Respect de la loi LAURE

Cette loi oblige les collectivités et les aménageurs à réaliser un itinéraire cyclable (sous forme de piste, bande ou autre) lors de la rénovation ou de la requalification d’une voirie.

A Lyon, cette loi n’a pas toujours été respectée et elle est encore parfois contournée car elle suppose dans son application une véritable volonté politique. En effet, son respect suppose souvent de modifier la répartition de la voirie entre les différents modes de transport et donc de réduire la place accordée à l’automobile (voies ou stationnements).

La Ville à Vélo est une association qui est dotée d’un budget suffisant pour être en capacité de déposer un recours auprès du Tribunal administratif.

Nous faisons également intervenir régulièrement une avocate, qui incite les aménageurs à respecter la loi LAURE avant qu’un recours ne soit nécessaire.  En mars 2018, un courrier a ainsi été adressé à la Métropole de Lyon concernant le projet de réaménagement d’une partie du cours Vitton qui, en l’état, ne prévoit pas d’aménagement cyclable.