Archives du mot-clé aménagements cyclables

Chassieu rue de la république : un peu de sérieux, merci

Magnifique projet où l’on voit:
– 2 voitures se croiser alors qu’elles sont en train de doubler 2 vélos dans une rue au gabarit « normal »…
– un bel espace d’1m entre les voitures mais 20cm entre la portière et le cycliste de droite…
– un cycliste coincé en sandwich entre les portières et la voiture qui le double…
– un axe à 8000 voitures/jour sans bande cyclable alors que c’est une obligation légale depuis 1996 (loi LAURE)…
Bref, des situations dangereuses que les cyclistes connaissent bien, des situations illicites au vu du code de la route et du code de l’environnement, mais que nos aménageurs du Grand Lyon dessinent et présentent sans se poser de question.
On pourrait dire que ce n’est qu’un dessin, mais d’autres aménageurs arrivent à représenter les choses correctement! (à savoir les vélo devant/derrière les voitures, pas dans le caniveau).
Ils mettent des vélos pour faire joli et « apaisé » mais propagent et légitiment des comportements dangereux. Que des conducteurs se comportent mal, on n’y peut rien, mais par contre on ne peut pas laisser le Grand Lyon dessiner de telles choses sans réagir!

Ecrivez tous au Grand Lyon à l’adresse concertation.republiquecoponat@grandlyon.com pour leur dire qu’un tel niveau d’amateurisme n’est pas acceptable. 

Ils doivent faire preuve d’un minimum de sérieux dans la prise en compte du moyen de transport vélo. Et la mise en place d’aménagements cyclables n’est pas facultative.
Ici le dossier de concertation pour en savoir plus.

Continuer la lecture de Chassieu rue de la république : un peu de sérieux, merci 

Montée Chemin Neuf

Lyon 5eme : action « au contact » lundi 20 mars à 17h30

La mairie du 5ème prévoit un réaménagement de la montée du Chemin Neuf dans les prochains mois, en mettant notamment en place des chicanes pour ralentir les voitures et les vélos. Nous considérons qu’il s’agit d’une bonne occasion de repenser le plan de circulation pour mettre en places des aménagements cyclables sur la montée du Chemin Neuf. Cette montée est fréquentée par des centaines de cyclistes chaque jour car il s’agit du meilleur chemin entre le plateau du 5ème et le reste de la ville.

Nous proposons la mise à sens unique descendant pour les voitures afin de libérer l’emprise nécessaire. Le trottoir menant à l’auberge de jeunesse depuis le métro, fort étroit pour des personnes avec valises, peut être élargi par la même occasion. Cette option n’a quasiment pas d’impact sur les voitures : les immeubles du Chemin Neuf n’ont pas de parking et pour aller en voiture du centre-ville vers le plateau les alternatives (montée st Barthélémy, montée de Choulan) sont plus rapides ou comparables.

Nous irons lundi de 17h30 à 19h chercher du soutien parmi les usagers cyclistes du Chemin Neuf.
Vous pouvez nous soutenir :
1) en signant la pétition ici
2) en envoyant un mail à thomas.rudigoz@mairie-lyon.fr pour lui signaler votre désir d’un aménagement cyclable vers le plateau
3) en venant lundi nous aider à recruter d’autres soutiens. Nous serons au niveau du feu rouge en haut de la montée (pas loin du restaurant tetedoie).

Merci d’avance pour votre soutien!

La Ville à vélo Lyon 5

Concertation sur le réaménagement de la rue Moncey

Dans le cadre de la concertation sur le réaménagement de la rue Moncey La Ville à Vélo a fait deux propositions : la première vise à faciliter la traversée de la zone, dans le sens Nord-Ouest, Sud-Est, pour les cyclistes en réalisant des aménagements dédiés, sous forme de bandes cyclables ou de double sens cyclable. La seconde présente les demandes concernant le stationnement vélo.

Consulter les deux propositions de La Ville à Vélo: Carte des aménagements proposés, note de stationnement sécurisé pour vélo

Vous souhaitez participer aux phases ultérieurs de la concertation pour représenter les intérêts des cyclistes pour le réaménagement de la rue Moncey ? N’hésitez pas à contacter La Ville à Vélo.

Les nouveaux aménagements cyclable de la rentrée 2016

L’été touche bientôt à sa fin, et la réalisation  de nouveaux aménagements cyclables aussi. Plusieurs projets qui visent à mettre en place  sont sur le point de se concrétiser très bientôt, voir même déjà pour certains, voici une liste non exhaustive (À compléter par vos soins)

Sur le territoire de la Ville de Lyon :

  • quai Gillet et quai Saint Vincent (Lyon 1er et Lyon 4e). Deux bandes cyclables bilatérales (dans le sens de la circulation) sont créées sur le quai Gillet. Les travaux débuteront en septembre pour une durée de deux mois environ. Au printemps 2017, une piste cyclable à contresens sur le quai Saint Vincent sera également créée.
  • Piste cyclable du quai de Serbie (Lyon 6e)(livraison prévue pour le mois de septembre).
  • Piste cyclable du Quai Victor Augagneur entre la rue de la Part Dieu et le pont de la Guillotière: création d’une piste cyclable sur les quais hauts.
  • Cours Lafayette entre le quai Général Sarrail et l’avenue Maréchal de Saxe, dans le cadre du projet C3, livraison avant fin 2016 normalement.
  • Extension du double sens cyclable Grande Rue de La Guillotiere (entre les rues de Créqui et la rue André Phillip/rue de Tourville)
  • Piste cyclable du quai Jaÿr (Lyon 9e): livraison prévu en septembre
  • cours d’Herbouville-quai Lassagne (Lyon 1er et Lyon 4e): travaux sur le quai Lassagne au mois de septembre, démarrage des travaux sur le cours d’Herbouville en 2017 à l’issue de la concertation actuellement en cours, avec la participation de La Ville à Vélo.

