Accident mortel d’une cycliste à Villeurbanne: rassemblement ce soir. 

En écho au tragique accident qui a coûté la vie à une jeune femme de 21 ans vendredi aprés-midi,  La Ville à Vélo invite ses adhérents et sympathisant à un rassemblement en l’honneur de la victime à 19h lundi 7 novembre au rond-point reliant l’avenue Einstein et le boulevard du 11 novembre à Villeurbanne. https://goo.gl/maps/FdMWX6XMGp72

L’enquête de police n’est pas fini, et les témoins éventuels sont invités à se faire connaître auprès du commissariat des 3e et 6e arrondissement (04 72 82 15 00). 

Toute l’équipe de la Ville à vélo se joint à la douleur de la famille en ces moments difficiles.

Mise à jour: http://lavilleavelo.org/2016/11/09/pour-le-respect-de-la-famille/

3 réflexions au sujet de « Accident mortel d’une cycliste à Villeurbanne: rassemblement ce soir.  »

  1. Toutes mes condoléances à la famille et aux proches de la victime.

    Je trouve la configuration de ce carrefour à sens giratoire assez vache. La bande cyclable circonférentielle, étant interdit à la circulation des autres véhicules (sauf pour la traverser, en entrant ou en sortant du carrefour donc), permet automatiquement aux cyclistes d’entrer dans le carrefour, à condition de rester sur la bande cyclable, en cédant la priorité seulement aux piétons ainsi qu’à d’éventuels cycles qui s’y trouveront déjà. À chaque sortie du carrefour tous véhicule qui quitte le sens giratoire doit céder la passage au cycle circulant dans la bande cyclable, ceci même si rien ne permet de savoir d’avance si le cycliste va continuer dans le sens giratoire ou au contraire quitter le carrefour lui-aussi au même endroit. Dans tous les cas le cycle y est prioritaire, par rapport aux véhicules motorisés en tout cas.

    Or, circuler à l’extérieur d’un sens giratoire, sauf pour ressortir directement à la toute première sortie, est très dangereux. En effet il vaut mieux « occuper » au minimum la file de droite, s’il y la place pour circuler en sens giratoire à plusieurs véhicules de front. Quitte à « occuper » la deuxième file (file de gauche) si c’est pour ressortir du carrefour à gauche de sa direction initiale à l’entrée.

    Cette bande cyclable en périphérie de sens giratoire encourage les cyclistes à un manœuvre dangereux. Et laisse imaginer qu’il aura tort de faire autrement, même en respectant le Code de la Route et en veillant à sa sécurité. Surtout cela met directement en danger et de façon parfaitement prévisible la vie du cycliste à chaque sortie de carrefour – s’il en fin de compte il n’y sort pas – car sa position sur la chaussée laisse supposer aux autre usagers qu’il s’apprête a y sortir.

    J’attire votre attention sur l’abrogation de l’ancien 3° paragraphe de l’Article R415-15 du Code de la Route, depuis l’entrée en vigueur le 5 Juillet 2015 d’une nouvelle version dudit article. L’autorité investie du pouvoir de police ne peut donc plus décider, aux intersections, de « Réserver une voie que les conducteurs de cycles et de cyclomoteurs sont tenus d’emprunter pour contourner l’intersection par la droite. »

    1. Tout à fait d’accord avec le commentaire de Neil, et avec son soutien à la famille.

      Cet aménagement est pernicieux: si le vélo n’emprunte pas la première sortie, le conflit avec un véhicule qui y sort est inévitable et fatal.

      L’arrêté du 23 septembre 2015 et le décret n°2015-808 du 02 juillet 2015 donnent désormais la possibilité aux cyclistes de s’éloigner du bord droit de la chaussée lorsqu’une trajectoire matérialisée pour les cycles le permet.
      Cette disposition autorise en particulier une collectivité à marquer, au centre de l’anneau d’un giratoire compact ou d’un mini-giratoire, la trajectoire conseillée au cycliste.

      Ici c’est la trajectoire déconseillée qui est marquée, sans être suffisamment visible.

  2. A vélo, la sécurité encore plus qu’en auto est primordiale et passe devant le code de la route, ne pas hésiter à utiliser tous les moyens à disposition pour s’écarter de la route.
    Perso si la piste cyclable n’est pas protégée (donc pas une vrai piste cyclable, juste un trait de peinture sur le sol) … alors, le trottoir s’impose.

Laisser un commentaire