Archives quotidiennes :

Pont de la Mulatière encore, même en août LVV ne lâche rien:

L’accès à la Confluence, son Musée, son Centre Commercial, son Conseil Régional doit il être interdit aux cyclistes du Sud-Est du Grand Lyon?Poursuite de nos efforts pour permettre aux cyclistes de circuler sereinement entre Confluence et MulatièreLe contraste entre la communication autour du caractère «durable» de la Confluence et le noeud autoroutier qui sert d’accès au Sud, nous avons repris nos efforts pour demander un aménagement cyclable pertinent.

Vu la difficulté où nous étions de discerner le bon interlocuteur pour résoudre nos problèmes dans ce secteur, nous avons adressé notre courrier conjointement aux trois Autorités
-le Préfet représentant l’Etat,
-le Président du Conseil Général,
-le Président du Grand Lyon,

Voici le courrier expédié fin Juin:


—-

Le Conseil Général nous a répondu!

Le Conseil Général, par le truchement de M. Da Passano, a été le premier (et jusqu’ici le seul) À nous répondre. Il est vrai qu’en tant que maire d’Irigny il doit se sentir concerné.

Le texte nous désigne les responsables: le Préfet (l’Etat) et le Grand Lyon…

—-

Suite à quoi nous relançons.

Comme la réponse du Conseil Général nous signale qu’il est disposé À participer à des réunions de travail «…dans le cadre de la problématique des déplacements …», et que par ailleurs nous n’avons rien reçu de la part des deux autres, nous relançons par un nouveau courrier pour peut-être obtenir une réunion de travail qui permette d’établir un calendrier pour planifier la réflexion sur la façon d’envisager…

—-

Au tour du Grand Lyon

-M. Vesco nous propose d’emprunter le Quai JJ Rousseau, où la limitation de vitesse vient d’être ramenée À 50 km/h.

-Nous disons bravo pour cet effort, mais en l’occurence, accéder à la Confluence en passant par le Quai JJ Rousseau, cela ne correspond pas à notre conception du trajet direct et sans coupure…

– Voyons si le la DIRCE (Direction Interdépartementale des routes Centre Est) est sensible à nos arguments, et répond à nos courriers.

—-

Le Maire de Saint-Genis-Laval nous a répondu!


– Un soutien de poids dans notre effort:
– « La perspective d’un aménagement cyclable sur le pont de la Mulatière apparaît effectivement opportune. »