Archives du mot-clé sécurité

Présentation du programme ALVEOLE: réalisation de locaux vélo sécurité et bien plus….

Découvrez le programme ALVEOLE et visionnez la vidéo :

Apprentissage et Local VElo pour Offrir une Liberté de mobilité Econome en énergie
Programme éligible aux CEE « précarité énergétique »

Le programme ALVEOLE propose d’accélérer la création de locaux vélos équipés et sécurisés dans le parc locatif social d’habitat collectif existant via l’accès à un financement dédié et d’accompagner les ménages bénéficiant de ce local vers une mobilité autonome. ALVÉOLE prévoit d’ici le 31 décembre 2017 la réalisation de 150 locaux vélos sécurisés ainsi que l’accompagnement de 2 250 ménages en situation de précarité énergétique par des vélo-écoles.

Le programme s’articule autour de deux étapes obligatoires et une optionnelle :

  • Réalisation de travaux d’installation de locaux vélos sécurisés
  • Apprentissage à la mobilité à vélo auprès de vélo-écoles
  • (optionnel) Sensibilisation à l’entretien et à la réparation de vélos auprès d’ateliers d’auto-réparation

Les CEE « précarité énergétique »

Conformément à l’arrêté du 9/11/2016 (JO du 2/12/2016) portant validation de programmes d’accompagnement en faveur des économies d’énergie pour les ménages en situation de précarité énergétique, la contribution à ALVÉOLE ouvre droit à la délivrance de Certificats d’Economies d’Energie (CEE) « précarité énergétique ».

Pour ALVEOLE, le facteur de proportionnalité est de 1 MWh cumac de CEE délivrés pour 8 € dépensés par les bailleurs.

Durée du programme

Pour obtenir la délivrance de CEE « précarité énergétique », il est obligatoire que les devis soient émis après la 9/11/2016 (date de parution de l’arrêté) et la totalité des dépenses payées au 31/12/2017 (fin du programme).

Les acteurs

Porteur du programme : la FUB, Fédération française des Usagers de la Bicyclette, agit pour promouvoir l’usage du vélo comme mode de déplacement au quotidien et fédère 230 associations et antennes locales de cyclistes urbains réparties sur l’ensemble du territoire.

 

Partenaire technique : Inventage Energie & Environnement, bureau d’étude en ingénierie et conseil, accompagnera les bailleurs sociaux dans la conception, l’aménagement et la réalisation des locaux vélos.

Les destinataires

L’ensemble des organismes de logements sociaux, quel que soit leur statut juridique, hébergeant des ménages en situation de précarité énergétique.

Locataires, n’hésitez pas à en parler à votre organisme de location ! 

Le process

  • Etape 1 : Renseignements sur le programme, étude de faisabilité d’un local à vélos, mise en relation avec une vélo-école membre du réseau de la FUB et conventionnement auprès de la FUB,
  • Etape 2 : Mise en chantier d’un local vélos dans le parc locatif social d’habitat collectif existant répondant aux prescriptions du cahier des charges technique du programme,
  • Etape 3 : Réception des travaux et envoi des pièces justificatives à Inventage E&E,
  • Etape 4 : En partenariat avec la vélo-école, sensibilisation à l’utilisation du local et instauration des séances d’apprentissage du vélo ou de remise en selle, en option, sensibilisation à l’entretien et à la réparation de vélos auprès d’ateliers d’auto-réparation,
  • Etape 5 : Délivrance des CEE et revente sur la plateforme EMMY.

Le local vélos sécurisé

Un local vélos sécurisé et équipé est défini comme un espace de stationnement intérieur ou extérieur pour vélos, protégé contre les intempéries et dont l’entrée est accessible à l’aide d’une clef (ou d’un badge). Il comprend les éléments nécessaires pour acheminer et ranger un vélo aisément (support de fixation pour vélos, éclairage, dispositif d’ouverture automatique des portes, etc.).

Le local ainsi défini doit contenir au minimum douze places de stationnement pour vélos.

L’accompagnement vélo-école

En partenariat avec une vélo-école membre du réseau de la FUB, les ménages locataires bénéficieront d’un accompagnement vers une mobilité autonome.

