Archives mensuelles : mars 2009

C’est le printemps, sortez vos vélos ! bourse aux vélos par PSR

Des vélos atypiques en exposition, une bourse aux vélos où vous trouverez peut être votre future monture, et des animations. C’est ce que nous propose Pignon Sur Rue, en partenariat avec la Ville À Vélo, le 5 avril 2009… La bourse aux vélos du dimanche 5 avril 2009, organisée par Pignon sur Rue en partenariat avec la Ville À Vélo, se tiendra place Sathonay, dans le premier arrondissement de Lyon. Vous pourrez y faire vendre votre vélo, ou y acheter votre futur vélo si vous trouvez chaussures à votre pied.

Des exposants vous présenteront les vélos les plus originaux : vélos couchés, vélos pliants, triporteurs…

Et des animations autour du vélo sont prévues toute la journée.

Une bonne occasion de passer une journée sympa, même si vous n’avez rien à vendre ou à acheter !

Pour tout savoir sur cette journée, intitulée « C’est le printemps, sortez vos vélos ! « , rendez-vous sur le site de Pignon sur Rue !

Double-sens cyclable : la Ville À Vélo lance un nouvel appel au Maire de Lyon

Jeudi 26 mars 2009, 175 nouvelles signatures de la pétition lancée en octobre 2008 en faveur des doubles-sens cyclables ont été remises au Maire de Lyon. La Ville À Vélo ne relâche pas la pression.175 ! C’est le nombre de signatures que la Ville À Vélo a recueilli en 3 jours au salon Primevère. Ces 175 signatures s’ajoutent aux 2000 déjà recueillies ultérieurement et remises au maire de Lyon fin 2008. Les signataires avaient alors reçus une réponse peu convaincante du Maire de Lyon, disponible au téléchargement ici même :

C’est le Maire de Lyon lui-même qui, À la suite d’un chat avec ses concitoyens en février de cette année, a de nouveau abordé le principe de double-sens cyclable en ces termes :

« « Dans les zones 30, il n’y a pas de problème pour les contresens cyclistes, car ce sont des zones de circulation apaisées » »

Parfait ! La Ville À Vélo est en total accord avec ces propos, et propose au Maire de Lyon et par là même au président du Grand Lyon de mettre en place sans attendre le double-sens cyclable de façon généralisée dans l’ensemble de la Zone 30.

Voilà la lettre adressée au Maire :

Communiqué de presse :

Et la petite pile de signatures :

Merci à tous les nouveaux signataires !

1. Le plan cyclable du Grand Lyon est arrivé !

Le plan modes doux du Grand Lyon est un document d’orientation et de programmation des interventions du Grand Lyon en matière de déplacements doux (vélos, piétons en
particulier). Un premier plan a été adopté en 2003. Aujourd’hui le Grand Lyon a pour ambition de passer de 2,5% À 5% de part modale des déplacements à bicyclette à l’issue de ce mandat en 2014.
Les services des communes du Grand Lyon ont été amenés à formuler des propositions de mise en Å“uvre entre septembre 2008 et janvier 2009. Ces propositions sont maintenant soumises à concertation avec les communes composant le Grand Lyon. Le Conseil Communautaire est sensé approuver ce plan par délibération en Juillet 2009.
A Lyon, chaque mairie d’arrondissement est associée et doit rendre un avis pour le 30 avril 2009.
Geneviève s’est rendu à la réunion de présentation organisée par la mairie du 3eme arrondissement de Lyon, voici son compte-rendu.
Geneviève s’est rendue à la réunion de présentation organisée par la mairie du 3eme arrondissement de Lyon, voici son compte-rendu.Voici le document qui a été présenté pour la concertation avec les habitants :

<doc156|center>

Enfin un plan cyclable qui tient compte des usages et des usagers !

