Archives pour la catégorie Actions et dossiers

Compte-rendu de la réunion La Ville à Vélo Villeurbanne du 09 novembre

Opération « Cycliste, Brillez » de Villeurbanne
Le Progrès du 10/11/2017
Le Progrès du 10/11/2017

Cette opération de sensibilisation a eu lieu ce soir à l’angle Henry Barbusse / Émile Zola. Une 50aine de cyclistes ont été interpellé (gentiment) afin qu’il leur soit rappelé la nécessité d’être vu en portant les équipements et accessoirs adéquats.

On notera la présence d’une journaliste du Progrès, qui devrait publier un article sur l’opération dans les prochains jours.

On regrettera que ce sujet d’importance (la sécurité des cyclistes) ne soit pas plus pris en considération par la Métropôle, dont nous déplorons l’absence de communication sur le sujet.

Opération baromètre des villes cyclables

Une ou plusieurs opérations de tractage sont prévues la semaine prochaine. L’objectif est d’atteindre le nombre suffisant de réponse au questionnaires (https://www.parlons-velo.fr/barometre-cyclabilite) pour Villeurbanne . Nous sommes actuellement à 383 réponses sur un objectif de 743.

Un framadate est en place pour vous organiser. Contactez-moi ou Denis pour obtenir plus d’information ou des flyers.

Le Progrès est prêt à communiquer dessus.

Un cycliste villeurbannais se fait volontairement renverser

Le Progrès a fait un écho sur double-page à la mésaventure subie par un vélotaffeur Villeurbannais, qui se fait volontairement renversé par le conducteur d’un véhicule mal garé.

http://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-villeurbanne-et-caluire/2017/11/09/renverse-deliberement-le-cycliste-a-tout-filme-et-a-partage-la-video-sur-internet

Nous souhaiterions là encore que la ville s’exprime et agisse (via par exemple une campagne de communication vis à vis des entreprises, des opérations de verbalisation / sensibilisation pour non respects des aménagements cyclables ?).

gcum

Toujours sur le sujet épineux du stationnement sur bande cyclables, nous demandons à la ville de villeurbanne de nous fournir des statistiques sur la verbalisation pour stationnement sur trottoir, PMR, pistes cyclables, etc. On peut également proposer de mener des opérations  de verbalisation régulières, ou de mener (avec nous?) des opérations de sensibilisation.

Nous proposons la création d’un compte twitter pour LVV Villeurbanne, afin de centraliser, photos et vidéos à l’appui, les problématiques cyclables de Villeurbanne. Ce compte sera partagé avec qui le voudra, après rédaction et acceptation d’une charte régissant les conditions de publication.

Suite de l’accident mortel sur le rond-point des Iris l’année dernière

Le procès faisant suite au décès d’Anne-Constance l’année dernière à la Doua  est reporté au 14 /12, au TGI de Lyon. Il s’agit de l’affaire Maritrossian / Cascaro

En attendant on demande que la ville mette des chevrons sur ce rond-point toujours problématique.

Déploiement panneaux CLPC et autres équipements

Mise en place d’un framapad permettant de recenser les demandes d’équipements ( arceaux, CLPC), en attendant velobs. Nous ferons suivre aux personnes de la ville / métropole concernée.

À noter que l’on peut signaler les panneaux CLPC dégradés (autocollant) au Grand Lyon pour nettoyage / remplacement.

Projet d’aménagement rue du 8 mai 45

Un important projet de réaménagement de la rue du 8 mai 1945 est prévu. Toute notre vigilance est requise pour que celui ci prenne en compte nos problématiques. Notre présence est donc requise aux ateliers de concertation qui auront lieu bientôt:

atelier #1 le 13 novembre 18h30 école Jean Moulin – rue de la feyssine et giratoire charles de gaule

atelier #2 le 2 décembre à 9h30 école Jean Moulin – rue de la boule prolongée.

atelier #3 le 5 décembre à 18h30 école Jean Moulin – place des buers à pressenssé

En lieu et place de notre réunion prochaine (initialement prévue le 05/12) on participera à l’atelier 3. La réunion est reportée au jeudi 7/12 – 18h30 – Palais du travail

Merci de nous informer de votre présence sur le framadate dédié.

