Archives mensuelles : octobre 2016

Aménagements de nouveaux doubles sens cyclable: bravo au Grand Lyon pour la communication

Afin de rendre le coeur de Lyon plus cyclable le Grand Lyon (suite à la signature des arrêtés nécessaires) commence à mettre en place de nouveaux double-sens cyclables dans les secteurs Presqu’île, Croix-Rousse [pentes et plateau],  Vieux Lyon et à la Confluence.

wp-image-663552187jpg.jpg
panneau d’information présent dans le Vieux Lyon à l’attention des différents usagers de la rue.

En tout pour la 1ère phase du plan DSC de la mairie de Lyon, 26 km de nouvelles rues équipées ! 

 

Presque toutes les voies à sens uniques seront équipées. Et contrairement à certaines croyances le double sens cyclable n’est pas dangereux ni accidentogène ! 

D’ailleur, nous vous  invitons à découvrir une vidéo fort intéressante qui vous présente le double sens cyclable.

Vidéo de présentation du double sens cyclable  par le CVTC

 

Nouveau ! Chaine YouTube de La Ville à Vélo

Nouveau ! Découvrez la chaine Youtube de La Ville à Vélo, vous y trouverez des conseils pratiques comme par exemple comment ouvrir une portière sans tuer un cycliste ou encore une vidéo qui vous présente le principe du double sens cyclable (DSC). 

Mais aussi des vidéos plus historiques ou sympathiques comme par exemple le déroulé des événements qui ont transformé les Pays-Bas en pays du vélo ou encore « la balade des gens heureux » :

Il n’est pas exclu que la chaine s’enrichisse de vidéo made in La Ville à Vélo. Pour cela n’hésitez pas à participer à la vie de l’association en adhérant ou venez nous voir lors de nos événements !

Pour vous abonner et recevoir une notification lors de l’ajout d’une vidéo un simple clic suffit:

Et à tout moment via le bouton Youtube disponible dans le menu de droite (tout en bas).

Un grand merci aux auteurs respectifs des différentes vidéos qui contribuent à la promotion de la culture vélo dans notre pays 😉

A Lyon, le trafic vélo explose, la couverture médiatique aussi !

Les services com & relations médias de LVV et VALVE sont d-é-b-o-r-d-é-s…car nos efforts pour intéresser les médias au phénomène vélo sur Lyon paient.

Parfait pour demander encore plus d’aménagements cyclables et promouvoir la #solutionvélo !

Bonne lecture et restez gonflé-e-s !

 

capture-decran-2016-10-22-a-10-28-09

Inauguration de la piste cyclable Quai Augagneur à Lyon – un vélo offert à Martial Passi

Lyonvideos.fr – 20 octobre 2016


Ça roule !

France 3 – JT Locale Grand Lyon – 20 octobre 2016


On peut même déménager à vélo !
LYON 1ère – 19 octobre 2016

 


Métropole de Lyon : 370% d’augmentation du trafic vélo en 10 ans

France 3 – Edition Web – 7 octobre 2016


Lyon : 6 137 vélos sur le cours Gambetta ce mercredi. Un record !

LYON CAPITALE – 7 octobre 2016


Vélo : Les ambitions limitées de Lyon

LYON CAPITALE N°759 – Octobre 2016


Encore des points noirs sur la ville pour les cyclistes ?
Le Progrès – 22 septembre 2016


lyonplus

Vélo : Lyon gagnée par un engouement sans précédent

Direct Matin / Lyon Plus – 20 septembre 2016


Toujours plus de cyclistes
Le Progrès – 19 septembre 2016

 

Nouveau: abonnement à Vélocité à prix réduit. 

La Ville à Vélo vous offre la possibilité de vous abonnez au magazine Vélocité « la revue du cycliste au quotidien ».

Vélocité est destiné aux cyclistes qui s’intéresse au vélo comme mode de déplacement, ainsi que aux élus et collectivités.

Découvrez en ligne un exemple de magazine du mois de mars 2016

L’abonnement à 5 numéros par ans et proposez au prix public à 16€.  La Ville à Vélo vous propose un tarif de 12€! (adhérent uniquement). 

