Tous les articles par Mathias Aubert

URGENT – Inscription du vélo dans les schémas régionaux – Nous avons besoin de vous !

Cette publication fait suite à l’article d’ « Isabelle et le vélo » dont je vous mets le lien en fin d’article. (je vais tenter de résumer simplement la question – c’est déjà un peu dur à froid pour moi comme ça ! )

03 mai, 21h : Les DRC (Départements et Régions Cyclables) nous rappellent que nous n’avons que jusqu’au 5 mai  à minuit (demain!) pour répondre à une consultation au sujet du financement des projets vélos à l’échelle nationale … OUVERTE DEPUIS 15 jours !

Pour faire simple :
Cette consultation sur internet permet aux citoyens d’indiquer ce qu’ils veulent voir apparaitre dans les SRADDET (Schémas Régionaux d’Aménagement, de Développement Durable & d’Égalité des Territoires = gros ensemble de sous-textes de loi qui vont décider où va être investi l’argent du contribuable en matière de transports).

Problème :
Personne n’en a entendu parler.

Conséquences :
Si on ne réagit pas IMMEDIATEMENT (dans les minutes qui suivent) en publiant quelque chose, les projets vélo ne seront pas financés ou alors cela va demander des efforts titanesques.

(Oui, il y a du foutage de gueule. Oui, le co-président de l’association écrit des gros mots sur le site. Je m’étonne moi-même.)

Solution en 4 étapes :

1)- Allez sur le lien suivant :

http://www.collectivites-locales.gouv.fr/consultation-ouverte-sraddet

2)- En bas de la page, cliquez sur « formulaire d’observation pour le projet d’ordonnance »

3)- Champ 1 (articles commentés), sélectionnez « plusieurs », champ 2 (Votre commentaire) insérez ce texte  (= Contribution des DRC au projet d’ordonnance sur les futurs SRADDET et aux 36 alinéas tels qu’actuellement rédigés):

8< ==================================================================== >8

Complément à l’Article 1er/II/2 :
« b) Les mesures de nature à favoriser la cohérence des services de transport public et de mobilité dans l’objectif d’une complémentarité des services et des réseaux, D’UNE PLACE ACCRUE POUR LES MOBILITES ACTIVES (MARCHE ET VELO), dans le respect … »

Complément à l’Article 1er/II/2 :
« c) Les principes guidant l’articulation entre les différents modes de déplacement, Y COMPRIS LES MODES ACTIFS, notamment en ce qui concerne la mise en place de pôles d’échange

Ajout d’un objet complémentaire à l’article 1er/II :
g) Les mesures de nature à favoriser la réalisation des schémas régionaux véloroutes et voies vertes, supports de mobilité active décarbonnée comme la marche et le vélo, en articulation avec les transports publics.

Complément à l’Article 1er/II/3 :
b) De lutte contre la pollution atmosphérique ET DE DEVELOPPEMENT DES MOBILITES ACTIVES (MARCHE, VELO)

Complément à l’article V/3 :
« (…) Par ailleurs, le schéma identifie les voies, axes routiers ET LES VELOROUTES qui, par leurs caractéristiques, constituent des itinéraires d’intérêt régional. (…) »

8< ================================================================== >8

Puis, identifiez vous (nom, email, etc.), répondez au captcha et cliquez sur « SOUMETTRE ».

4)- Ayé ! Vous avez aidé à conserver de l’argent public pour la cause du vélo.

On compte tous sur vous !!!!

Plus que deux jours pour faire inscrire le vélo dans les schémas régionaux

 

 

Mathias, Co-président de LVV.

L’angle mort des poids lourds – L’un des 3 conseils incontournables de LVV

Nous vous martelons inlassablement lors des manifestations auxquelles nous participons que le danger n°1 est le poids-lourds à cause de ses angles morts.

Mais comme un petit dessin – ou mieux : une petite vidéo ! – vaut mieux qu’un long discours, vous trouverez ci dessous une petite vidéo du British Safety Council (la sécurité routière du Royaume-Uni) qui illustre parfaitement le phénomène.

Vous voici, pour un peu moins d’une minute, chauffeur de camion :

Garanti SANS TRUCAGES, les cyclistes sont là depuis LE DEBUT.

Nous ne le répéterons donc jamais assez : Tenez vous LOIN DES POIDS LOURDS !
Restez 5 mètres minimum derrière, 5 à 6 mètres devant, et ne restez JAMAIS sur les côtés.

RECRUTEMENT ! – L’association Recherche des bénévoles Voltigeurs/voltigeuses !

Beaucoup de bénévoles de l’association doivent aujourd’hui, sinon arrêter, du moins ralentir fortement leurs activités auprès de La Ville à Vélo.

Nous les remercions de toutes les heures qu’ils ont déjà données et qu’ils pourront encore donner à l’association, et nous leur souhaitons plein de bonheur et de réussite dans les activités qui les engagent.

AUSSI, LA VILLE A VELO LANCE UN APPEL !superdupont-we-need-you

  • Tu aimes faire du vélo ?
  • Tu peux te libérer le soir du 1er vendredi de chaque mois ?
  • tu aimes porter du fluo et t’imposer en circulation ?
  • Tu aimes conduire des gros vélos cargos ?

 

 

Alors, La ville à vélo a besoin de toi ! Nous recherchons de nouveaux voltigeurs/voltigeuses pour la balade, ainsi qu’un (des) serre-file(s).