Une première réunion de présentation du local vélos sécurisé aura pour objectif de sensibiliser l’ensemble des ménages à son utilisation et d’identifier les ménages intéressés pour bénéficier des séances d’apprentissage du vélo ou de remise en selle.

Les séances d’apprentissage du vélo seront adaptées au niveau de chacun, alliant théorie (règles de sécurité routière, connaître son environnement, …) et pratique (équilibre, maîtrise, être capable de se déplacer à vélo dans la circulation). Les ménages peuvent également apprendre à entretenir et réparer leur bicyclette et/ou avoir accès à un vélo d’occasion à prix abordable (optionnel).

Une évaluation de l’action d’accompagnement vélo-école des ménages aura lieu afin d’apprécier l’efficacité du dispositif et de mesurer notamment le report modal des ménages accompagnés vers le vélo.

Le financement

Les dépenses éligibles au programme engagées par les bailleurs sont :

  • la construction d’un local vélos ou l’aménagement d’un local existant en local vélos dans la limite de 1 124 € HT / place
  • la contribution financière au programme à hauteur de 333€ net à payer / place selon les modalités suivantes :
    • ​l’accompagnement au programme Alvéole de la FUB et d’Inventage E&E à raison de 177 € net à payer / place
    • la réunion collective de sensibilisation à l’utilisation du local vélos et l’accompagnement vélo-école à raison de 156 € net à payer / place

Les sommes éligibles dépensées permettront d’obtenir des Certificats d’Economies d’Energie selon le facteur de proportionnalité de 1 MWh cumac de CEE délivrés pour 8 € dépensés.

Ainsi, par exemple, un bailleur social ayant investi 16 000 € TTC dans le programme (réalisation de l’abri, accompagnement vélo-école, frais d’accompagnement de la FUB et d’Inventage) se verra délivrer 2 000 MWhcumac « précarité énergétique ». Grâce à la revente des CEE, l’opération pourra être financée à hauteur de plus de 50% de l’investissement, en considérant le prix du CEE sur le marché actuel.

 

Bailleurs, contacter directement la FUB:

Renseignements, conventionnement, contractualisation d’accompagnement vélo-école, contactez la FUB : Clémence PASCAL, c.pascal@fub.fr  – 03 88 75 71 90

Renseignements, suivi de la réalisation du local vélos (guide du bailleur et cahier des charges technique), délivrance des CEE et accompagnement à leur revente, contactez Inventage E&E : Gaëtan LAVAL, g.laval@inventage.fr – 04 37 24 77 74

 

Télécharger la note explicative sur le programme ALVEOLE.

Stationnement sécurisé des vélos

Mini-hangar à vélo sécurisé à Grenoble. Image Caroline Thermoz-Liaudy.

Les voiries publiques du Grand Lyon offrent 400’000 places de stationnement pour les voiture. Presque 90% de ces places sont mises à disposition gratuitement. Les habitants du grand Lyon, qui possèdent pourtant 430’000 places dans leurs garages, peuvent donc aussi laisser leur voiture la nuit à proximité de chez eux.

A côté de cela, le Grand Lyon, conscient des qualités du vélo, nourrit de grandes ambitions pour ce moyen de transport. 10’000 arceaux vélo ont été installés dans les vingt dernières années et 1000 arceaux vélo seront installés chaque année jusqu’en 2020. Grâce à ce rythme ambitieux le nombre d’arceaux vélos rattrapera le nombre de places de stationnement voiture sur voirie dans seulement 390 ans.

rue du général Plessier lyon 2Une rue normale à Lyon.

Mais laissons cela. Parlons de quelque chose de beaucoup plus embêtant : un vélo laissé la nuit sur un arceau à une espérance de vie qui se compte en jours (ou plutôt en nuits). Rappelons que la majorité des immeubles ne possède pas de parking vélo et que ceux qui existent sont généralement inutilisables et donc inutilisés. Complétons en disant que 20% des victimes de vol ne rachètent pas de vélo et il devient évident que la présence de stationnement sécurisé (box vélo ou parkings avec contrôle d’accès) est une condition nécessaire pour que le vélo deviennent un moyen de transport « normal », touchant un public plus large que celui qui est prêt à accrocher son vélo dans son salon après l’avoir porté dans son escalier.

vandalisme arceaux véloArceaux vélos dans le quartier part-Dieu.