Deux options :

  • Vous n’êtes pas encore adhérant à La Ville à vélo: souscrivez directement à Vélocité en ligne en même temps que votre adhésion en ligne (! N’oubliez pas d’indiquer votre adresse postale. C’est par ici.  Cotisation annuelle + Magazine Vélocité =13,00 € par ans pour 5 numéro. Autre moyen de paiement ici.

Pour une voie verte cours d’Herbouville

Le cours d’Herbouville est cet « autre » quai de Rhône,  sinistre autoroute urbaine, méconnue de la plupart des Lyonnais alors qu’elle est située à seulement 700m de la place des terreaux.

Le cours d’Herbouville sera réaménagé très prochainement : 1 million d’euro sera utilisé pour augmenter la valeur de ce lieu à haut potentiel, embellir mais aussi faciliter les déplacements par l’ajout d’une voie bus et d’une voie verte permettant une meilleure circulation des vélos : rappelons qu’à Lyon 74% des déplacements sont effectués à pied, à vélo ou en bus.

Au terme de la concertation qui réunissait un large cercle de riverains et d’associations (dont La Ville à Vélo) La mairie du 4ème arrondissement et la métropole ont retenu un scénario ambitieux créant une voie verte entourée d’une forte présence végétale. Cette annonce a été fort appréciée par tous ceux qui souhaitent voir notre ville se tourner vers le 21ème siècle. Elle s’inscrit dans la lignée des plus belles réussites lyonnaises de ces dernières années, qui ont entre autre propulsé  notre ville  « meilleure destination d’Europe pour un weekend » après avoir été considérée comme une ville noire et froide pendant longtemps. Parmi les multiples exemples, celui des berges du Rhône est sans doute le plus éloquent. Le résultat positif se fait donc sentir sur notre cadre de vie mais aussi et surtout sur l’image, l’attractivité et in fine l’économie de la métropole.

quai-sarail-apresquai-sarail-avantLe même endroit exactement, en 2016 et en 2002. source rue89. On comprend bien pourquoi Lyon est une ville considérablement plus attractive qu’il y a 15 ans.

Aujourd’hui, cette décision est contestée par un « collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville », qui trouve excessif la surface de parking ainsi convertie en espace de vie. Ils préfèrent un cours finalement très semblable à l’actuel où les piétons et vélos marchent, non pas sur une voie verte, mais une sorte de « voie de parking » entourée de 2 files de véhicules en stationnement.

cours-dherbouville-actuelEn haut : Variante « voie verte » proposée par la mairie et soutenue par la Ville à Vélo.
En bas : Situation actuelle, semblable à la variante « voie de parking » proposée par le « collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville ».

En tant qu’association de promotion des déplacements actifs, nous estimons que la variante choisie par le maire est largement préférable : entre circuler entre deux files de portières qui peuvent à tout moment s’ouvrir en travers du chemin et circuler sur un large espace entouré de végétation, tout le monde préfère la deuxième option.

Rappelons également que les ouvertures de portières causent 20% des accidents chez les usagers du vélo et qu’une personne roulant à vélo à 15km/h suivi par une autre personne en voiture peut espérer au plus 10 secondes avant qu’un dépassement ne soit entrepris, même là où l’étroitesse de la voie ne permet pas le doublement dans le respect de sa sécurité. Pour ces deux raisons la variante « voie verte » permet des déplacements plus sûrs et plus sereins que la variante « parking » où piétons et usagers du vélo circulent entre les voitures à l’arrêt et les voitures en mouvement.

Nous comprenons les craintes de ce « collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville » et nous connaissons les difficultés à stationner des propriétaires de voitures. Mais les études de trafic que nous avons tous vu lors de la concertation montrent bien que les habitants du cours ont besoin d’environ 150 places, que le projet conserve même en variante « voie verte ». Si le cours est actuellement saturé, c’est parce qu’il sert d’arrière cours aux habitants du 1er, de la presqu’ile, voir de Caluire, qui garent là à l’année des véhicules dont ils se servent peu ou pas. La saturation est aggravée par les visiteurs de Lyon qui se garent sur ces emplacements gratuits au lieu d’utiliser les parkings payants de l’Opéra et des Terreaux. Le passage en zone payante du cours d’Herbouville, prévu en même temps que le réaménagement, va décourager ces deux usages et libérer les places à l’unique profit des riverains du cours qui bénéficieront de l’abonnement résident et pourront se stationner plus facilement qu’actuellement car ce qui compte quand on veut se garer n’est pas le nombre de place totales, mais bien le nombre de places vides – et utilisables!