La première impression est bonne : le plan modes doux du Grand Lyon se décompose bien en deux parties distinctes, l’une pour les cyclistes quotidiens, l’autre –pas encore dévoilée- qui améliorera l’accessibilité piétonne. Tous, piétons, cyclistes, l’avaient demandé : arrêtons d’encourager la pratique du vélo sur les trottoirs et de faire croire que piétons et cyclistes peuvent cohabiter dans des espaces aux largeurs réduites ! Cessons de faire des aménagements cyclables dans les petites rues tranquilles alors que les comptages montrent que les cyclistes empruntent majoritairement les axes de voiries structurants !

Le projet est ambitieux :
Passer d’une moyenne de 10 km par an réalisé sous le précédent mandat {(si on enlève les 5 km des berges du Rhône qui sont un parc de promenade linéaire avant d’être un itinéraire cyclable)} À 30 km : 20 km d’axes cyclables structurants sur des voiries principales et fonctionnant dans les deux sens : aller –retour sur le même axe ; 10 km de réseau secondaire pour irriguer les quartiers et rejoindre ces axes cyclables majeurs.

On note avec satisfaction la volonté d’un rééquilibrage des transversales nord-sud jusqu’À présent fortement négligées pour privilégier l’est-ouest et le rabattement sur Part-Dieu et Presqu’île. Pour ce qui concerne le 3ème arrondissement de Lyon, le plus grand et le plus peuplé, les axes proposés sont notamment Saxe- Foch- Jaurès, Garibaldi (1ere phase Lafayette-Bouchut en 2009 mais un aménagement mixte piéton-cycle non satisfaisant serait envisagé (À examiner et surtout à discuter pour trouver une alternative)), Vivier-Merle (début prochain des travaux), Part-Dieu-Vénissieux le long de T4 et Part-Dieu-Tête d’Or (sur bd des Brotteaux) , liaison 8ème / Villeurbanne (rues Rebatel dès 2009 entre Montbrillant et Albert thomas – Feuillat – Mistral), boulevard Pinel- rue du Vinatier et, en est-ouest, avenue Félix Faure et route de Genas.

Les abords de la gare feront l’objet d’une réflexion ultérieure liée aux arrivés de T4, Lesly, C1, C2 À l’est. Les stationnements vélos ne sont pas oubliés : des propositions des citoyens sont attendues pour placer 1 000 « arceaux Wilmotte », si possible sur voirie plutôt que sur trottoir.

Les propositions de complément ou réajustement sont à faire remonter via les conseils de quartier : sur le 3ème arrondissement, Françoise Chevalier, en charge des déplacements, jouera à fond cette carte de la concertation ; ses homologues du 8ème et du 9eme veulent faire de même. Ailleurs, le dialogue sera-t-il aussi ouvert avec tous les usagers ? Tout doit être bouclé mi–mai.

Des « manques » ont déjà été pointés par des habitants du 3ème : des axes majeurs comme Lacassagne et l’un des deux axes Bonnel ou Lafayette mais c’est un refus du SYTRAL ; des demandes plus secondaires mais justifiées comme l’avenue Esquirol ; la liaison Bonnand-place d’Arsonval ou encore Rebatel-piste Léa pour éviter de partir à l’ouest pour aller à l’est.

Des attentes connexes : des zones 30 (malheureusement pas budgétisées dans le mandat hors presqu’île) et plus de Pédibus : appui possible de la maison du vélo « Pignon sur rue ».
Des aberrations également citées: effacement des pictogrammes sur rue Mazenod ; des propositions rejetées par plusieurs cyclistes : renfort des bandes cours Gambetta par des « banquettes » comme sur le cours Charlemagne.

Après ce tableau idyllique (ça fait du bien de rêver un peu) revenons sur terre : quel budget donc quel délai ?