Boulevard Eugène Réguillon / place Grand-Clément

Je me permets de reprendre mot pour mot le texte de Damien sur le sujet:

Rappelez-vous les premières concertations où aucun aménagement cycliste légal n’était prévu alors que l’axe est structurant au plan mode doux.
LVV est intervenu pour défendre les cyclistes jusqu’à missionner notre avocate pour défaut de respect de la loi LAURE.
Aujourd’hui, les pièces pour appels d’offre nous donnent le sourire : une belle place sécurisante sur les 3 profils du boulevard !
Mais ne relâchons rien, le raccord pour désenclaver Vaulx-en-Velin n’est pas (encore) fait !

Thomas C – La Ville à Vélo Villeurbanne

Pour qu’Emmanuel Macron tienne ses promesses, (re)votez!

Le gouvernement organise jusqu’à la fin de l’année les Assises nationales de la mobilité : une grande kermesse dont l’objectif assumé est de faire passer les « promesses de l’Etat dont les modalités de financement ne sont pas claires » à l’état de « projets abandonnés« !

On imagine bien que tous les partisans de l’A45, Notre-Dame-des-Landes et autres donnent de la voix pour rester en lice!

C’est donc l’occasion rêvée de rappeler les promesses de campagne de notre président actuel :

  1. Participer au financement des aménagements cyclables en collaboration avec les villes, dans le cadre d’appel à projet « territoires cyclables »
  2. Finaliser les itinéraires EuroVelo français (à horizon 2020) et mettre en œuvre le Schéma national des véloroutes et voies vertes (à horizon 2030)
  3. Rendre systématique l’apprentissage de la mobilité à vélo à l’école primaire, avec une initiation à la mécanique vélo
  4. Abaisser la vitesse maximale de référence à 30 km/h en ville (le maire pouvant par arrêté maintenir le 50 km/h sur les axes principaux)
  5. Augmenter le plafond d’exonération de l’indemnité kilométrique vélo jusqu’à 385 € par an

Hélas, le temps a coulé depuis l’élection et il semble que sa mémoire soit défaillante. Aidez nous à lui rappeler ses promesses dans la consultation en ligne ! Il faut voter pour les propositions les plus intéressantes.

Nous vous proposons une sélection des  idées qui nous plaisent et que nous aimerions vous voir soutenir :

  • D’abord, notre contribution officielle
  • Les dix premières contribution du thème « favoriser les mobilités douces » avec le filtre « les plus populaires », qui parlent toutes de créer des pistes cyclables
  • Cette contribution qui parle de train+vélo
  • Ici pour ceux qui veulent parler du stationnement sauvage sur les bandes cyclables (toujours avec le filtre « plus populaires »)
  • Ici pour faire évoluer le code de la route vers une meilleure prise en compte des spécificités du vélo en tant que véhicule
  • Celui-là et celui-là parce qu’on aime bien les transports en commun

Il y a également une réunion publique à Lyon le jeudi 16 novembre de 18h30 à 21h, pour venir il faut s’inscrire ici ! Date maximum pour vous inscrire : dimanche 13 novembre.

Si vous êtes retenu au tirage au sort, merci de nous écrire pour nous informer de votre présence. 

L’idée est de rappeler aussi notre argument principal : les investissements dans les aménagements cyclables ont des taux de rentabilité socio-économiques plus de dix fois supérieur aux projets routiers habituels de l’Etat ! Non seulement ils facilitent les déplacements en ville mais le vélo quotidien tranquille est un remède préventif très puissant contre le cancer, les AVC, l’hypertension, la dépression, le mal de dos, l’ostéoporose, le diabète… Pour achever de convaincre vos amis du MEDEF, dites leur que les salariés qui viennent travailler à vélo ont besoin de 15 % de congé maladie en moins que la moyenne!

 

 

 

Part-Dieu : merci d’être venu!

Beau succès pour notre accueil cycliste Part-Dieu du 5 octobre dernier, merci à tous ceux qui sont venu! Grace à vous nous pu :

Pour rappel nous demandons que la métropole :

  • Expose son plan pour parvenir à 6 000 places de stationnement vélo sécurisées en 2030. La métropole ne construit que 1 650 places dans le projet, ce qui nous semble insuffisant pour la fréquentation de 175 000 usagers quotidiens qui est prévue.
  • Propose quelque chose pour créer plusieurs centaines de places de stationnement sécurisées dès 2018. La vélostation est bienvenue en 2023, mais il est possible d’améliorer dès à présent la situation : convertir quelques dizaines de places de voiture du parking LPA Gare par exemple (pour rappel LPA est détenue à majorité par la Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et le Conseil Départemental du Rhône….).
  • Complète ce beau projet par un réseau de vélo de rabattement confortable et haute capacité vers la gare. Nous demandons une réflexion sur ce sujet à l’échelle des 5km autour de la gare, ce qui nous amène à Vaux-en-Velin, Bron, Saint-Fons…

Pour continuer à nous soutenir, relayez ces demandes sur sur le registre numérique du projet!

crédit image : saladelyonnaise.com

Compte-rendu réunion LVV Villeurbanne

villeurbanne
CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=737472

Bilan action La Part Dieu

Ce jeudi 5 la Ville à vélo a accueilli amicalement les participants à la réunion d’enquête publique sur le projet Part-Dieu. David Kimelfeld, président de la métropole etGeorges Kepenekian, maire de Lyon ont échangés quelques mots avec les présents.