Et si l’on ajoute un point de vue de « long terme », avec 10 460 habitants au km², résoudre le problème du stationnement à Lyon ne passe pas par la transformation de tous les trottoirs en parkings. Au contraire, résoudre le problème du stationnement, c’est d’abord permettre à ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de se déplacer sans voiture pour diminuer le besoin en véhicules.  C’est pourquoi nous disons « oui » au stationnement mais pas au détriment de la qualité de vie et surtout pas au détriment du confort de circulation à pied et à vélo. Nous enjoignons le collectif « de défense des usagers du cours d’Herbouville » à l’optimisme : les belles avancées des 15 dernières années montrent clairement une baisse du besoin en stationnement et laissent présager une sortie « par le haut » de la crise du stationnement, à condition que les efforts d’amélioration des cheminements piétons, du réseau vélo et de l’offre en transports en commun se poursuivent.

grand-lyon-frequentation-des-parkingsHistorique de fréquentation des parkings en ouvrage du Grand Lyon. La construction de places se poursuit tandis que le besoin en places ne cesse de diminuer : une bonne nouvelle pour tous les propriétaires de voiture de la métropole.

Personne ne sera donc lésé par le réaménagement, au contraire, les riverains du cours d’Herbouville sont les premiers bénéficiaires de cette amélioration de notre ville et de leur quartier en particulier. Nous espérons donc que que riverains, associations et municipalité parviennent à une solution qui reçoive l’agrément de tous.

Pour cela nous soumettons à tout le monde cette question : Que serait-il advenu si, il y a 11 ans, la pétition « contre la suppression de 2000 places de stationnement sur les berges du Rhône » avait obtenu gain de cause?

Chers lecteurs, soutenez avec nous David Kimelfeld, maire du 4ème (en écrivant à contact@lavilleavelo.org). Nous espérons qu’il tranchera en regardant vers l’avenir plutôt que vers le passé, et en fonction de l’intérêt général plutôt que des inquiétudes paralysantes.

CR LVV Villeurbanne 18 octobre 2016

Compte-rendu de la réunion de l’antenne Villeurbanne de LVV

Présents : Sylvie, Nicolas , Jean-luc, Loïc, Damien, Jean Claude, Alain, André, Daniel, Christelle, Thomas

sujet Action à faire ? Qui le fait ?
1) Bilan Convergence : 1200 cyclistes, bon bilan indépendamment calendrier

Bourse aux vélos (Sylvie, Thomas, Jean Claude, Denis, Nicolas) :Adhésion : + 50 avec  pignon sur rue.

InterVTT : succès pour édition renouvelée avec une place pour les asso… à renouveler

 Jean-Claude a distribué les flyers
2) Cyclistes Brillez !

Gare de Villeurbanne, promenade de la  gare piste du T3. 17h30-19h 7/11/2016 : Jean-Claude, Sylvie, Nicolas…, venez nombreux !

JeanClaude prévient la presse. Denis fournit le matériel
3) Grandclément & Réguillion ; Retour de Damien sur réunion du 17/10

 

4) Équipements sportifs municipaux Faire remonter le niveau d’équipement et les lacunes ou absurdités (ex PK Iris interdit aux vélos, pas aux autos). Sylvie fait l’inventaire par quartier pour ensuite visites/reportages de terrain 2 par 2.

