Compte-rendu de la réunion publique « Avenue Lacassagne » du 13 mars 2019

La réunion était organisée par la Mairie de l’arrondissement du 3e, dans les limites duquel se situe cet axe structurant, qui est amené à se développer davantage.

La Maire de l’arrondissement, Catherine Panassier, le responsable voirie du 3e, Laurent Peiser, et le vice-président de la métropole en charge des mobilités actives, Pierre Hémon, ont présenté les récents travaux qui ont concerné l’avenue Lacassagne.

En effet, 1.2 km ont récemment été refaits un peu précipitamment, la Mairie sautant sur l’occasion de travaux (liés au transport d’électricité et de chauffage urbain) pour rééquilibrer le partage de la voie, et cela pour le plus grand plaisir des cyclistes.

Plus de 1000 d’entre-eux empruntaient jadis cette portion alors qu’ils n’y étaient pas les bienvenus (comprendre : illicitement), un record qui a surpris les services de la Métropole. Les cyclistes pourront aujourd’hui profiter d’une bande cyclable et d’une voie mixte vélo-bus.

Les automobilistes n’auront pas à subir de trop grosses pertes puisque leur temps de trajet ne sera pas impacté en heure creuse, et seulement très peu en heure de pointe (deux minutes).

Les réactions dans la salle étaient plutôt positives, les principales revendications étant : « et le reste, c’est pour quand ? »

En ce qui concerne la portion entre la rue Omer Louis et le boulevard Pinel : il est envisageable, peut-être sous ce mandat (les travaux n’étant pas trop conséquents), d’étirer le nouveau profil de bande cyclable de l’ouest jusqu’à l’est, et le couloir mixte bus-vélo de l’est jusqu’à l’ouest.

Pour la portion entre la rue Paul Bert et la rue du Dauphiné, la possibilité d’ouvrir le couloir de bus aux vélos est étudiée, mais il faudra attendre le prochain mandat pour savoir ce qu’il en adviendra.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.