Bilan convergence

Gros succès de la Convergence tant d’un point de vue global (près de 2000 participants) que villeurbannais (300 à l’arrivée). Belle organisation par la Métropole. Encadrement à parfaire. Cortège général un peu lent, ça aurait été sympa de fluidifier le cortège . Il conviendrait de trouver une date moins conflictuelle pour l’édition 2018.

bilan village mobilité

Le village mobilité s’est tenu le 23/09 à Villeurbanne Gratte-ciel. L’occasion d’acheter ou vendre un vélo à la Bourse à vélo tenue par Pignon sur rue, célébrer les 200 ans du vélo avec une exposition organisée par le Cyclub et adhérer à la Ville à Vélo en passant au stand !

Merci aux volontaires qui se sont relayés à la tenue de celui-ci, et bienvenue à la 15aine de nouveaux adhérents qui nous ont rejoints à cette occasion.

Merci également aux volontaires ayant participé à l’encadrement de la rando organisée par le Cyclub.

Merci à la ville de Villeurbanne pour l’organisation et les plateaux repas !

Aménagements

Le problème de l’aménagement Antonin Perrin, et notamment le retour sur la chaussée de la piste, accidentogène a été remonté à la mairie. Également signalé la dangerosité du rond-point des Iris et de ses abords (non respect des aménagements cyclables, incivilités de la part des automobilistes, etc.)

concernant l’aménagement de la rue Saint Exupéry: on regrette l’absence de bande cyclable sur toute la longueur. On a le sentiment que les cyclistes sont utilisés pour réguler le flux automobile. Projet Chaussidou à envisager ?

Opération « Cycliste Brillez » 2017

Le changement d’heure et la diminution de la durée des journées sont propices aux accidents. La Ville  à Vélo organise une opération « Cycliste brillez »  de sensibilisation des cyclistes aux problématiques d’éclairage. L’opération aura lieu avant la réunion du mois de novembre le 9/11 à 17h30 Angle Henry Barbusse / Émile Zola – La réunion LVV Villeurbanne mensuelle aura lieu au Palais du Travail à 18h30

D’une manière générale,

On déplore l’attitude de la police vis à vis du code de la route et des cyclistes. À voir leur comportement lors de l’opération Chaîne Humaine. Il serait intéressant d’obtenir auprès de la mairie des statistiques sur les actions mises en œuvre vis à vis du respect des trottoirs, pmr et bandes cyclables.

M Belmonte,  du service déplacements de Villeurbanne est d’accord sur le principe d’une réunion trimestrielle entre LVV et ses services afin de discuter des projets d’aménagements en cours, ceci à compter de 2018.

Il serait intéressant qu’à cette date, afin de fournir des arguments à nos discussions, le projet velobs soit opérationnel.

Idée d’organiser une journée régulière sans voiture sur certains axes. Mise en concurrence avec Bordeaux (expérience sur Pont)

 

Thomas C

Accueil cycliste Jeudi 5 octobre, 18h10

La gare Part-Dieu sera très bientôt rénovée et agrandie.  Nous pensons à la Ville à Vélo que c’est une excellente nouvelle, car le train est notre allié.

Ce projet s’accompagne de la création d’une tour de 43 étages. Nous pensons que c’est une bonne chose : mieux vaux construire au milieu de Lyon, bien accessible à vélo et en train, plutôt que dans une zone d’activité au bord d’une autoroute.

Ce projet est soumis à enquête publique. Une réunion à Lyon Jeudi 5 octobre 2017 à 18h30 à la Bourse du Travail. Seront présents :

  • Laurent Wauquiez, président de la région
  • David Kimelfeld, président de la métropole
  • Georges Kepenekian, maire de Lyon

Bref, tous les gens qui décident si nous aurons droit à des aménagements cyclables ou pas dans notre ville, notre région, notre vie.  Cette réunion publique est donc une très bonne occasion de se démarquer et de leur montrer que nous nous intéressons à ce qu’ils font.

