Archives du mot-clé Thomas Rudigoz

5ème arrondissement : le point en décembre 2017

Voilà maintenant 2 ans que nous avons pris contact pour la première fois avec la mairie du 5ème. Dans ce laps de temps la piste cyclable des quais de Saône a gagné 170 m et les double-sens cyclables ont été déployés dans le vieux Lyon. Sur le plateau par contre nous n’avons obtenu concrètement que 400 m de double-sens cyclable dans la rue Pauline-Marie Jaricot. Petite victoire, mais victoire malgré tout, qui facilite fortement la montée à Fourvière (surtout l’hôpital et le conservatoire) depuis Vaise.

Notre opération Ibandecyclable , la pétition qui à recueilli 5000 signatures et  la rencontre qui a suivi avec les élus, ce printemps, a cependant aboutit à un compte-rendu enthousiasmant où le maire Thomas Rudigoz promet d’étudier plusieurs dossiers qui nous tiennent à cœur, dont :

  • Un aménagement cyclable dans la montée du chemin neuf pour se rendre vers la presqu’ile depuis le plateau
  • Un aménagement cyclable rue Pierre Audry pour se rendre à Vaise depuis Trion
  • Un aménagement cyclable avenue du point du jour
  • Une éventuelle reprise de l’aménagement de l’avenue Barthélémy Buyer, lien vers l’horloge de Tassin dont l’aménagement prévu étudié et financé a été abandonné il y a quatre ans suite à des oppositions.

6 mois ont passés, Thomas Rudigoz a été élu à l’assemblée nationale et a laissé son poste de maire à Béatrice Gailliout. Nous n’avons pas de nouvelles des études qui devaient être menées.

Il est donc temps de frapper à nouveau à la porte de la mairie. Nous espérons que la nouvelle maire saura prendre la mesure de l’enjeu vélo.

Si vous souhaitez résoudre avec nous votre point noir quotidien : contact@lavilleavelo.org
Et pour nous donner du poids  : adhérez!

conseil de quartier du 5ème

La ville à vélo étant présente au conseil de quartier de Champvert-Ménival-Point du Jour lors de la commission “voirie et patrimoine” s’est réunie le 7 décembre.

Nous avons abordé la question des aménagements cyclables. Cela a été pour nous l’occasion de faire entendre un point de vue nouveau et différent. Des échanges bien utiles!

Notre présence est d’autant plus importante que le maire, que nous avons rencontré, ne fera rien de sérieux pour le vélo tant qu’il n’y aura pas une demande forte de la part du conseil de quartier. Or le conseil de quartier, sans être opposé au vélo, ne s’y intéresse pour l’instant pas particulièrement et notamment ne connaît pas l’existence du plan mode doux.

A la prochaine réunion nous aimerions évoquer le plan mode doux 2009-2020, qui vise un maillage cyclable complet du 5ème arrondissement d’ici à 2020. Pour l’instant rien n’a été fait ou presque. Sans viser une réalisation totale d’ici 2020, nous allons proposer des pistes concrètes pour au moins une première réalisation d’un axe cyclable sur le plateau du 5ème d’ici 2020.

la prochaine commission voirie se tient en Janvier. Si vous habitez le 5ème envoyez un mail à loic@lavilleavelo.org pour contribuer à faire avancer le plan mode doux!

Réponse de la mairie du 5ème

Nos représentants « 5ème arrondissement » ont rencontré à l’automne le maire du 5ème arrondissement, Monsieur Rudigoz, et l’adjoint aux déplacements, monsieur Jabouley. Nous leur avons soumis nos propositions (voir ici) pour l’arrondissement qui, en résumé, portent sur 3 points :

  • Rappeler l’intérêt d’aménager les axes qui, en 2009, dans le plan modes doux, avaient été définis comme « axes structurants vélo à aménager avant 2020″.
  • Proposer des petits aménagements pour faciliter la circulation des cyclistes, principalement des double sens cyclable .
  • Porter à la connaissance de nos élus la problématique très aiguë du stationnement vélo, et surtout du stationnement sécurisé des vélos, qui reste à l’heure actuelle un frein majeur au développement du vélo, plus encore dans le 5ème arrondissement où de précieux vélos électriques seraient un plus.

Nous venons juste de recevoir la réponse de Monsieur Jabouley par courrier.Disponible ici, celle-ci est globalement positive : la mairie d’arrondissement va bien laisser les services du Grand Lyon avancer sur la réalisation du réseau cyclable et prendra peut-être même l’initiative d’aménager elle-même certaines rues.

Monsieur Jabouley nous adresse également quelques refus : pas de liaison cyclable entre le plateau du 5ème et la presqu’île, pas d’avancée sur le stationnement vélo des résidents…

Pour avancer plus avant, nous avons besoin de personnes pour s’assurer que les « arbitrages » évoqués par la mairie ne se fassent pas systématiquement au détriment de la qualité de circulation des vélos, comme c’est trop souvent le cas. Pour cela nous devons instaurer des relations régulières avec la mairie et aller aux réunions de concertation argumenter en faveur des variantes « avec aménagements cyclables ». Simplement faire savoir que nous existons suffit souvent à convaincre des assemblées de riverains qui sont généralement favorables au développement du vélo mais qui, de bonne foi, pensent qu’il n’y a pas de cyclistes ou ne voient pas quelles améliorations apporter à la situation actuelle.

Si vous êtes intéressé pour faire avancer la cyclabilité du 5ème arrondissement, en équipe avec les autres volontaires, faite le savoir en écrivant à « lyon5[at]lavilleavelo.org ».