Sur les autres communes du Grand Lyon :

  • Aménagement de voies mixtes Bus/Vélo sur la route de Genas à Bron entre l’avenue Pierre Brossolette et le carrefour des 7 Chemins (sous maitrise d’ouvrage du Sytral).
  • Extension de la voie verte Avenue Charle de Gaule à Saint-Genis-Laval (voir le communiqué de presse de la Ville de Saint-Genis-Laval ici) 
  • Piste cyclable du boulevard Ambroise Croizat à Vénissieux (jonction des portions existantes au niveau de la gare de Vénissieux).

D’autres projets ne sont pas encore démarrer, car non défini dans le détail (type d’aménagement, phasage des travaux etc…) :

· Quais de la Pêcherie et Saint Antoine dans le cadre du projet des Terrasses de la Presqu’île

· Quais de Bondy et Fulchiron

· Boulevard des Brotteaux

· Boulevard des Belges

· Pont Winston Churchill

 

Vous avez connaissance d’autres projets ? Envoyer vos infos !

 

Mauvaise nouvelle pour le boulevard Réguillon

ReguillonBoulevard Réguillon dans le plan mode doux 2009-2020

Le boulevard Réguillon sera très prochainement réaménagé  : la concertation à ce sujet s’est tenu le mois dernier.

Ce boulevard est un élément clef du réseau cyclable dans l’est Lyonnais: il est classé comme réseau structurant au plan modes doux de la métropole de Lyon (qui  défini le réseau cyclable devant être réalisé d’ici 2020). Il est la continuité de l’axe structurant « Félix Faure » qui existe déjà aujourd’hui et permet la liaison entre Vaux-en-Velin/Cusset d’une part, et le 7ème/ Guillotière/Manufacture des Tabacs d’autre part.

Au mépris du plan modes doux pourtant validé démocratiquement, la mairie de Villeurbanne va probablement décider de réaménager le boulevard Réguillon sans aménagement cyclable.

Cette décision serait d’autant plus inacceptable que   la réalisation d’aménagements cyclable à l’occasion d’une modification de voirie est une obligation légale issue de l’article L 228-2 du code de l’environnement (loi LAURE, 1996).

Cette loi fut longtemps ignorée des aménageurs du fait de difficultés d’interprétations mais de récentes décisions de justice ont confirmé son caractère obligatoire (par exemple la décision N° 1106627 du 18 mars 2013  du Tribunal Administratif de Marseille).

Nous avons donc envoyé une contribution dans le cadre de la concertation rappelant ces deux éléments.

La mairie a avancé l’argument que la rue Léon Blum pouvait servir d’alternative au boulevard Reguillon pour les vélos… sauf  que la rue Léon Blum, prochainement réaménagée dans le cadre de C3, ne sera pas non plus équipée d’aménagements cyclables, encore une fois au mépris de la loi!

Nous allons donc contacter le maire de Villeurbanne pour comprendre son point de vue, mais aussi lui expliquer les avantages qu’il y a à développer la pratique du vélo et notre attachement à la réalisation du plan mode doux. Nous espérons que la mairie se rendra à la raison et au respect de la loi.

Réponse de la mairie du 5ème

Nos représentants « 5ème arrondissement » ont rencontré à l’automne le maire du 5ème arrondissement, Monsieur Rudigoz, et l’adjoint aux déplacements, monsieur Jabouley. Nous leur avons soumis nos propositions (voir ici) pour l’arrondissement qui, en résumé, portent sur 3 points :

  • Rappeler l’intérêt d’aménager les axes qui, en 2009, dans le plan modes doux, avaient été définis comme « axes structurants vélo à aménager avant 2020″.
  • Proposer des petits aménagements pour faciliter la circulation des cyclistes, principalement des double sens cyclable .
  • Porter à la connaissance de nos élus la problématique très aiguë du stationnement vélo, et surtout du stationnement sécurisé des vélos, qui reste à l’heure actuelle un frein majeur au développement du vélo, plus encore dans le 5ème arrondissement où de précieux vélos électriques seraient un plus.

Nous venons juste de recevoir la réponse de Monsieur Jabouley par courrier.Disponible ici, celle-ci est globalement positive : la mairie d’arrondissement va bien laisser les services du Grand Lyon avancer sur la réalisation du réseau cyclable et prendra peut-être même l’initiative d’aménager elle-même certaines rues.

Monsieur Jabouley nous adresse également quelques refus : pas de liaison cyclable entre le plateau du 5ème et la presqu’île, pas d’avancée sur le stationnement vélo des résidents…

Pour avancer plus avant, nous avons besoin de personnes pour s’assurer que les « arbitrages » évoqués par la mairie ne se fassent pas systématiquement au détriment de la qualité de circulation des vélos, comme c’est trop souvent le cas. Pour cela nous devons instaurer des relations régulières avec la mairie et aller aux réunions de concertation argumenter en faveur des variantes « avec aménagements cyclables ». Simplement faire savoir que nous existons suffit souvent à convaincre des assemblées de riverains qui sont généralement favorables au développement du vélo mais qui, de bonne foi, pensent qu’il n’y a pas de cyclistes ou ne voient pas quelles améliorations apporter à la situation actuelle.

Si vous êtes intéressé pour faire avancer la cyclabilité du 5ème arrondissement, en équipe avec les autres volontaires, faite le savoir en écrivant à « lyon5[at]lavilleavelo.org ».