Pour cela nous avons besoin de vous pour un accueil cycliste, de 18h10 à 18h30.  Le but est de venir le plus nombreux possible avec nos vélos, des gilets jaunes, nos sonnettes et notre banderole d’association : nous saluons gentiment les gens qui rentrent dans la salle et le premier qui voit Laurent Wauquiez a gagné. L’objectif est bien sûr de donner plus de poids à nos représentants qui sont dans la salle et qui essayerons de porter les trois points qui nous tiennent à cœur:

1 – Pourquoi construire seulement 1 650 places pour les vélos quand la fréquentation de la gare doit passer à 175 000 voyageurs par jour? Est-ce que cela signifie que la part modale prévue du vélo pour l’accès à la gare est de 2%? (car en première approximation 1 pendulaire=une place de vélo=2 voyageurs/jour) Pourtant les objectifs du plan de déplacement (PDU) sont de quadrupler l’usage pour passer à 8%. Si on n’a pas au moins 15% dans le quartier Part-Dieu, comment est-ce possible d’avoir 8% en moyenne dans le Grand Lyon?

Objectifs du PDU pour le Grand Lyon

Vue en coupe du projet. Le vélo n’est pas oublié (il faut bien le chercher : voyez vous la vélostation sur le plan?) mais ce qui est prévu est-il à la hauteur de l’enjeu de la mobilité de demain?

2 – Pourquoi l’étude « air et santé » conclut à un bilan défavorable sur le projet alors qu’élargir la gare, créer une vélostation favorise le vélo, qui induit de l’activité physique douce dont les bénéfices forts pour la santé peuvent être monétarisés de la même manière que les effets de la pollution atmosphérique? L’OMS à même un outil dédié pour faire ce calcul. Ce point de méthodologie est capital car s’il n’évolue pas, les aménagements cyclables ne pourront jamais être jugés à leur juste valeur!

3 – Enfin nous tenons absolument à faire connaître le superbe potentiel de ce quartier pour devenir le 1er quartier d’affaire cyclable de France. Mais pour que ce potentiel soit exploité, il faut donner une suite à ce projet : il faut des axes cyclables de type « haute qualité – haute capacité » depuis Vaulx-en-Velin, Bron, le plateau du 5ème, etc. pour permettre à tous les voyageurs et travailleurs de converger rapidement, confortablement (contrairement à aujourd’hui) vers la gare, qui devient alors la véritable porte d’entrée de Lyon.

Nous vous attendons donc nombreux à notre accueil cycliste (18h10 devant la bourse du Travail). Si vous avez le temps n’hésitez pas à venir débattre ensuite (18h30-20h30).
Enfin, même si vous ne pouvez pas être là, n’hésitez pas à partager cet article et contribuer à la consultation publique sur internet!

En conclusion, le message que nous voulons faire passer est : « ce projet est un bon début, donnez lui une suite orientée vers le vélo pour réaliser pleinement son potentiel! ».

 

 

Nouveaux quartier – Grand Parilly à Vénissieux réunion Vendredi 6 octobre à 11h30 

Depuis quelques mois  les préparatifs d’aménagement du nouveaux quartier – Grand Parilly à Vénissieux ont  débuté.
Cela ressemblera presque à un Confluence 2 aux abords du périphérique à Vénissieux.(  IKEA et de Leroy Merlin).
La zone est actuellement particulièrement difficile et dangereuse en vélo, des aménagements existent bien, mais ils sont trop étroits et perdent systématiquement la priorité aux véhicules à chacune des (nombreuses) bretelles autoroutières. Il y a souvent des accidents puisque les automobilistes déboulent du périph à 80km/h et que l’aménagement (géométries, couleurs) semble fait pour leur faire croire que c’est normal.
Le projet est surtout basé sur l’accessibilité automobile et la création d’un nouvelle bretelle de sortie du péripérique. Normalement il comprend aussi une belle amélioration de la traversée cyclable du périph au niveau de la station de métro « Parilly » mais on aimerait en avoir une confirmation claire et voir un plan : vu qu’ils vont dépenser des millions d’argents publique à toucher à ce sac de noeuds autoroutier, ne peuvent-ils pas en profiter pour résoudre les graves problèmes de sécurité que rencontrent les usagers du vélo quand ils franchissent lesdites bretelles? (échangeur « Parilly » mais aussi échanger « joliot-Curie »)
Pour le reste, Ikea ne semble pas avoir compris que ses clients pourraient venir en vélo : la force de l’habitude…. Pour le site du Puisoz est très intéressant pour le vélo et pourrait l’être plus encore si les aménagements réalisés pour le projets étaient ambitieux. Pour l’instant on à droit à une « voie verte » (comprendre que les vélos sont sensés circuler avec les piétons, poussettes, etc.) et on ne sait pas s’ils prévoient vraiment du stationnement. En tout cas à ikea Porte des Alpes il y a juste 5 places d’un « pince roue » premier prix (plutôt un « voile-roue » en fait), on espère qu’ici ils feront mieux.
Une réunion d’information est prévue. Les cyclistes qui pourraient s’y rendre seront utiles car ils apporteront un message favorable au vélo. Faites circuler autour de vous cette information .
Vendredi 6 octobre à 11h30 
à la salle Irène Joliot-Curie de Vénissieux 
Pour ceux qui ne peuvent pas, nous vous invitons  à commenter la page du projet ici et à laisser vos commentaires constructifs ici :
Bureau La Ville à Vélo

