Tous les articles par Mathias Aubert

URGENT – Inscription du vélo dans les schémas régionaux – Nous avons besoin de vous !

Cette publication fait suite à l’article d’ « Isabelle et le vélo » dont je vous mets le lien en fin d’article. (je vais tenter de résumer simplement la question – c’est déjà un peu dur à froid pour moi comme ça ! )

03 mai, 21h : Les DRC (Départements et Régions Cyclables) nous rappellent que nous n’avons que jusqu’au 5 mai  à minuit (demain!) pour répondre à une consultation au sujet du financement des projets vélos à l’échelle nationale … OUVERTE DEPUIS 15 jours !

Pour faire simple :
Cette consultation sur internet permet aux citoyens d’indiquer ce qu’ils veulent voir apparaitre dans les SRADDET (Schémas Régionaux d’Aménagement, de Développement Durable & d’Égalité des Territoires = gros ensemble de sous-textes de loi qui vont décider où va être investi l’argent du contribuable en matière de transports).

Problème :
Personne n’en a entendu parler.

Conséquences :
Si on ne réagit pas IMMEDIATEMENT (dans les minutes qui suivent) en publiant quelque chose, les projets vélo ne seront pas financés ou alors cela va demander des efforts titanesques.

(Oui, il y a du foutage de gueule. Oui, le co-président de l’association écrit des gros mots sur le site. Je m’étonne moi-même.)

Solution en 4 étapes :

1)- Allez sur le lien suivant :

http://www.collectivites-locales.gouv.fr/consultation-ouverte-sraddet

2)- En bas de la page, cliquez sur « formulaire d’observation pour le projet d’ordonnance »

3)- Champ 1 (articles commentés), sélectionnez « plusieurs », champ 2 (Votre commentaire) insérez ce texte  (= Contribution des DRC au projet d’ordonnance sur les futurs SRADDET et aux 36 alinéas tels qu’actuellement rédigés):

8< ==================================================================== >8

Complément à l’Article 1er/II/2 :
« b) Les mesures de nature à favoriser la cohérence des services de transport public et de mobilité dans l’objectif d’une complémentarité des services et des réseaux, D’UNE PLACE ACCRUE POUR LES MOBILITES ACTIVES (MARCHE ET VELO), dans le respect … »

Complément à l’Article 1er/II/2 :
« c) Les principes guidant l’articulation entre les différents modes de déplacement, Y COMPRIS LES MODES ACTIFS, notamment en ce qui concerne la mise en place de pôles d’échange

Ajout d’un objet complémentaire à l’article 1er/II :
g) Les mesures de nature à favoriser la réalisation des schémas régionaux véloroutes et voies vertes, supports de mobilité active décarbonnée comme la marche et le vélo, en articulation avec les transports publics.

Complément à l’Article 1er/II/3 :
b) De lutte contre la pollution atmosphérique ET DE DEVELOPPEMENT DES MOBILITES ACTIVES (MARCHE, VELO)

Complément à l’article V/3 :
« (…) Par ailleurs, le schéma identifie les voies, axes routiers ET LES VELOROUTES qui, par leurs caractéristiques, constituent des itinéraires d’intérêt régional. (…) »

8< ================================================================== >8

Puis, identifiez vous (nom, email, etc.), répondez au captcha et cliquez sur « SOUMETTRE ».

4)- Ayé ! Vous avez aidé à conserver de l’argent public pour la cause du vélo.

On compte tous sur vous !!!!

Plus que deux jours pour faire inscrire le vélo dans les schémas régionaux

 

 

Mathias, Co-président de LVV.

L’angle mort des poids lourds – L’un des 3 conseils incontournables de LVV

Nous vous martelons inlassablement lors des manifestations auxquelles nous participons que le danger n°1 est le poids-lourds à cause de ses angles morts.

Mais comme un petit dessin – ou mieux : une petite vidéo ! – vaut mieux qu’un long discours, vous trouverez ci dessous une petite vidéo du British Safety Council (la sécurité routière du Royaume-Uni) qui illustre parfaitement le phénomène.

Vous voici, pour un peu moins d’une minute, chauffeur de camion :

Garanti SANS TRUCAGES, les cyclistes sont là depuis LE DEBUT.

Nous ne le répéterons donc jamais assez : Tenez vous LOIN DES POIDS LOURDS !
Restez 5 mètres minimum derrière, 5 à 6 mètres devant, et ne restez JAMAIS sur les côtés.