Les associations de promotion et défense du vélo menacées de disparition imminente

Alors que l’agglomération Lyonnaise connait encore un pic de pollution aiguë,alors que l’État affiche son inquiétude  au plus au niveau pour les problèmes récurrents de qualité de l’air, à 2 semaines de la fin de l’année les 6 associations que sont la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB à laquelle La Ville à Vélo adhère), l’Heureux cyclage (avec les ateliers de réparation Lyonnais: Les Bikers, Change de Chaine, L’Atelier du Chat perché, La P’tite rustine, l’atelier Trycycle ), Départements et régions cyclables (collectivités), France vélo tourisme et l’Association française pour le développement des véloroutes et voies vertes (AF3V) risquent de ne jamais percevoir leurs subventions pour l’année 2016 bien que les dossiers de demande soient remplis depuis le début de l’année.

La solution vélo apporte une vraie réponse aux problèmes de notre société aussi bien en tant que mode déplacement durable, simple, efficace et respectueux des autres, que sur le plan de la santé (lutte contre la sédentarité, bien-être), sans compter le marché économique immense que représente le vélo (à l’échelle de l’Europe on évoque 500 milliards d’euros) la seule réponse du Ministère de l’écologie est de « tuer » les associations vélo, en plein pic de pollution. Quel brio !

C’est ça le résultat de la Cop21 ? Les Français doivent se contenter d’un pseudo bonus pour acheter une hypothétique voiture électrique en remplacement d’une voiture diesel ?

Notre chère ministre toujours prompte à réagir sur les réseaux sociaux n’as toujours pas répondu aux demandes des associations vélos…

 

 

Ainsi, le bureau de La Ville à Vélo vous encourage et vous invite à contacter très rapidement vos élus: mairie, député, sénateur etc… et à leur transmettre la lettre ouverte de la FUB téléchargeable ici : https://nuage.lavilleavelo.org/index.php/s/BqtrDVUMLNlm3uq/download

Merci.

N’hésitez pas à nous contacter en cas de question.

Contact Presse :  

Fabien Bagnon 06 59 12 75 89 

Denis Cordon 06 72 07 34 81 & 04 78 77 52 12

Une réflexion au sujet de « Les associations de promotion et défense du vélo menacées de disparition imminente »

  1. J’ai beaucoup « analysé,travaillé » pour la sécurité des vélos, la fluidité des parcours tant vélos, (mode doux) autos, piétons….
    J’ai des idées assez innovantes que j’ai déjà communiquées à différents élus, chefs de projets…
    Comme par exemple : inciter les vélos à rouler à gauche dans les sens unique (ou à contre sens à droite, il faudrait une autorisation)
    S’il y a à tracer une piste la faire à gauche dans les sens unique
    S’il y a deux pistes les faire une à côté de l’autre et pas une de chaque côté
    Décaler le démarrage des bonhommes verts piétons de quelques secondes pour permettre aux vélos, voitures de tourner à gauche ou à droite (évite les accidents ou accrochages, fluidifie le trafic, diminue la pollution)
    Et j’en ai d’autres encore…

Laisser un commentaire