Velobs: bilan de 2 semaines de test

velobs

À la suite de l’AG, l’Observatoire du Vélo a été ouvert en test. Pour rappel, cet outil permet de faire remonter des observations relatives aux aménagements cyclables (ou à leur absence) via un marqueur sur une carte. Derrière, une interface permet de suivre et de traiter ces observations.

Quelques chiffres:

29 observations récoltées sur Lyon (12), Villeurbanne (12), Chassieu (3), Vaulx (1) et Rillieux(1), par 11 observateurs différents

La majorité des observations ont été faites via la carte. L’application mobile a été très peu utilisée (mais on n’a pas beaucoup communiqué dessus).

Quelques questions:

– En quoi consiste la modération ( sur quel critère une observation est acceptée, refusée ? Comment vérifier une observation ?, … )

– Qui modère ? Dans l’idéal chaque section de La Ville à Vélo se charge des observations sur son secteur.

– Et surtout que fait-on des observations récoltées ? imho il va falloir réfléchir au positionnement de LVV et velobs, vis à vis d’une part des observateurs, et d’autre part des collectivités locales.

– Est-ce qu’on assure  le suivi du traitement des observations et si oui, comment le fait-on ?(là encore, chaque secteur pourrait être responsable de sa zone et du transfert / relance des services concernés).

La discussion est ouverte !

Thomas.

5 réflexions au sujet de « Velobs: bilan de 2 semaines de test »

  1. Quelque chose m’échappe : cet outil est-il destiné aux seuls adhérents ou a-t-il vocation à être ouvert à tous ?

    Concernant la modération et le suivi du traitement, une répartition des tâches par secteur semble aller de soi.

    Pour valider une observation : constater sur le terrain. Difficile a priori de mettre des critères objectifs, mais je que pour valider que telle bordure est effectivement trop haute, que tel marquage est effectivement manquant, que tel passage semble effectivement dangereux etc … ne demandera pas plus de quelques secondes de réflexion à un ou deux pratiquants réguliers du vélo à Lyon.

    Si l’outil se pérennise et réussit à se rendre visible des décideurs, chaque secteur pourrait par exemple envoyer un/deux adhérent(s) faire une ronde mensuelle (fréquence au hasard) de tous les points sous sa « juridiction ».

    1. Bonsoir Aurel,

      Cet outil est ouvert à tous, pour la modération, effectivement, une répartition par secteur pourrait être judicieuse, on y réfléchit, Le constat sur le terrain est une idée, mais je doute que nous ayons les ressources. Cela étant dit, il pourrait être sympa d’organiser régulièrement des « ballades de vérification d’observations », voire des opérations « relance des collectivités au sujet des observations non traitées ». La discussion reste ouverte.

      1. Très bien, merci pour votre réponse.

        La quantité de travail devrait, dans tous les cas, dépendre du succès de Vélobs.
        Combien de personnes sont impliquées à l’heure actuelle ?

        Pour les balades d’inspection, absolument, je n’y vois que des avantages !

  2. Très intéressant !
    C’est quelles technos derrière, à part OSM du fait main ?
    Y-a-t-il une vue en table (comme pour un tracker de bug ?) pour une lecture plus aisée des commentaires et autres informations ?

    Beau boulot en tout cas.

Laisser un commentaire