Réunion publique réaménagement du Pôle d’échanges Lyon Part-Dieu

La gare Part-Dieu sera très bientôt rénovée et agrandie.  Nous pensons à la Ville à Vélo que c’est une excellente nouvelle, car le train est notre allié.

Ce projet s’accompagne de la création d’une tour de 43 étages. Nous pensons que c’est une bonne chose : mieux vaux construire au milieu de Lyon, bien accessible à vélo et en train, plutôt que dans une zone d’activité au bord d’une autoroute.

Ce projet est soumis à enquête publique. Une réunion à lyon Jeudi 5 octobre 2017 à 18h30 à la Bourse du Travail. Seront présents :

  • Laurent Wauquiez, président de la région
  • David Kimelfeld, président de la métropole
  • Georges Kepenekian, maire de Lyon

Bref, tous les gens qui décident si nous aurons droit à des aménagements cyclables ou pas dans notre ville, notre région, notre vie.  Cette réunion publique est donc une très bonne occasion de se démarquer et de leur montrer que nous nous intéressons à ce qu’ils font.

Pour cela nous avons besoin de vous pour un accueil cycliste, de 18h10 à 18h30.  Le but est de venir le plus nombreux possible avec nos vélos, des gilets jaunes, nos sonnettes et notre banderole d’association : nous saluons gentiment les gens qui rentrent dans la salle et le premier qui voit Laurent Wauquiez à gagné. L’objectif est bien sûr de donner plus de poids à nos représentants qui sont dans la salle et qui essayerons de porter les trois points qui nous tiennent à cœur:

1 – Pourquoi construire seulement 1 650 places pour les vélos quand la fréquentation de la gare doit passer à 175 000 usagers par jour? Est-ce que cela signifie que la part modale prévue du vélo pour l’accès à la gare est de 1 à 2%? Pourtant les objectifs du plan de déplacement (PDU) sont de quadrupler l’usage pour passer à 8%. Si on n’a pas au moins 15% dans le quartier Part-Dieu, comment est-ce possible d’avoir 8% en moyenne dans le Grand Lyon?

Objectifs du PDU pour le Grand Lyon

Vue en coupe du projet. Le vélo n’est pas oublié (il faut bien le chercher : voyez vous la vélostation sur le plan?) mais ce qui est prévu est-il à la hauteur de l’enjeu de la mobilité de demain?

2 – Pourquoi l’étude « air et santé » conclut à un bilan défavorable sur le projet alors qu’élargir la gare, créer une vélostation favorise le vélo, qui induit de l’activité physique douce dont les bénéfices forts pour la santé peuvent être monétarisés de la même manière que les effets de la pollution atmosphérique? Ce point de méthodologie est capital car s’il n’évolue pas, les aménagements cyclables ne pourront jamais être jugés à leur juste valeur!

3 – Enfin nous tenons absolument à faire connaître le superbe potentiel de ce quartier pour devenir le 1er quartier d’affaire cyclable de France. Mais pour que ce potentiel soit exploité, il faut donner une suite à ce projet : il faut des axes cyclables de type « haute qualité – haute capacité » depuis Vaulx-en-Velin, Bron, le plateau du 5ème, etc. pour permettre à tous les voyageurs et travailleurs de converger rapidement, confortablement (contrairement à aujourd’hui) vers la gare, qui devient alors la véritable porte d’entrée de Lyon.

