La Ville À Vélo fait rectifier une terrasse gênante pour les cyclistes

Dans le 4e arrondissement.En 2010, un commerce a ouvert une terrasse sur le trottoir à l’angle du boulevard de la Croix-Rousse et du boulevard des Canuts, À Lyon. Le soucis était que sur ce même trottoir se trouve une piste cyclable. La terrasse encombrait alors le trottoir et obligeait les piétons à marcher sur la piste cyclable, ce qui ne nous paraissait pas acceptable pour des raisons de sécurité, de confort et de principe.

La Ville À Vélo a donc réagi l’année dernière en envoyant une lettre à la mairie du 4e pour demander une rectification de cette terrasse.

Voici la première réponse que nous a fourni la mairie du 4e arrondissement de Lyon (le nom du commerce est caché car cette information ne nous paraît pas utile d’être mentionnée) :

«
{Nous avons fait bonne réception de votre réclamation concernant la terrasse du commerce. Ce nouvel établissement bénéficie d’une terrasse et d’une contre terrasse saisonnière du 1er Mars au 1er Novembre.

Aucun débordement n’a été constaté lors de la saison par les services de la DECA. L’instruction de la terrasse avait prit en compte la piste cyclable et le cheminement piéton et l’accessibilité des pompiers.

Toutefois, l’aménagement mis en place pour cette première année, ne nous satisfait pas non plus. C’est pourquoi nous avons demandé au commerçant une nouvelle proposition d’aménagement pour 2011.

}»

Le commerce fermant pour l’hiver, nous avons attendu sa réouverture en 2011 pour vérifier que notre demande aie été prise en compte. Sans surprise, cela n’a pas été le cas.

Le 26 avril 2011, La Ville À Vélo écrivait de nouveau à la mairie du 4e :

«{Les beaux jours sont revenus, et la terrasse du commerce est de nouveau apparue. Mauvaise nouvelle : il n’y a eu aucun changement de disposition par rapport à l’an dernier, les photos que je vous ai envoyé restent d’actualité. Les piétons sont donc obligés de marcher sur la piste cyclable, avec tous les dangers et la gêne que cela comporte.

Pour ne pas obstruer le déplacements des piétons et des cyclistes, le commerce doit laisser une partie du trottoir de libre pour permettre le passage des piétons hors piste cyclable. D’autre part, le commerce devrait supprimer ces chainettes, d’autant plus qu’ils laissent leur installation en dehors des heures d’ouverture ce qui n’est pas non plus normal. Les chainettes ne sont pas visibles la nuit et peu la journée.

Cordialement, LVV}»

Et la réponse de la mairie du 4e, le 06 juin 2011 :

«{Bonjour,

Je reviens ce jour au sujet de votre message. Comme je vous l’ai dit lors de notre rencontre à la réunion aires vélos, il me fallait un peu de temps pour répondre À vos questions.

Nous avons demandé au propriétaire du commerce de bien enlever ses chaînes (par courrier et par visite terrain). Le message semble passé car celles-ci ont disparus. Nous allons continuer à surveiller cela mais n’hésitez pas À nous faire remonter l’info si cet engagement n’est pas tenu.

De plus, nous avons regardé avec les services de la DECA pour que la terrasse (côté rue de la terrasse) soit reculée afin de permettre un cheminement piéton. Le recul ne sera que d’un mètre car le long de la façade il faut prévoir un cheminement pour les personnes à mobilité réduite. Cependant, cela marquera une séparation avec la piste cyclable.

En espérant avoir répondu À vos interrogations.

Cordialement(…)}»

Et enfin la réponse de la Ville À Vélo :
«{
Bonjour,

Merci pour votre action positive et rapide. La terrasse est maintenant espacée de la piste cyclable et la gêne que posait cette terrasse est désormais résorbée.}»

Les piétons peuvent désormais se déplacer sans être obligés de marcher sur la piste cyclable grâce à l’action de la Ville À Vélo et à l’écoute de la mairie du 4e arrondissement.

Laisser un commentaire