  • Qu’est ce qu’un voltigeur/ une voltigeuse?
    Dans une balade, c’est le cycliste qui se poste au carrefour pour apaiser la circulation et laisser passer le cortège.
    En effet, dans une balade « en cortège »déclarée en préfecture, aucun véhicule, sauf trains et trams, ne peut nous couper la route, malgré la signalisation routière. (Article R412-15 du Code de La route)En somme, si le guide s’engage à un feu vert qui passe ensuite au rouge avant la fin du groupe, le reste des participants à la balade continue en toute légalité, jusqu’à la fin.

    Seulement, cette règle, il faut quelqu’un pour la faire appliquer, et cette personne, c’est le Voltigeur.

  • Est-ce compliqué ?
    Pas du tout.  Il suffit de savoir rouler à vélo, porter un gilet, et savoir faire preuve à la fois de courtoisie et de fermeté avec les automobilistes.De plus, les nouveaux seront encadrés dans les premiers temps par les anciens. On peut même monter une petite formation devant un bon petit plat.  😉

    (Le co-président, voltigeur de son état, fait des sushis savoureux et des pizzas réputées, sans gluten qui plus est. :p )

  • Qu’est ce qu’un serre-file ?
    Le serre-file est un cycliste qui ferme le cortège, il s’agit du « Vélo-Balai ».
    Son rôle est de s’assurer que personne ne reste à la traine, et de venir en aide aux personnes en difficulté (fatigue, panne, crevaison, déraillement, etc.)
    Il conduit le triporteur de l’association, garni de tout le nécessaire de réparation,  et porte éventuellement les enfants épuisés.Cette tache peut être dévolue à une personne  précise ou bien à quelques personnes en roulement.

    A défaut, un voltigeur peut assurer ce rôle.

  • Comment je deviens voltigeur/voltigeuse ? 

    Rien de plus simple : les intéressés informent l’équipe de LVV par mail (bureau@lavilleavelo.org), le responsable des balades (nicolas.igersheim[a]laposte.net) ou  l’un des co-présidents (florence.delaunay@lavilleavelo.org // mathias.aubert@lavilleavelo.org) et viennent à la balade suivante où les voltigeurs présents les intègrent à l’équipe, ou bien conviennent d’un moment où se rencontrer.

Pique-Nique LVV 2016

Les Bénévoles de La Ville à Vélo convient tous ses sympathisants à un pique-nique convivial et familial !

nous vous proposons de nous retrouver au Parc Blandan le vendredi 24 juin à partir de 18 heures, et jusqu’au bout de la nuit !

Nous espérons que ce rendez-vous sera pour tous l’occasion de faire mieux connaissance, en dehors du cadre habituel de discussion qu’est le vélo urbain.

De ce fait, n’hésitez pas à venir avec familles et amis proches !

Concernant les provisions de bouche :
Nous vous proposons de faire table ouverte.
l’association fournira les provisions liquides, nous vous proposons d’apporter les denrées solides.

Concernant les activités:
Nous imaginons bien que vous serez nombreux à vélo, mais pensez aussi aux autres activités : Rollers, pétanque, badminton, balle, frisbee, …
Bref tout ce qui vous siéra !

Certains musiciens viendront aussi avec leurs instruments, il y aura peut-être possibilité de jouer ensemble.

Pour pouvoir mieux anticiper les besoins en matière de boisson et de nourriture, nous vous invitons, si vous êtes inscrits, à allez indiquer votre participation sur la page facebook de l’événement !

 

Toute l’équipe de l’association sera ravie de vous accueillir en grand nombre pour pouvoir mieux vous connaitre !

Edito de Mars 2016 – L’heure d’anticiper …

A l’heure ou j’écris ces lignes, tout le monde arrive au travail, un peu perturbé par la chute de neige tardive de cette nuit.
Pourtant, dans les rues, les nouveaux cyclistes qui nous ont rejoint en début d’année sont toujours là !

Par grupettos de 3 ou 4, chaque Grand’Lyonnais(es) peut les voir circuler, des bandes cyclables de Gambetta au tunnel de X-rousse, et des axes majeurs tels que Berthelot aux petites rues comme La rue Germain.

Le bilan est clair : Lyon est maintenant une ville « cyclée » !
Mieux qu’une satisfaction, c’est une forme d’accomplissement pour La Ville à Vélo !

Mais ne nous endormons pas sur nos lauriers, du travail reste à accomplir.

Il est clair maintenant que le nombre de cyclistes va augmenter encore d’une façon exponentielle, que la fréquentation des principaux axes cyclistes va passer de celui d’une route ardéchoise un dimanche après-midi en hiver à celui de Lacassagne un lundi matin de Mars !

Outre l’éducation des cyclistes à une circulation respectueuse et sure, il importe maintenant que nous convainquions les pouvoirs publics de la nécessité d’agir et plus seulement de réagir face aux problèmes rencontrés.

Par exemple, il importe MAINTENANT de séparer les usagers piétons des cyclistes sur certains axes pour éviter les frictions, comme sur la piste du T3, ou encore d’enrayer le stationnement sauvage sur les pistes qui vont bientôt accueillir les vélocargos en route pour l’école, dont le poids empêchera tout contournement des indélicats.

M. Collomb, merci, et bravo pour votre labeur, ainsi que celui de votre équipe !
Mais continuons, et allons plus loin !

Comme aux échecs, Anticipons nos mouvements pour ne plus être pris au dépourvu.