De telles places sécurisés existent dans le Grand Lyon, au nombre de 905 exactement. Elles sont accessibles sur abonnement annuel pour 35€/an. Elles sont toutes situées dans les parkings LPA dont elles occupent 0.3% de la superficie.

Les élus avec qui nous avons abordés la question de la quasi-absence de places sécurisées nous ont fait savoir que la question était intéressante, mais qu’ils avaient déjà fait le maximum. Faire plus (par exemple aller jusqu’à dédier 1% des parkings LPA) serait extravaguant.

Nous avons donc mené une petite enquête qui nous a menés aux confins du monde connu, à savoir à Grenoble. La métropole des Alpes y a installé depuis de nombreuses années déjà différents types de stationnement vélo sécurisé.

Parmi leurs essais, la solution qui nous parait la plus intéressante est un mini-hangar à vélo, venu tout droit de Hollande où on le trouve dans chaque rue depuis maintenant 40 ans. Les hollandais ont retenus cette solution pour les avantages qu’apporte le mini-collectif :

  1. Plus économe en place et en argent que des box individuels, l’abonnement est donc bon marché pour ses utilisateurs.
  2. Pas besoin de surveillance contrairement à un « grand » parking, il suffit juste au gestionnaire de donner une carte magnétique d’accès aux 5 abonnés (le support peut être la carte TCL ou la carte OURA).
  3. Facile à installer sur la voirie : long comme une petite voiture (et moins haut), en tassant un peu il se glisse en douceur dans une file de stationnement automobile.

Il faut donc mettre en œuvre cette solution partout où les logements collectifs ne disposent pas de stationnement vélo (c’est-à-dire partout). Nous devons convaincre nos élus d’autoriser quelques-unes de ces boites au milieu des files de stationnement des voitures.

Nous proposons de leur montrer ces installations en conditions réelles, à Grenoble, sur invitation de la métropole de Grenoble.

Bonnington square, LondresBonnington square, Londres

Mais avant cela, il faut les convaincre qu’il y a vraiment de la demande. Par exemple Monsieur Sansoz, adjoint aux déplacements du 2ème arrondissement, est inquiet à l’idée de se mouiller avec un « gadget » et à besoin d’être rassuré quant à l’utilité d’une telle mesure.

Quantifier le besoin est donc la première étape indispensable. Merci, chers lecteurs, de remplir ce formulaire si vous avez besoin d’un tel parking en bas de chez vous… et si vous êtes prêts à payer un abonnement (a priori entre 35€ et 50€/an) pour mettre votre vélo en sécurité.

 

 

 

Nuits de Fourvière, Euro de Football, TCL + Vélo c’est possible !

Avec les mesures de sécurité déployées pour les événements (Nuits de Fourvière, Euro de Foot) du mois de juin, il va devenir bien compliqué de circuler en voiture ou en transport en commun (certaines lignes sont déviées, voire fermées, sans parler de la surcharge…) dans Lyon.

Pas de panique ! Le vélo fait partie de la solution ! Utilisé seul ou bien en complément du réseau de transport en commun, il vous permettra d’arriver à l’heure et de bonne humeur à votre événement.

 

Un parc relais vélo du réseau TCL. © Jacques Léone // Grand Lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fin d’article, vous trouverez deux plaquettes de communication des TCL qui présentent les différentes solutions pour rejoindre le grand stade, la fan zone, ainsi que le théâtre romain en transports en commun.

Malheureusement, elles ne font aucunement référence au vélo… un malencontreux oubli certainement. 

La Ville à Vélo vous présente donc la palette de solutions vélo à votre disposition, à utiliser seules ou bien en complément du réseau TCL :

Info de dernière minute: un parking vélo sera mis en place à proximité immédiate du Grand stade ! Pour la fan zone pas de restriction (stationnement, station vélov  fermer etc…) connu à l’heure de la publication de cet article. 

 

Les Nuits de Fourvière avec TCL

La fan zone et le grand stade avec TCL