Sylvie, Jean-Claude

Christian

Christelle

Nicolas

5) Cusset vélo-école Info suite à discussion avec Jocelyne, centre  social de Cusset > vélo école. Intérêt notamment auprès des jeunes mamans de quartier. Collaborations à envisager  

 

6) ALVEOLE Appel à projet FUB impliquant bailleur social :

« ALVEOLE (Apprentissage et Local VÉlo pour Offrir une Liberté de mobilité Econome en énergie) propose d’accélérer la création de locaux vélos équipés et sécurisés dans le parc social existant et d’accompagner les ménages concernés vers une mobilité autonome afin d’améliorer leur intégration sociale. ALVÉOLE permettra la réalisation de 150 abris sécurisés vélo ainsi que l’accompagnement par des vélo-écoles de 2 250 ménages, en situation de précarité énergétique. »

Jean-Claude  en parle autour de lui Sylvie : questionne Rhône Saône habitat > cela pourrait intéresser Pauline?
7) Présentation du site et de la carte LVV Intéressés pour créér une rubrique villeurbanne dans vie de l’association afin que les adhérents de l’antenne puissent s »y abonner. Quid de la liste de diffusion Villeurbanne (qui, quoi, comment)  

 

Prochaine réunion 3 novembre au Palais du travail, 18h

On fête les 100 adhérents de l’antenne ! amener quelque chose à partager…

COMMUNIQUE de PRESSE: Un vélo de fonction sera remis à Martial PASSI

Un vélo de fonction sera remis à Martial PASSI

le 18 octobre à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle piste cyclable par Thierry PHILIP, maire du 3ème et Martial PASSI

Une inauguration : 3 objectifs !

Les associations cyclistes de Lyon profiteront de l’inauguration des nouveaux aménagements cyclables du 3e arrondissement de Lyon mardi 18 octobre à 10h30 pour :

  • féliciter les élus du 3ème arrondissement et notamment Thierry PHILIP et Laurent PEISER tous 2 cyclistes du quotidien pour leur action en faveur du vélo
  • annoncer qu’elles proposeront la candidature du 3ème arrondissement au Guidon d’Or décerné chaque année lors de l’Assemblée Générale de la FUB (Fédération pour l’Usage de la Bicyclette).
  • accueillir chaleureusement Martial PASSI dans sa nouvelle délégation en lui offrant un vélo de fonction restauré par la CLAVette (Coordination lyonnaise des ateliers vélo).

En pratique :

Rendez-vous mardi 18 octobre 2016 à 10h30 à l’angle de la rue du Pensionnat et du boulevard Vivier-Merle.

La visite des aménagements se fera à vélo et sera suivie d’un verre de l’amitié à la mairie.

La remise du vélo est prévue vers 11h devant la Mairie du 3ème arrondissement de Lyon.

  •  253fc48042203_560b63e9ccb47VALVE : Venir A Lyon à VElo – Antenne locale de la Ville à Vélo
  • 600 sympathisants… énergiques, positifs, actifs et décidés à aménager la ville
  • Nos objectifs : supprimer les points noirs & promouvoir l’usage du vélo
  • Contact Presse : Fabien Bagnon (06 59 12 75 89)

 

  • Association de promotion du vélo et des modes actifs comme moyens de déplacement en ville, créée en 2004.
  • Contact Presse : Jean-Claude Chausse (06 74 11 05 19) ou Delphine Dépraz (04 72 00 23 57)

 

  • lvvLa Ville à Vélo
  • Association cycliste pour Lyon et son agglomération
  • Objectif : rendre plus sûrs et plus efficaces les déplacements à vélo.
  • Organisation : plusieurs représentants pour chaque arrondissement et commune limitrophe + un bureau dynamique

image-pr-sentation-clavette-1

  • La CLAVette : La coordination lyonnaise des ateliers vélo
  • La CLAVette milite concrètement pour l’utilisation maximale du vélo, en ville ou plus généralement comme moyen de transport, grâce notamment, à un réseau d’ateliers participatifs d’autoréparation de bicyclette.
  • Fort de 1500 adhérents et de 5 ateliers qui assurent la couverture territoriale, la CLAVette souhaite être un acteur du vélo pour tous

Réaménagement de la Place Grandclément Villeurbanne: concertation du 3 octobre au 10 novembre 2016

Suite à la modification en profondeur des aménagements du boulevard Eugène Réguillon, du cours Tolstoï, et de la rue Léon Blum dans le cadre du projet C3, la Mairie de Villeurbanne et Le Grand Lyon ont décidé d’entreprendre la réfection total de la place Grandclément, qui en a bien besoin. Date de livraison prévue : 2ème semestre 2019 (tiens, tiens quelque chose de prévue au printemps 2020 😉 ? )

crédit photo Google street view.
La place Grandclément aujourd’hui. Zéro aménagement cyclable !

