Archives du mot-clé concertation

Pour une voie verte cours d’Herbouville

Le cours d’Herbouville est cet « autre » quai de Rhône,  sinistre autoroute urbaine, méconnue de la plupart des Lyonnais alors qu’elle est située à seulement 700m de la place des terreaux.

Le cours d’Herbouville sera réaménagé très prochainement : 1 million d’euro sera utilisé pour augmenter la valeur de ce lieu à haut potentiel, embellir mais aussi faciliter les déplacements par l’ajout d’une voie bus et d’une voie verte permettant une meilleure circulation des vélos : rappelons qu’à Lyon 74% des déplacements sont effectués à pied, à vélo ou en bus.

Au terme de la concertation qui réunissait un large cercle de riverains et d’associations (dont La Ville à Vélo) La mairie du 4ème arrondissement et la métropole ont retenu un scénario ambitieux créant une voie verte entourée d’une forte présence végétale. Cette annonce a été fort appréciée par tous ceux qui souhaitent voir notre ville se tourner vers le 21ème siècle. Elle s’inscrit dans la lignée des plus belles réussites lyonnaises de ces dernières années, qui ont entre autre propulsé  notre ville  « meilleure destination d’Europe pour un weekend » après avoir été considérée comme une ville noire et froide pendant longtemps. Parmi les multiples exemples, celui des berges du Rhône est sans doute le plus éloquent. Le résultat positif se fait donc sentir sur notre cadre de vie mais aussi et surtout sur l’image, l’attractivité et in fine l’économie de la métropole.

quai-sarail-apresquai-sarail-avantLe même endroit exactement, en 2016 et en 2002. source rue89. On comprend bien pourquoi Lyon est une ville considérablement plus attractive qu’il y a 15 ans.

Aujourd’hui, cette décision est contestée par un « collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville », qui trouve excessif la surface de parking ainsi convertie en espace de vie. Ils préfèrent un cours finalement très semblable à l’actuel où les piétons et vélos marchent, non pas sur une voie verte, mais une sorte de « voie de parking » entourée de 2 files de véhicules en stationnement.

cours-dherbouville-actuelEn haut : Variante « voie verte » proposée par la mairie et soutenue par la Ville à Vélo.
En bas : Situation actuelle, semblable à la variante « voie de parking » proposée par le « collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville ».

En tant qu’association de promotion des déplacements actifs, nous estimons que la variante choisie par le maire est largement préférable : entre circuler entre deux files de portières qui peuvent à tout moment s’ouvrir en travers du chemin et circuler sur un large espace entouré de végétation, tout le monde préfère la deuxième option.

Rappelons également que les ouvertures de portières causent 20% des accidents chez les usagers du vélo et qu’une personne roulant à vélo à 15km/h suivi par une autre personne en voiture peut espérer au plus 10 secondes avant qu’un dépassement ne soit entrepris, même là où l’étroitesse de la voie ne permet pas le doublement dans le respect de sa sécurité. Pour ces deux raisons la variante « voie verte » permet des déplacements plus sûrs et plus sereins que la variante « parking » où piétons et usagers du vélo circulent entre les voitures à l’arrêt et les voitures en mouvement.

Nous comprenons les craintes de ce « collectif de défense des usagers du cours d’Herbouville » et nous connaissons les difficultés à stationner des propriétaires de voitures. Mais les études de trafic que nous avons tous vu lors de la concertation montrent bien que les habitants du cours ont besoin d’environ 150 places, que le projet conserve même en variante « voie verte ». Si le cours est actuellement saturé, c’est parce qu’il sert d’arrière cours aux habitants du 1er, de la presqu’ile, voir de Caluire, qui garent là à l’année des véhicules dont ils se servent peu ou pas. La saturation est aggravée par les visiteurs de Lyon qui se garent sur ces emplacements gratuits au lieu d’utiliser les parkings payants de l’Opéra et des Terreaux. Le passage en zone payante du cours d’Herbouville, prévu en même temps que le réaménagement, va décourager ces deux usages et libérer les places à l’unique profit des riverains du cours qui bénéficieront de l’abonnement résident et pourront se stationner plus facilement qu’actuellement car ce qui compte quand on veut se garer n’est pas le nombre de place totales, mais bien le nombre de places vides – et utilisables!

Et si l’on ajoute un point de vue de « long terme », avec 10 460 habitants au km², résoudre le problème du stationnement à Lyon ne passe pas par la transformation de tous les trottoirs en parkings. Au contraire, résoudre le problème du stationnement, c’est d’abord permettre à ceux qui le peuvent et qui le souhaitent de se déplacer sans voiture pour diminuer le besoin en véhicules.  C’est pourquoi nous disons « oui » au stationnement mais pas au détriment de la qualité de vie et surtout pas au détriment du confort de circulation à pied et à vélo. Nous enjoignons le collectif « de défense des usagers du cours d’Herbouville » à l’optimisme : les belles avancées des 15 dernières années montrent clairement une baisse du besoin en stationnement et laissent présager une sortie « par le haut » de la crise du stationnement, à condition que les efforts d’amélioration des cheminements piétons, du réseau vélo et de l’offre en transports en commun se poursuivent.

grand-lyon-frequentation-des-parkingsHistorique de fréquentation des parkings en ouvrage du Grand Lyon. La construction de places se poursuit tandis que le besoin en places ne cesse de diminuer : une bonne nouvelle pour tous les propriétaires de voiture de la métropole.

Personne ne sera donc lésé par le réaménagement, au contraire, les riverains du cours d’Herbouville sont les premiers bénéficiaires de cette amélioration de notre ville et de leur quartier en particulier. Nous espérons donc que que riverains, associations et municipalité parviennent à une solution qui reçoive l’agrément de tous.

Pour cela nous soumettons à tout le monde cette question : Que serait-il advenu si, il y a 11 ans, la pétition « contre la suppression de 2000 places de stationnement sur les berges du Rhône » avait obtenu gain de cause?

Chers lecteurs, soutenez avec nous David Kimelfeld, maire du 4ème (en écrivant à contact@lavilleavelo.org). Nous espérons qu’il tranchera en regardant vers l’avenir plutôt que vers le passé, et en fonction de l’intérêt général plutôt que des inquiétudes paralysantes.

Réaménagement de la Place Grandclément Villeurbanne: concertation du 3 octobre au 10 novembre 2016

Suite à la modification en profondeur des aménagements du boulevard Eugène Réguillon, du cours Tolstoï, et de la rue Léon Blum dans le cadre du projet C3, la Mairie de Villeurbanne et Le Grand Lyon ont décidé d’entreprendre la réfection total de la place Grandclément, qui en a bien besoin. Date de livraison prévue : 2ème semestre 2019 (tiens, tiens quelque chose de prévue au printemps 2020 😉 ? )

crédit photo Google street view.
La place Grandclément aujourd’hui. Zéro aménagement cyclable !

Une phase de concertation préalable se déroule du 3 octobre 2016 au 10 novembre 2016. Le dossier de concertation mis à disposition du public, expose les propositions d’aménagement (non encore totalement défini aujourd’hui).

Deux points très positifs ressortent :

  1.   Des bandes cyclables seront aménagés sur l’avenue Jean Jaurès (prolongement de l’avenue Félix Faure bien connue pour ses voies bus+vélo confortables dans les deux sens).
  2. Même si ça ne touche pas directement notre mission à la Ville à vélo, il faut reconnaître que le projet de « construire une place agréable » au lieu du « truc » actuel (voir photo) est une bonne idée.

Mais il y a aussi des points qui nous inquiètent :

1 -on lit ainsi que face à la poste « la chaussée sera de largeur réduite (sans bande cyclable) avec un revêtement différencié […] pour améliorer la circulation piétonne […] et une meilleure accroche urbaine et paysagère. Une extension de cet aménagement en « zone 30″ jusqu’à la rue de la poste est étudiée ». Or, si on est ok pour  enlever les bandes cyclable au profit de trottoirs traversants, on est par contre pas d’accord pour plusieurs centaines de mètres sans bande cyclable sur ce qui est sensé être un axe structurant vélo !

2 – On se demande comment les vélos vont circuler à travers la place, surtout sur l’axe structurant Jaurès -Réguillon.

ReguillonLe plan mode doux et la place Grandclément au croisement de Réguillon (entouré en rouge), Leclerc (avec le Parking), Tolstoï (vert foncé), Jaurès, blum (trait plus petit).

Il est donc important que tous les cyclistes expriment leur souhait de bons aménagements cyclables sur cette place !  La concertation est faite pour cela et qui ne demandera rien n’aura rien!

Envoyez donc tous un mail à : concertation.grandclément@grandlyon.com ou bien écrivez nous un petit message que l’on transmettra.  Dites juste que vous voulez des aménagements cyclable de qualité sur cette place! N’hésitez pas à écrire plus si vous avez d’autres idées! Attention dernier délais le 10 novembre ! 

Des ateliers de la concertation sont organisés les 17 octobre, 25 octobre et 3 novembre en fin d’après-midi

  • Lundi 17/10, Atelier 1, 17 h 30 à 20 h 30  :
    • Rendez-vous à 17 h 30 sur la place Grandclément, vers la fontaine.  Nous « arpenterons la place» pour mieux en cerner les dimensions actuelles et futures et partager nos ressentis sur cet espace.
    • À 18 h 30 nous commencerons le travail en salle au collège Jean Jaurès (54 rue Jean Jaurès)
    • 20 h 30 : fin de l’atelier

 

  • Mardi 25/10, Atelier 2, 18 h 30 à 20 h 30
    • Rendez-vous à 18 h 30 à la MJC de Villeurbanne, 46 cours Jean Damidot. Attention changement d’adresse.

 

Nous attirons votre attention sur certains points :

  • En raison des consignes de sécurité, nous vous remercions de nous confirmer votre participationpour l’atelier du 17/10.
  • Nous serons amenés à contrôler visuellement les sacs lors de l’entrée au collège.
  • Les portes du collège seront fermées à 18 h 30 pour nous permettre de commencer le travail.
  • Nous devrons impérativement quitter le collège à 20 h 30 (tout comme la MJC la semaine suivante).

 Nous recherchons des bénévoles pour y participer et représenter les cyclistes! Contactez nous pour en savoir plus.

La Métropole de Lyon prévoit d’approuver le bilan de cette concertation en Conseil de Métropole début 2017.

Article du Progrès « De sérieux rêves de grandeur pour la place Grandclément » en date du 7 octobre 2016.

Concertation Part-Dieu

Le 23 Juin nous avons été invités à une réunion de concertation spécifique aux aménagements cyclables, dans le cadre du projet Part-Dieu.

Le projet Part-Dieu est globalement un bon projet, mais certains points pêchent pour les vélos, notamment sur le mail Bouchut (vous savez, cette piste que tout le monde prend pour aller entre la gare et le centre-ville…) et le boulevard Pompidou.

Heureusement, les aménageurs semblent disposés à écouter nos remarques et à faire certaines modifications mineures.. affaire à suivre!

Pour ceux qui veulent en savoir plus le compte-rendu est ici !

https://nuage.lavilleavelo.org/index.php/s/62P3xYx2EaHROsM/download

 

Ouvrons Perrache mercredi prochain à 17h30!


perrache

Mercredi 15 juin se tient la réunion publique sur le thème « ouvrons Perrache« .

C’est une grande nouvelle pour les lyonnais: la résorption de la coupure urbaine et la réhabilitation des voutes sud était très attendue. Améliorer les cheminement piéton et vélo sous la gare, mais aussi  pour l’accès aux trains et tramway, est une excellente idée. Et en plus le train est un bon ami du vélo.

C’est donc un projet extrêmement ambitieux,  qui va dans le sens de la ville cyclable, que nous soutenons à 100%.

Nous sommes par contre allés à une première réunion publique où nous avons pu voir les premiers plans du futur parvis sud de la gare… pour l’instant les vélos ont, semble-t-il, été oubliés. La belle traversée cyclable sous les rails ne débouche que sur un trottoir.

Nous allons donc faire une gentille haie d’honneur à la prochaine réunion publique, pour encourager madame Guillemot (présidente du SYTRAL), messieurs Collomb (on ne le présente plus), Wauquiez (président de Région), Broliquier (maire du 2ème arrondissement),  etc… mais aussi pour leur signaler gentiment l’oubli.

Venez nombreux mercredi prochain  15 Juin à 17h30 au 10 place des archives, Lyon 2 (c’est le parvis sud de la gare Perrache) pour une haie d’honneur.

Dress code :gilet Fluo, lampes (frontales), vélos avec sonnette. Si vous en avez amenez vos pancartes « merci Gégé », « ouvrons Perrache » ou autre. Objectif: être nombreux et visible. Ramenez vos amis, vos parents, vos enfants. Fin de l’action à 18h.

Si vous voulez rester à la réunion publique après notre action (la réunion commence à 18h), c’est très bien. Dans ce cas il faut s’inscrire ici : http://www.lyon-confluence.fr/fr/agenda/reunion-publique-ouvrons-perrache-18h.html

A mardi!

Loic

Concertation boulevard Eugène Réguillon & rue Emile Decorps: à vous de jouer !

Dans le cadre du projet C3, le Boulevard Eugène Réguillon ainsi que la rue Emile Decorps vont être refait. Le Boulevard Eugène Réguillon va notamment être mis à double sens de circulation.

Malheureusement un mauvais présage plane sur ce projet: il se murmure que le Boulevard Eugène Réguillon sera simplement mis en zone 30km/h sans aménagement de type bandes cyclables. Avec le passage de plusieurs milliers de véhicules motorisé chaque jour, cette solution si elle est retenue n’est pas satisfaisante. 

La Ville à Vélo a besoin de vous pour inciter les pouvoirs public à réaliser un vrai aménagement en faveur du vélo !

Rendez-vous Mercredi à 18h10 devant le lycée Marie Curie 64 Boulevard Eugène Réguillon, 69100 Villeurbanne, pour un accueil cycliste en nombre et pour participer à la réunion de concertation afin de faire entendre notre voix. 

Capture d’écran 2016-05-19 à 20.21.43

Questionnaire : comment voulez-vous aménager la place Louis Pradel?

Suite à l’action « Au contact » de ce matin nous demandons l’avis de tous les cyclistes sur la place Louis Pradel, en face de l’opéra.L’aménagement actuel n’est a priori pas très satisfaisant pour les cyclistes et les piétons, mais nous avons besoin de vos idées pour trouver une solution qui convienne à tous les monde.

Répondez donc à notre questionnaire en ligne http://goo.gl/forms/9U3r2Q7Eq3 ,

Nous le relaieront ensuite auprès de la mairie du 1er arrondissement .

Merci et à bientôt à la balade tranquille du vendredi 3 juin!

La Ville à Vélo « Au contact ! » dans le 1er

La Ville à Vélo organise une consultation publique sur la place Louis Pradel coté pont Morand, mardi 17 mai entre 7h30 et 9h30. Nous vous invitons à venir partager un café, thé mais surtout répondre à des questions concernant l’aménagement de la place pour les cyclistes.
Nous demandons votre avis général sur les aménagements cyclables de l’arrondissement ainsi que ceux que vous verriez d’un bon œil.
Notre questionnaire est aussi disponible en ligne => http://goo.gl/forms/9U3r2Q7Eq3 , n’hésitez pas à le remplir, pas besoin d’être adhérent(e)!

ope au contact pour site web

Ca sera aussi l’occasion de prendre votre adhésion à l’association à prix libre si vous le souhaitez (mini 1€), rejoignez le peloton et nous aurons plus de poids pour faire bouger les choses!

Projet Part-Dieu: compte-rendu de la réunion inter-assos sur le vélo

Mercredi 23 Mars dernier a eu lieu une réunion spécifique vélo dans le cadre du projet Part-Dieu, réunissant les équipes du projet Part-Dieu et les associations cyclistes du Grand Lyon.

L’objectif était double:

  • Présentation des aménagements prévus dans le cadre du projet
  • Discussions autour des différents points abordés, propositions d’amélioration des associations

La Ville à Vélo se réjouit que l’équipe du projet Part-Dieu – Projet d’ampleur qui nous tient particulièrement à cœur (voir notre article publié sur le site de Rue89) – ait accordé une place particulière au vélo dans la concertation en consultant les associations cyclistes au travers de cette réunion spécifique. Les discussions étaient intéressantes et constructives.

Il reste des points à améliorer sur les aspects cyclables, les propositions par les associations ont été émises, nous espérons qu’elle ont été bien entendues et qu’elles seront prises en compte.

Le compte-rendu est visible ici: CR réunion associations cyclistes Projet Part Dieu 23 Mars 2016

Projet Part Dieu : prise de conscience de l’ampleur du phénomène vélo ?

(En images) Voici deux articles issus du Progrès de Lyon suite à notre action du mardi 12 janvier dernier lors d’une réunion de concertation sur l’avenir du quartier de La Part Dieu.

Capture d’écran 2016-01-19 à 19.14.42