Archives du mot-clé Olivier Schneider

Communiqué de presse : Vers une « génération vélo » ? La FUB se réjouit de la tenue d’une promesse électorale.

Le comité interministériel sécurité routière réuni le 9 Janvier 2018 prévoit un apprentissage systématique du vélo à l’école primaire. C’est une satisfaction pour la FUB, qui avait obtenu cet engagement de la part du candidat Emmanuel Macron, de même que de 92% des candidats aux législatives ¹.

Donner toute sa place au vélo, dès l’école primaire

Le gouvernement entend « généraliser le « savoir rouler », (…) afin que les jeunes puissent acquérir une réelle autonomie à vélo pour l’entrée au collège. »²

Les collégiens sont la population la plus touchée par les ravages de la sédentarité, aujourd’hui largement sous-estimés. Leur donner le goût et leur faire découvrir la pratique du vélo dès l’école primaire est le moyen le plus efficace pour qu’émerge une « génération vélo », qui utilisera la bicyclette naturellement durant toute sa vie pour ses déplacements quotidiens. Par ailleurs, cette mesure vertueuse incitera les parents à se questionner sur leurs propres déplacements.

Olivier Schneider, président de la FUB : « C’est une bonne surprise. Cette annonce de la mise en oeuvre d’une mesure phare que nous demandions depuis des années intervient avant même le lancement officiel du plan vélo par la ministre des Transports prévu pour février. » Former au vélo une génération entière : le défi est de taille, mais essentiel : le coût de la sédentarité – en constante augmentation – est en passe de dépasser celui du tabagisme.

Des moyens pour développer la pratique du vélo : la FUB prête à participer

Gare aux solutions de facilité : il ne faudra pas se contenter de théorie ou de parcours dans la cour d’école. L’« autonomie à vélo » s’acquiert grâce à une formation qui donne les moyens aux nouveaux cyclistes de se déplacer seuls et en circulation. A terme, elle se traduit par l’usage effectif du vélo lors des déplacements quotidiens et en particulier vers le collège. Pour ce faire, il faut que l’apprentissage soit complet et de qualité, que les parents soient assurés de la capacité de leurs enfants à se rendre au collège à vélo, et que ces collégiens bénéficient d’infrastructures cyclables de qualité, y compris pour le stationnement des vélos.

La FUB encourage donc le gouvernement à allouer des moyens à la hauteur de l’enjeu ; elle propose son expertise et celle de ses associations locales pour accompagner l’élaboration des contenus pédagogiques. Avec un réseau d’une centaine de vélo-écoles en 2018 (70 en 2016), la FUB est devenue l’acteur majeur de l’apprentissage de la mobilité vélo auprès des adultes et des enfants.

Aussi, elle prendra toute sa part dans la réussite de ce projet ambitieux, qui constitue le pré-acte du plan national vélo à venir. Comme l’explique Olivier Schneider : « Cette première mesure forte sera efficace, à condition que le gouvernement l’intègre au sein d’un véritable plan vélo : sincère, assumé et financé. »

—————-

1 Dans le cadre de sa campagne « Parlons-vélo ». Voir https://www.parlons-velo.fr/elections-presidentielles

2 Voir le dossier CISR https://goo.gl/RR9yU2