On ne prends pas ici les mêmes précautions que lors de la fermeture d’une voie de circulation automobile. Pas de panneau de déviation, pas d’itinéraire bis, pas d’inscription s’excusant de la gêne occasionnée… On ferme, et c’est tout ! Les piétons et les cyclistes de débrouilleront bien…

La Ville À Vélo a donc pris contact avec la mairie du 3e, qui ignorait tout de cette fermeture. Les différents services du Grand Lyon n’en savaient pas mieux. Pour eux, trottoirs et piste cyclable étaient ouverts à la circulation.

Quelqu’un avait donc posé les grillages, mais qui ?

C’est en fait après un nouvel appel à la mairie du 3e que le mystère commençait à se lever. Un immeuble au 3 rue de la Part-Dieu serait coiffé de cheminées risquant de s’effondrer.

La Direction de la Sécurité et de la Prévention de Lyon nous a finalement aiguillé vers le service des Immeubles Menaçant Ruines. Ces derniers ont pu nous donner les références du propriétaire de l’immeuble, la régie immobilière Le Maître.

Un rapide appel à la régie nous apprends donc que de sérieux travaux de rénovation du toit (et des cheminées) ont été décidés ce lundi 27 septembre 2010. D’après eux, un échafaudage est, ou va se monter très prochainement au droit de l’immeuble, et les grillages condamnant l’accès au trottoir et à la piste devraient être supprimés en fin de cette semaine.

Le mystère est donc résolu même si la piste cyclable n’est toujours pas ouverte.

On peut toutefois se poser une question : est ce que les trois mois qui auront été nécessaires à la (prochaine) réouverture de la piste cyclable n’auraient pas été réduits à tout au plus quelques jours si la circulation automobile avait, elle, dû être interrompue…


Mise À Jour :
un membre du forum de La Ville À Vélo nous a fait savoir que les grillages ont été déplacés aujourd’hui le mardi 28 septembre 2010. Ils condamnent toujours le trottoir mais une partie de la piste cyclable a été rouverte à la circulation.
Pour participer à la discussion, rendez-vous ici : http://www.lavilleavelo.org/forum/viewtopic.php?f=4&t=351

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *