Résultats de l’enquête : le stationnement des vélo-cargos et remorques

/ Stationnement

La Ville à Vélo a réalisé une enquête en septembre 2019 auprès des particuliers et professionnels propriétaires d’un vélo-cargo ou d’une remorque pour mieux comprendre leurs besoins en matière de stationnement, et les intégrer dans ses revendications aux candidats pour les élections municipales et métropolitaines 2020.

116 cyclistes habitants la métropole de Lyon ont répondu, dont 64% habitent à Lyon, 16% à Villeurbanne et 20% dans une autre commune de la métropole. Parmi eux, 68% se garent en journée à Lyon et 19% à Villeurbanne. 1 répondant sur 2 est propriétaire d’un biporteur, la seconde moitié étant partagée entre les propriétaires de remorques (18 / 116), de triporteurs (22 / 116) ou de long-tail (vélo rallongé) (18 / 116).

Stationnement en voirie (arceaux)

Avec un nombre aussi réduit de réponses, nous ne prétendons pas que les résultats sont représentatifs. Ils permettent toutefois de ressortir des tendances intéressantes :
  • seulement 14% des propriétaires de vélo-cargo et remorques (16 / 118) estiment que les arceaux (quand ils existent et sont disponibles) répondent à leur besoin de stationnement sur voirie puisque, pour 18% d’entre eux, soit la largeur soit la longueur entre les arceaux ne suffit pas (21 / 116), et pour 38% d’entre eux, la largeur et la longueur entre les arceaux ne leur pas permettent pas de les utiliser (44 / 116) ;
  • pour 59% des répondants, les infrastructures pour garer son vélo en journée sont un frein pour l’adoption des vélo-cargos et remorques ;
  • la pertinence de l’arceau vélo actuel du Grand Lyon dépend essentiellement du modèle de vélo : 59% des répondants propriétaires d’un long-tail (10 / 17) sont satisfaits du modèle standard d’arceaux de la Métropole, alors que seulement le quart (24% à 28%) des répondants propriétaires d’un biporteur, d’un triporteur ou d’une remorque le sont ;
  • c’est la barre horizontale à 50 cm du sol mise en place à Malmö qui est plébiscité par 73% des répondants ;
  • 88% des répondants ont un usage privé de leur vélo-cargo ou de leur remorque, et 11% uniquement professionnel, ce qui explique que leurs demandes pour davantage de stationnement en voirie portent en priorité sur les écoles et crèches (67% des répondants), les petits commerces (57%), les parcs et espaces verts (55%) et les supermarchés et grands magasins (50%).

Stationnement sécurisé

Puisque 84% des répondants ont accès à un garage, un local vélo ou à un parking sécurisé pour y garer leur vélo ou remorque durant la nuit, accéder à un stationnement sécurisé nous parait également un prérequis à l’adoption d’un vélo-cargo ou d’une remorque. L’enquête nous permet également de mieux évaluer les besoins :

  • pour 89% de ceux qui n’ont pas accès à un stationnement sécurisé pour la nuit (16 / 18), les infrastructures actuelles sont un frein à l’acquisition ;
  • 2/3 des répondants citent le développement de l’offre de stationnement sécurisé de jour et de nuit comme l’une des 5 priorités pour accélérer l’adoption de vélo-cargo et de remorques dans la métropole de Lyon.

Consultez ici les résultats détaillés de l’enquête.

Enquête de Nova7 et Systra

L’enquête de NovA7 et Systra auprès de 2 600 cyclistes de la métropole de Lyon en juin 2019 a souligné à quel point les attentes des cyclistes sont importantes quant au stationnement en voirie :  72% des cyclistes sont insatisfaits du nombre d’arceaux en voirie, et 48% des 2 600 répondants n’ont aucune solution de stationnement adaptée à leur domicile. Les chiffres nous semblent particulièrement alarmants : 1 cycliste sur 2 a déjà été victime d’un vol depuis qu’il habite sur le territoire de la métropole et 43% l’ont été plusieurs fois. Consultez ici la synthèse de l’enquête.

Face à ce constat La Ville à Vélo appellera à des objectifs ambitieux en terme de stationnement de la part des candidats aux élections municipales et métropolitaines. Pour donner du poids à nos demandes, nous avons besoin de votre aide : rejoignez-nous !