Archives mensuelles : novembre 2010

Réunions de concertation « Gare d’eau» et « Quai Gillet »

Dans les 4e et 9e arrondissements.

Gare d’eau

La Ville À Vélo a participé aux réunions de concertation à propos du réaménagement de la rue de la Gare d’eau (9e).

La proposition initiale du maire du 9e était de faire rouler les cyclistes… sur le trottoir, dans la continuité des aménagements effectués rue du 24 mars 1852.

Une adhérente de la Ville À Vélo a écrit un document ( téléchargeable en pièce jointe ci-dessous) expliquant pourquoi la Ville À Vélo préfère voir les vélos circuler sur la chaussée plutôt que sur un trottoir.

Ce travail aura-t-il porté ses fruits ? Réponse en décembre 2010…

En matière de fruits, c’est plutôt les raisons de la colère

Quai Gillet

D’autres réunions de concertations, À propos cette fois du réaménagement du quai Gillet et de l’avenue de Birmingham (4e) ont eu lieu en octobre et novembre 2010.
La configuration complexe du quartier et le refus du Grand Lyon de remettre en cause le nombre de voie de circulation sur l’avenue de Birmingham (qui restera une 2×2 voies, soit une véritable autoroute urbaine !), et ce contre l’avis des associations et du maire du 4e rend pour le coup les propositions d’amélioration difficiles…
La fin de la concertation ayant lieu également en décembre 2010, cela laisse bien trop peu de temps pour être en mesure d’effectuer des contre-propositions ! Et pourtant, au vu du projet, il y a beaucoup de choses à revoir…

Nous ne pouvons qu’inviter les élus du Grand Lyon à lire ou relire la charte vélo du Grand Lyon. Et tout spécialement le chapitre 4, intitulé « Principes d’aménagements ».

Garibaldi : le Grand Lyon fait la part belle aux voitures

La réunion publique a été sans surprise : priorité À la voiture, réflexions des piétons et des cyclistes tournées en dérision. Un air de déjà vu. La première réunion publique sur le projet de la rue Garibaldi a eu lieu le lundi 08 novembre 2010.

Nous avons assisté, comme il est maintenant de coutume avec les réunions du Grand Lyon, À un cours magistral nous démontrant à l’aide d’assertions et d’utilisation du présent de vérité générale à quel point LEUR projet est le SEUL valable.

Nous avons beau avoir l’habitude de voir ce genre de spectacles déplaisants, l’arrière-goût que nous a laissé cette réunion est amer.

Aussi, nous sommes d’autant plus déterminés à faire entendre notre voix !

Vous trouverez ci-joint le communiqué fait en commun avec les associations Les droits du piéton, L’enfant et la rue, Darly, Le comité départemental de cyclotourisme, La rue de l’Avenir-France et Demain Garibaldi.

Plusieurs adhérents de la Ville À Vélo étaient présents à cette réunion. Deux d’entre eux ont écrit un compte-rendu que vous pouvez lire et commenter en cliquant ici.