Archives mensuelles : mars 2011

La Ville À Vélo tiendra un stand aux Parcours du coeur

Samedi 2 avril à la tête d’or

Cette année encore La Ville à vélo se joint à la Fédération Française de Cardiologie à l’occasion des Parcours du coeur. Nous aurons un stand commun avec Lyon Vélo et les Cyclos cardiaques.

Rendez-vous le Samedi 2 avril au parc de la tête d’or, de 10h À 17h.

{}

Nous montrerons qu’À travers les différents usages du vélo (
triporteur, vélo cargo, randonneuse, vélo électrique, vélo pliant… À l’appui), ce qui compte c’est de se faire plaisir et de se faire du bien !

Par ailleurs 2 ballades à vélo seront organisées et encadrées par Lyon Vélo et Cyclos cardiaques :
– À 10h30 ; vers le parc de Gerland (durée : 1 h 30 ; 15 km)
– À 14h30 ; vers le parc de Miribel-Jonage (durée : 2 h ; 28 km)
(Départ du stand, situé dans le village du coeur, parc de la tête d’or, cf plan ci dessus)

D’autres activités sont prévues (Marche, escalade, badminton…).

Pour télécharger le programme complet (attention, gros fichier) :

http://www.fedecardio.com/parcoursducoeur/sites/default/files/pdf/programme_lyon.pdf

{
Note : Toujours dans le cadre des parcours du coeur, Lyon Vélo encadrera également une ballade dimanche 03 Avril, 9 heures, départ place Charles Béraudier, devant la gare de la Part-Dieu : Meyzieu, Grand Large et retour par le Grand Parc, Pique-nique à emporter par qui le souhaite.}

La Ville À Vélo sur RCF À propos de la disparition du stationnement vélo gratuit À Lyon Parc Auto.

Dans l’émission « Question d’actu » du mardi 15 mars 2011Geneviève Laferrère représentant la Ville À Vélo a participé À l’émission « Question d’actu » sur RCF.

Pour écouter l’émission, il suffit de vous inscrire sur le site de podcast de RCF ou bien servez-vous du lecteur ci-dessous pour lancer l’enregistrement :

Dans les annonces faites par M. Gindre : un prix de l’abonnement en discussion mais qui serait divisé par deux par rapport aux premiers tarifs projetés, de nouveaux services évoqués pour la première fois (casiers personnels, station de gonflage, chargeur de batteries pour VAE…). Il n’est pas interdit de penser que l’action de la Ville À Vélo y est pour quelque chose, loin s’en faut !

Mais Geneviève a eu raison de faire remarquer que cela ne résolvait pas le problème des vélos ventouses, utilisés une fois par mois
et que cela pénalisait les tout petits budgets qui choisissent le vélo par obligation, et qui seront exposés au vol!!!

P.S. M. Gindre a bien précisé que ces emplacements gratuits existent depuis vingt ans!
et quand il parle de 4 vols de vélo répertoriés, depuis que les parcs existent! quelle sécurité supplémentaire peut on offrir?

Pour voir le reste du dossier

Projet Rives de Saône : le projet oublierait-il les vélos ?


{Image Grand Lyon}

La Ville À Vélo était présente hier à la réunion de la 2e phase de concertation concernant le projet Rives de Saône.
Les 3 sections qui nous ont été présentées allaient de l’île Barbe au pont Koenig, rive gauche de la Saône.

Pour rappel, ce projet Rives de Saône consiste à aménager les berges de Saône afin que les piétons puissent s’y promener. En raison de l’étroitesse de la berge, les cyclistes ne seront pas autorisés à emprunter ces cheminements.

Le projet affiche une réelle volonté de ralentir la circulation automobile afin de favoriser l’accès aux berges depuis les balmes : des plateaux traversants permettront aux piétons de traverser la D433 dans des conditions de sécurité optimales.

Les cyclistes qui souhaitent accéder aux berges seront encouragés à laisser leur monture dans les différents stationnements qui leur seront proposés pour profiter des berges à pied.

Ce projet est aussi l’occasion de réaménager la chaussée, comme indiqué ci-dessus. Quel sera donc le type d’aménagement prévu pour les cyclistes sur cette chaussée ? Bande cyclable ? Piste cyclable ? Le projet, À ce stade pourtant avancé, ne le mentionne tout simplement pas.

En effet, aucune des planches présentées par les 3 paysagistes sur cette partie du projet ne représente un vélo ou un aménagement pour vélo.
La Ville à vélo a donc pris la parole pour s’assurer que des aménagements étaient bien prévus. Il nous a été répondu qu’une piste cyclable bi-directionnelle, sur le quai haut, et côté Saône plutôt que côté balme serait éventuellement mise en place.
Cette réponse hélas ne nous apporte pas plus d’assurance ni de précision qu’en mars 2010, lors de la première réunion de présentation.

Nous allons donc envoyer un courrier au Grand Lyon afin d’avoir l’assurance qu’un itinéraire cyclable sera bel et bien aménagé À l’occasion de ce projet, et afin d’en connaître la nature et la disposition.

Nous mettrons à jour cet article pour vous faire suivre l’évolution de nos démarches.

Lien : Le projet Rives de Saône sur le site du Grand Lyon
http://www.grandlyon.com/Rives-de-Saone.3531.0.html