Une phase de concertation préalable se déroule du 3 octobre 2016 au 10 novembre 2016. Le dossier de concertation mis à disposition du public, expose les propositions d’aménagement (non encore totalement défini aujourd’hui).

Deux points très positifs ressortent :

  1.   Des bandes cyclables seront aménagés sur l’avenue Jean Jaurès (prolongement de l’avenue Félix Faure bien connue pour ses voies bus+vélo confortables dans les deux sens).
  2. Même si ça ne touche pas directement notre mission à la Ville à vélo, il faut reconnaître que le projet de « construire une place agréable » au lieu du « truc » actuel (voir photo) est une bonne idée.

Mais il y a aussi des points qui nous inquiètent :

1 -on lit ainsi que face à la poste « la chaussée sera de largeur réduite (sans bande cyclable) avec un revêtement différencié […] pour améliorer la circulation piétonne […] et une meilleure accroche urbaine et paysagère. Une extension de cet aménagement en « zone 30″ jusqu’à la rue de la poste est étudiée ». Or, si on est ok pour  enlever les bandes cyclable au profit de trottoirs traversants, on est par contre pas d’accord pour plusieurs centaines de mètres sans bande cyclable sur ce qui est sensé être un axe structurant vélo !

2 – On se demande comment les vélos vont circuler à travers la place, surtout sur l’axe structurant Jaurès -Réguillon.

ReguillonLe plan mode doux et la place Grandclément au croisement de Réguillon (entouré en rouge), Leclerc (avec le Parking), Tolstoï (vert foncé), Jaurès, blum (trait plus petit).

Il est donc important que tous les cyclistes expriment leur souhait de bons aménagements cyclables sur cette place !  La concertation est faite pour cela et qui ne demandera rien n’aura rien!

Envoyez donc tous un mail à : concertation.grandclément@grandlyon.com ou bien écrivez nous un petit message que l’on transmettra.  Dites juste que vous voulez des aménagements cyclable de qualité sur cette place! N’hésitez pas à écrire plus si vous avez d’autres idées! Attention dernier délais le 10 novembre ! 

Des ateliers de la concertation sont organisés les 17 octobre, 25 octobre et 3 novembre en fin d’après-midi

  • Lundi 17/10, Atelier 1, 17 h 30 à 20 h 30  :
    • Rendez-vous à 17 h 30 sur la place Grandclément, vers la fontaine.  Nous « arpenterons la place» pour mieux en cerner les dimensions actuelles et futures et partager nos ressentis sur cet espace.
    • À 18 h 30 nous commencerons le travail en salle au collège Jean Jaurès (54 rue Jean Jaurès)
    • 20 h 30 : fin de l’atelier

 

  • Mardi 25/10, Atelier 2, 18 h 30 à 20 h 30
    • Rendez-vous à 18 h 30 à la MJC de Villeurbanne, 46 cours Jean Damidot. Attention changement d’adresse.

 

Nous attirons votre attention sur certains points :

  • En raison des consignes de sécurité, nous vous remercions de nous confirmer votre participationpour l’atelier du 17/10.
  • Nous serons amenés à contrôler visuellement les sacs lors de l’entrée au collège.
  • Les portes du collège seront fermées à 18 h 30 pour nous permettre de commencer le travail.
  • Nous devrons impérativement quitter le collège à 20 h 30 (tout comme la MJC la semaine suivante).

 Nous recherchons des bénévoles pour y participer et représenter les cyclistes! Contactez nous pour en savoir plus.

La Métropole de Lyon prévoit d’approuver le bilan de cette concertation en Conseil de Métropole début 2017.

Article du Progrès « De sérieux rêves de grandeur pour la place Grandclément » en date du 7 octobre 2016.

Le Cours d’Herbouville bientôt doté d’une voie verte : La Ville à Vélo apprécie !

