Aménagement cyclable le long du Tram T4

Aménagement le long du Tram T4 : un condensé de tout ce qu’il ne faut pas faireVélorution Lyon a effectué un excellent travail d’analyse sur les aménagements le long du tram T4. Vous trouvez le trouverez dans ce document suivant : Analyse de l’aménagement cyclable le long du Tram T4.

Samedi 25 avril 2009, la vélorution d’avril donnera l’occasion aux cyclistes de rouler jusqu’au quartier des Etats-Unis (8e) et de constater ensemble le nouvel aménagement cyclable le long du nouveau tramway T4 (Jet d’eau-Vénissieux). Départ 15h devant l’Opéra du Lyon.

La ville à vélo le répète au Grand Lyon depuis des années : nous ne voulons pas de pistes cyclables surélevées de quelques centimètres et bordées de granite , elles sont couteuses et n’apportent aucun bien-être supplémentaire au cycliste.

Ce type de piste surélevée se révèle dangereuse à chaque fois qu’il faut en descendre ou en remonter pour éviter un obstacle. Pourquoi ? Parce que la hauteur du dénivelé (4cm) est difficile à passer de biais avec des pneus de vélo de ville. Le cycliste doit donc appréhender ce type de piste avec la roue bien perpendiculaire pour éviter de chavirer… L’exemple de la piste de la rue Childebert sur la Presqu’île est l’exemple le plus connu des cyclistes du centre ville.

Durant les réunions dîtes de « concertation » nous répétons depuis de nombreuses années ces arguments au Grand Lyon qui ne veut rien entendre. Ce type d’aménagement Lyonnais n’est pourtant jamais décrit dans les recommandations techniques nationales sur les aménagements cyclables.

Mais alors pourquoi toujours faire compliqué alors que nous demandons régulièrement des aménagements simples, lisibles pour tous les usagers de la voirie et faciles à utiliser pour les cyclistes ?

Que faut-il en déduire ?
Que le Grand Lyon innove sans succès ou qu’il n’apprend pas de ses erreurs ?

Autre point, le stationnement vélo quasiment absent le long de l’aménagement. Comment peut-on développer l’inter-modalité dans ses conditions ? Du stationnement vélo à proximité des stations augmenterait le rayon d’attractivité de plusieurs centaines de mètres, voir quelques kilomètres. Comme on peut le voir ci-dessous, c’est un des points fortement soulignés par l’enquête ménages déplacement réalisée par le Sytral en 2006.

La Ville À Vélo a de nouveau relayé cette demande de stationnement à proximité des stations de tram lors de la dernière réunion de concertations où l’on nous présentait la suite du tracé, sera t’elle entendue ?

Si vous utilisez cet aménagement n’hésitez pas à en parler sur le forum dédié aux aménagements du tram T4.

Laisser un commentaire