Doubles sens Cyclables – Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.

L’arrêté   municipal   que   nous   contestons   institue   l’exception   comme   règle   en 
excluant   la   totalité   des   rues   des   zones   30   des   3ème,   5ème,   7ème,   8ème   et   9ème 
arrondissements   du bénéfice du double sens cyclable…  De ce fait, cet arrêté prive les 
cyclistes de la facilité qu’offre le double sens cyclable.
La Mairie de Lyon a opposé une fin de non-recevoir à notre recours gracieux ?
Qu’À cela ne tienne, La Ville À Vélo dépose un nouveau recours concernant les zones trente des 3ème, 5ème, 7ème, 8ème et 9ème Arrondissements.-Objet: Recours gracieux, double sens cyclables

-Monsieur le Maire,
-La Ville À Vélo, association de promotion du vélo en tant que moyen de transport 
urbain, formule par la présente un recours gracieux contre l’arrêté en date du 20 mai 2010 
et publié au Bulletin Municipal Officiel de la Ville de Lyon du 28 juin 2010, en tant qu’il 
modifie le règlement général de la circulation concernant les double sens cyclables dans 
les rues lyonnaises.

-En effet, cet arrêté est tout À fait contraire À l’esprit aussi bien qu’À la lettre du 
décret n°2008­754, dit du  «Â Code de la rue ». Ce dernier dispose en effet qu’en zone 30 
« toutes les chaussées sont À double sens pour les cyclistes, sauf exception … ». Le double 
sens cyclable est donc la règle, et non l’exception.
-Or   l’arrêté   municipal   que   nous   contestons   institue   l’exception   comme   règle   en 
excluant   la   totalité   des   rues   des   zones   30   des   3ème,   5ème,   7ème,   8ème   et   9ème 
arrondissements   du bénéfice du double sens cyclable…  De ce fait, cet arrêté prive les
cyclistes de la facilité qu’offre le double sens cyclable.

-La Ville À Vélo vous demande, en conséquence, d’abroger cet arrêté et d’appliquer 
le décret cité plus haut.  
-En comptant sur votre compréhension et en espérant que notre demande reçoive 
une   suite   favorable,   nous   vous   prions   de   bien   vouloir   agréer,   Monsieur   le   Maire, 
l’expression de notre haute considération.

-Nicolas Igersheim
-Président
-La Ville À Vélo

cf l’arrêté contesté

Voir notre dossier et les liens vers les sites amis sur le sujet

Laisser un commentaire