La Ville à Vélo tient à féliciter M . Kimelfeld pour le choix ambitieux qu’il a retenu dans le cadre de la rénovation du Cours d’ Herbouville .

capture-decran-2016-10-09-a-20-01-37

L’annonce d’un scénario « Voie verte et promenade » , dans Lyon Citoyen de septembre 2016 a été fort appréciée par tous ceux qui souhaitent voir notre ville se tourner vers l’avenir, la qualité de l’environnement et la baisse de la pollution.

Crédit photo le Progrès Lyon
Le Cours d’Herbouville aujourd’hui… Un lieu qui ne donne pas envie de s’arrêter. Et pas de place pour le vélo !

Une projection du futur aménagement, bien plus agréable non ?

Nous saluons cette action , dont nous mesurons les difficultés, dès lors qu’il s’agit de sortir d’une certaine forme d’addiction à l’automobile .

Chers lecteurs et adhérents, n’hésitez pas à soutenir ce projet, en adressant un message de félicitation à M.Kimelfeld, via la messagerie de la Mairie du 4ème ou avec un petit mot sur leurs page Facebook !

Record de 6137 vélos sur le cours Gambetta ! L’explosion du trafic vélo en temps réel

Les données de 55 compteurs accessibles au grand public

Depuis le 28 septembre 2016, la Métropole de Lyon a mis en ligne les données des 55 dispositifs de comptage automatique de vélos installés sur son territoire. Les informations mises à jour quotidiennement sont accessibles sur le site internet http://www.eco- public.com/ParcPublic/?id=3902#

capture-decran-2016-10-09-a-21-21-55

Il est possible de visualiser le trafic sur le mois précédent, mais également un historique de plusieurs années avec possibilité de sélectionner un affichage par jour, semaine et mois.

Un trafic vélo qui s’envole !

Le grand public peut ainsi constater l’explosion du trafic vélo (+15% par an depuis 6 ans, 370% en 10 ans). Mieux sur un an (septembre 2015 à septembre 2016) le trafic est en augmentation de 27% sur de nombreux compteurs.

32 % des usagers du cours Gambetta sont des cyclistes !
Le 5 octobre 2016, un nouveau record a été atteint sur le cours Gambetta avec 6 137 vélos. Il conforte sa place de 1er axe cycliste de la Métropole devant la piste cyclable du Pont Morand et la voie verte des Berges du Rhône (au niveau du Pont Wilson).
A noter que ce même cours est emprunté par 13 000 voitures et camions : 32 % des usagers (hors piétons) de cet axe sont donc des cyclistes !

capture-decran-2016-10-09-a-21-19-56

Le Pont de la Mulatière, récemment aménagé suite à la mobilisation du Collectif VALVE, se classe en 22ème position alors qu’il n’est que partiellement cyclable (une passerelle piétonne sera construite d’ici 2019 pour libérer de l’espace au profit d’une véritable piste cyclable dans le sens Sud-Nord).

La politique vélo de la Métropole de Lyon paie !

La forte progression du trafic vélo semble bien corrélée avec le développement des aménagements cyclables qui s’est accélérée sur les 5 dernières années.
Elle récompense la politique menée par la Métropole et la Ville de Lyon depuis 10 ans et doit les inciter à poursuivre et même renforcer leurs efforts.

Les modes actifs pour une Métropole à Haute Qualité de Vie !

Le développement des modes actifs (marche à pied, vélo, trottinette) est le moyen le plus efficace et le moins couteux pour la collectivité pour réduire la pollution de l’air, les nuisances sonores et les difficultés de déplacements et ainsi tendre vers une Métropole à Haute Qualité de Vie.

Le vélo fluidifie le trafic !

Rappelons que la moitié des déplacements effectués en voiture dans la Métropole fait moins de 3 km. Si les alternatives sont suffisamment pratiques et confortables, les usagers préfèrent les utiliser, libérant la rue pour ceux qui en ont besoin : les livreurs, les personnes à mobilité réduite, les particuliers qui transportent un piano, ceux qui habitent loin des transports en commun, etc.

Ainsi la part modale de l’automobile baisse régulièrement dans la Métropole. Sur Lyon- Villeurbanne, elle n’est plus que de 26% en 2015 (35% en 2006) contre 47% à pied ou à vélo et 26% pour les transports en commun.

VALVE-LVV – Communiqué de Presse du 7 octobre 2016