Nous vous attendons donc nombreux à notre accueil cycliste (18h10 devant la bourse du Travail). Si vous avez le temps n’hésitez pas à venir débattre ensuite (18h30-20h30).
Enfin, même si vous ne pouvez pas être là, n’hésitez pas à partager cet article et contribuer à la consultation publique sur internet!

 

LVV Villeurbanne; prochaine réunion le jeudi 05/10/2017

villeurbanne
CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=737472

Bonjour à tous,

Ce jeudi a lieu la réunion mensuelle de la section Villeurbannaise de LVV

Ça se passe au Palais du Travail de Villeurbanne (à proximité du TNP)

C’est à 18h30.

Ordre du jour à définir sur place, on espère un petit récapitulatif du Village Mobilité du précédent week-end.

À bientôt

 

Thomas C

Retour sur l’opération « chaîne humaine »

Retour en vidéo et en images sur notre opération « chaîne humaine » de la semaine dernière :

Une chaine humaine pour protéger les pistes cyclables à Lyon (Lyon Mag)

Lyon : une chaîne humaine pour le respect des bandes cyclables (Lyon Capital)

Lyon: La cohabitation vélo-voiture … une difficile histoire de file (France 3 Rhône Alpes)

Un grand merci aux bénévoles pour leurs participations. Pour les prochaines événements c’est à suivre dans votre espace adhérent. 

Communiqué de presse : Une chaîne humaine pour protéger les bandes cyclables

Jeudi 21 septembre 8H : opération chaine humaine.

  • Lieu : Cours Gambetta, entre le pont de Guillotière et la place Gabriel Péri
  • Horaire : à partir de 8h, formation de la chaîne humaine
  • Tractage et interpellation des automobilistes 

 

Le vélo, un moyen agréable et efficace pour se déplacer en ville

 

Lors de son discours à la convergence vélo, David Kimelfeld a confirmé les ambitions de la Métropole de Lyon : « la dynamique actuelle sera maintenue, nous atteindrons les 1000 km en 2020 ».

De nombreux lyonnais utilisent ces aménagements cyclables pour se rendre au travail, car le vélo c’est pratique, c’est agréable, « c’est joyeux » disait le président de la métropole dimanche dernier.

Pratique et agréable tant que la bande est circulable… Car une minorité d’automobilistes indélicats n’hésitent pas à stationner sur les bandes cyclables.

Une infraction et une mise en danger des cyclistes !

Les cyclistes lyonnais sont confrontés quotidiennement à ce qu’ils ont baptisé les #GCUM (garé comme une m…). Ce que certains automobilistes perçoivent comme de petites incivilités, sont des infractions qui mettent en danger les cyclistes en les obligeant à se déporter de la bande cyclable.

C’est la raison pour laquelle, depuis 2015, le stationnement sur un aménagement cyclable est considéré par la loi comme « très gênant » et est sanctionné par une amende de 135€. De plus, en cas d’accident, la responsabilité des automobilistes peut être engagée : à Strasbourg, deux conducteurs ont été condamnés, début 2017, à six mois de prison avec sursis pour homicide involontaire sur une jeune cycliste. Mais cela ne dissuade pas tous les automobilistes.

 

Certains cyclistes sont donc contraints de modifier leur trajet pour éviter les secteurs les plus concernés. D’autres préfèrent se mettre en infraction en circulant sur le trottoir là où ils ne se sentent pas en sécurité.

Sensibiliser le grand public et dénoncer le manque de volonté politique.

Aujourd’hui, l’association d’usagers de la bicyclette « La Ville à Vélo », souhaite :

  • Sensibiliser le grand public sur la nécessité de respecter les bandes cyclables.
  • Dénoncer le manque de volonté politique pour lutter contre le stationnement sur les aménagements cyclables, qui met en danger les cyclistes et entrave la politique cyclable de la métropole.En réalisant une chaîne humaine sur le cours Gambetta, le long d’une bande cyclable particulièrement encombrée de véhicules en stationnement, les militants cyclistes vont sécuriser l’aménagement et permettre à ceux qui se rendent au travail (6000 vélos par jour sur cet axe !) d’emprunter ce couloir sans être mis en danger.

    • Association d’usagers du vélo pour Lyon et son agglomération

    • Objectif : rendre plus sûrs et plus efficaces les déplacements à vélo
    • Organisation : plusieurs représentants et/ou des référents pour chaque arrondissement et commune limitrophe + un bureau dynamique
    • Contact presse : Julien MAZILLE 06 18 51 18 01

Version PDF disponible ici : Une chaîne humaine pour protéger les pistes