« Après le déclassement de l’A6-A7, pas besoin de nouvelles autoroutes »

Le déclassement de la partie des autoroutes A6-A7 qui traverse Lyon améliore déjà les déplacements. Inutile de lui adjoindre de nouvelles infrastructures autoroutières.

Une tribune très instructive à découvrir sur Rue89 Lyon.

3 réflexions au sujet de « « Après le déclassement de l’A6-A7, pas besoin de nouvelles autoroutes » »

  1. Pas d’accord !
    Il n’est pas question que le trafic national en transit par Fourvière se reporte sur l’a46 qui est déjà régulièrement saturé et pour lequel certains prévoient l’élargissement à 2×3 voies !
    Si le déclassement de l’A6/A7 est une bonne chose, il n’est pas question que les habitants des communes de l’est de l’agglomération, donc la population déjà nombreuse est en pleine expansion, récupèrent la pollution !
    A défaut d’avoir la capacité d’interdire le transit de poids lourds, la solution est d’aménager des contournement de l’agglomération !

    1. Contournons, dépensons des milliards pour construire des autoroutes toujours plus éloignés des villes et surtout envoyons la pollution chez les autres !

      Soyons sérieux : le trafic de transit représente seulement 10 à 15 % du trafic total traversant le tunnel sous Fourvière. Actuellement, les poids lourds qui ne desservent pas Lyon empruntent déjà (en grande majorité) l’A46, car c’est obligatoire.

Laisser un commentaire