Sur les 90 M€ annoncés pour le mandat, il reste…15 M€ pour ce réseau structurant et 7 M€ pour le secondaire répartis sur les 55 communes de la Courly

Donc, la règle de 3 donne 5,5 M€ pour Lyon intra-muros soit une moyenne de 22 km si on fait de la simple bande et non de l’aménagement « vitrine » joli mais cher et souvent « casse-gueule » (genre pistes étroites surélevées longeant des portières automobiles). Comme il y a déjà plus de 50 km d’aménagements identifiés sur Lyon, À raison de 6 km par an (22/5), cela fait un chantier pour deux mandats minimum.

Mais, me direz-vous, comment passe-t-on de 90 À 22 M€ ?

– 30 M€ pour le grand projet vitrine d’embellissement de l’agglo les berges de Saône, et pour les aménagements modes doux liés aux tram (Léa phase 2 + T4) ;
– 15 M€ pour des passerelles « modes doux » ;
– 11 M€ pour la seule zone 30 de la Presqu’île (qui aura le double mérite d’être la plus grande et la plus chère de France ; mais sera-t-elle la plus exemplaire ? pas pour ses double-sens puisque pour 86 km de voirie, on aura seulement 19 km de double sens) ;
– 5 M€ pour le 2ème tube du tunnel de la Croix-Rousse ;
– 7 M€ pour les 5 000 arceaux de stationnement et l’offre de location de 10 000 vélos pour répondre à une demande des communes périphériques où le Vélo’v est peu adapté.

Le compte est bon !

Geneviève Laferrere

Pour en discuter, RDV sur le forum !

Le plan cyclable du Grand Lyon est arrivé

1. Vélo et santé – Retrouver sa liberté de mouvement

Le vélo, ce qui est dangereux, c’est de ne pas en faire !

Le vélo, ce qui est dangereux, c’est de ne pas en faire !

L’éminent professeur Jean-François Toussaint, membre du Haut Conseil de la Santé Publique, président de la commission spécialisée « prévention et déterminants de santé » a remis en décembre 2008, À la ministre de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, le rapport d’orientation qu’elle lui avait demandé pour concrétiser le lien entre sport et santé.

Retrouver sa liberté de mouvement

Le titre de ce rapport est un cri d’alarme lancé par le corps médical.

La sédentarité croissante est assimilée à une épidémie qui frappe nos sociétés développées et qui impacte autant la santé physique que la santé mentale des individus. Le constat dressé dans ce rapport est accablant. Nos jeunes sont particulièrement menacés ; les fÅ“tus eux-mêmes sont touchés. Les propositions contenues dans ce rapport sont très concrètes : elles constituent l’armature d’un plan national de prévention par l’activité physique ou sportive.

La commission propose que l’aménagement de l’espace collectif soit conçu de manière à ce que chacun puisse facilement augmenter sa dépense énergétique par des activités intégrées dans ses pratiques quotidiennes. Pour ce faire, il est nécessaire d’amplifier les expériences facilitant l’usage du vélo partagé, accroître la sécurisation des parcours et multiplier les zones urbaines en limitation de vitesse À 30km/h, voire 20km/h dans certaines zones centrales, afin de faciliter la mixité d’usage et d’inciter à la marche et aux déplacements à vélo.

Les communes sont le lieu privilégié pour développer des mesures de proximité. Les mesures proposées se déclinent selon les thématiques liées à l’urbanisme et l’architecture d’une part, À la mobilité d’autre part.

– 1.1. : Aménager les espaces publics et les rues pour les rendre favorables aux modes de déplacement actifs (sécurisation, agrément, valorisation, promotion)
– 1.2 : Veiller à la mixité d’usage dans les quartiers pour inciter à la marche et à l’utilisation du vélo : proximité et accessibilité des commerces, services, équipements
– 1.3 : Intégrer la dimension « mobilité active » dans le cahier des charges des commandes publiques (révision des PLU, aménagements routiers, projets d’urbanisation, espaces publics…)
– 1.4 : Mettre en place un programme d’information et de formation destiné aux élus locaux et aux cadres administratifs pour les sensibiliser aux relations entre activité physique et santé.

