400 places de stationnement gratuites supprimées !

Lyon Parc Auto a décidé de manière unilatérale et sans aucune concertation avec les associations des usagers du vélos ni annonce préalable de supprimer toutes les places de stationnement gratuites pour les vélos dans leur parkings souterrains.

Ainsi, LPA, dont les actionnaires majoritaires ne sont autres que le Grand Lyon et la Ville de Lyon, et dont le PDG, M. Touraine, est également le premier adjoint au Maire de Lyon, supprime 400 places de stationnement pour les cycles !

Ces 400 places seraient remplacées par 600 ? 1000 ? et maintenant soi-disant 2600 (qui dit mieux ?!) places vélos payantes, dont les tarifs s’échelonneront de 40 À 60 euros par an.

Il fallait oser.

Alors que la pollution aux micro-particules est incessante depuis le début de l’année, alors que les prix des carburants atteint des records à la pompe, alors que le nombre de cyclistes À Lyon est en régression, alors que les rues de Lyon sont congestionnées matin et soir par la circulation automobile, il est décidé de punir les cyclistes, citoyens utilisant le moyen de transport mécanisé le plus écologique, économique, rapide et le moins demandeur d’espace qui soit ! Il fallait oser…

Qu’apporteraient comme service supplémentaire les places payantes ? D’après LPA, ces places seront « sécurisées ». Des grilles encercleront les arceaux vélos, et l’accès sera validé par un pass. Mais c’est oublier de dire que les places gratuites sont {déjà} sécurisées : se trouvant en souterrain donc abritées, elles sont munies d’éclairages et de caméras de vidéo-surveillances.

Les cyclistes seront réjouis de payer, qui plus est très cher, pour bénéficier d’un service qui était jusqu’À maintenant gratuit.

Des stationnements payants pour vélos dans les parkings souterrains, cela existe déjà. À Bordeaux, par exemple, il s’agit de payer la somme de 15 euros pour disposer d’un accès À VIE dans tous les parkings souterrains de la ville. À comparer aux 60 euros/an réclamés au cycliste Lyonnais, qui sera d’ailleurs cantonné À un seul parking souterrain et ne pourra pas se garer dans un autre parc LPA !

Moins de places, mais plus de places.

Le parking souterrain des Terreaux a déjà « bénéficié » des nouveaux aménagements : 100 places gratuites ont été supprimées, et …. 60 places payantes sont en cours d’installation. Soit 40 places de moins qu’auparavant ! Les annonces de LPA parlait pourtant d’une augmentation du nombre de place par 4 ou 5. L’exemple des Terreaux nous montre que cela est bien mal parti !

{Cet article n’est qu’une ébauche. Nous le complèterons et le mettrons à jour dans les prochains jours, en fonction des correspondances émises et reçues.}

Laisser un commentaire