Un défi à relever ensemble, notre avenir à tous en dépend !

Geneviève Laferrere.

Balade nocturne d’avril : 5 ème anniversaire

La Ville À Vélo fête un anniversaire. Le premier vendredi d’Avril 2009, le 3 À 21 heures, ce sera le 5ème anniversaire de nos balades nocturnes tranquilles mensuelles en ville à vélo…La Ville À Vélo fête un anniversaire. Le premier vendredi d’Avril 2009, le 3 À 21 heures, ce sera le 5ème anniversaire de nos balades nocturnes tranquilles mensuelles en ville à vélo.

Pour fêter cela dignement, vous êtes conviés à revêtir vos plus beaux atours, À enfourcher votre plus belle monture et à vous joindre à nous pour une balade de gala.

Notez que pour éviter de ruiner votre smoking, ou votre fourreau lamé le gala sera remis au vendredi 1er Mai 2009 en cas de pluie.

La balade ayant lieu de toutes façons.

Pour en savoir plus sur la balade et connaître les lieu de rendez-vous, consultez la page d’explication.

Et voici l’itinéraire que nous allons emprunter :






Vue Grand Format

A bientôt !

Diagnostic gratuit de votre vélo du 21 mars au 3 avril 2009

La 2 ème édition du « Diagnostic Vélo » aura lieu du 21 mars au 3 avril 2009…Le principe est simple : vous apportez votre vélo chez un des vélocistes partenaire de l’opération « Diagnostic Vélo », et celui-ci examinera votre bicyclette sous toutes les coutures. Au total, 21 points de contrôle sont prévus par l’examen : de la direction en passant par les freins et le cadre, tout ou presque y passe !

Votre vélociste vous remettra à la fin de l’examen une fiche de synthèse sur l’état de votre vélo.

Cette opération est organisée par la FPS, Fédération Professionnelle des entreprises du Sport & des loisirs (1 700 entreprises adhérentes totalisant 2 500 établissements ) et l’on ne peut nier les intérêts commerciaux évidents d’une telle opération. Si le diagnostic est gratuit, il faudra bien sûr passer à la caisse si vous souhaitez remédier aux défauts constatés sur votre vélo. Et pendant l’examen de votre vélo, vous irez sans doute flâner dans les rayons du magasin à la recherche d’un accessoire inutile donc indispensable pour votre monture d’acier…

Saluons toutefois cette opération qui va dans le sens d’une amélioration de la sécurité des cyclistes qui feront vérifier leur vélo à cette occasion : certains utilisent, souvent sans s’en rendre compte, des vélos en mauvais état et susceptibles de les mettre en danger.

Pour connaître les magasins lyonnais participants au diagnostic gratuit, et en savoir plus sur l’opération, rendez-vous sur le site officiel « Diagnostic Gratuit de Votre Vélo ».

Lancement de la concertation du plan de développement des modes doux du 9ème arrondissement

Lancement de la concertation du plan de développement des modes doux du 9ème arrondissement.

Mesdames, Messieurs
J’ai l’honneur de vous convier (ou votre représentant) au lancement de la concertation du plan de développement des modes doux du 9ème arrondissement.

Le mercredi 11 Mars 2009 À 18 h 00
Mairie du 9ème

Nous aurons le plaisir d’écouter les propositions conjointes du Grand Lyon et de la Ville de Lyon pour notre arrondissement, en matière de développement du réseau cyclable. Vous sera également confirmé, le calendrier de la concertation.

Dans l’attente du plaisir de vous rencontrer, je vous prie d’agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de mes sincères salutations.

BENAHMED Fatiha
Adjointe au Maire du 9èmeDéléguée à l’Environnement aux Espaces Verts et Transports Modes Doux Vélos et Pistes Cyclables
fati6363@yahaoo.frPort 06 72 56 71 74

Réunion de concertation – Projet urbain Gratte-Ciel nord

La Ville À Vélo a participé À la réunion de concertation publique sur
le projet urbain Gratte-Ciel nord. En voici un compte-rendu. Une membre active de La Ville à vélo a participé À la réunion de concertation publique sur le projet urbain Gratte-Ciel nord. Plus de 200 personnes étaient présentes pour écouter le maire Jean-Paul Bret, ses adjoints, l’urbaniste en chef Christian Devillers et le chef de projet du Grand Lyon Laurent Marquet présenter le sujet suivant :

Demain quel centre-ville pour la deuxième ville de l’agglomération : Villeurbanne ?

Pas de maquette, pas de scoop mais le lancement de la démarche de concertation: le projet doit être construit avec les habitants.

Ce qu’on connait :
– le périmètre d’étude (quadrilatère à l’intérieur des rues Emile Zola, Commandant Lerminier, Francis de Pressensé, Hypolite Khan);
– le déménagement- agrandissement du magasin Carrefour (qui restera dans la zone et qui sera un des piliers de ce nouveau pôle commercial renforcé);
– la reconstruction du lycée Brossolette par la Région (emplacement à définir).

Ce qu’on veut faire:
– une ville compacte, ville de proximité où on se déplace à pied et à vélo.

Comment faire?

La parole est aux habitants qui sont invités à s’inscrire À 4 ateliers thématiques

– centre-ville, cÅ“ur de ville et cÅ“ur d’agglo le 18/03 À 19h
– imaginer le projet urbain entre espace public et architecture le 26/03 À 19h
– la mobilité au cÅ“ur du projet: déplacements et liens urbains le 02/04 À 19h
– concilier patrimoine et modernité le 09/04 À 19h

Pour s’inscrire, remplir le formulaire sur le site du Grand Lyon

Dépêchez-vous, il faut s’inscrire avant le 6 Mars !
Pour en savoir plus, le site du Grand Lyon

Le Progrès relaie l’action de la Ville À Vélo À La Mulatière

Samedi 28 Février 2009, un article et une photo relaient l’action de la Ville À Vélo : Aucun itinéraire alternatif n’a été mis en place durant les travaux du pont de la Mulatière La lecture du courrier que la ville à vélo a adressé À Gérard Collomb vous en apprendra plus sur les problèmes des cyclistes dans le secteur de la Mulatière. Mais cet article montre que notre action est relayée par les médias locaux. Si le titre de l’article insiste trop sur le danger, le sous titre lui montre bien le fond du problème : Aucun itinéraire alternatif n’a été mis en place pour les piétons et cyclistes durant les travaux du pont de la Mulatière.

Pour en savoir plus, lisez l’article Un point noir : le secteur de la Mulatière

Article publié dans le Progrès de Lyon, le 28 Février 2009

Cette action dans les médias

La Mulatière – Avec TLM, les cyclistes passent à la télé !

Venez réagir sur le forum de La Ville À Vélo

Point noir : Pont de la Mulatière – N’hésitez pas à témoigner.

Vous êtes cyclistes ou piéton, cette situation vous gêne ?
A vous d’agir

Notre revendication aura plus de chance d’aboutir si une majorité de citoyens exprime ses difficultés à se déplacer dans ce secteur de la Mulatière.

Téléphonez ou écrivez à votre maire, À Gérard Collomb président de l’agglomération, À Michel Mercier président du Conseil Général !

Le vélo ne doit pas être une affaire de centre ville, la périphérie de Lyon doit aussi profiter des bienfaits du vélo en terme de santé, de convivialité et d’économie.

A vous d’agir
Vous trouverez tous les contacts nécessaires dans le document ci-dessous :

Liste des interlocuteurs responsables des transports dans l’agglomération Lyonnaise pour ce secteur de la Mulatière.

Vous pouvez aussi nous soutenir en adhérant à la Ville À Vélo