Présentation

Créée en 1994, La Ville à Vélo est une association à but non lucratif (statuts, règlement intérieur). Elle agit auprès des élu·es et des aménageur·ses pour promouvoir l’usage du vélo, demander des aménagement cyclables et faire respecter la loi LAURE (*).

La Ville à Vélo compte 1600 adhérent·es et plus de 5500 sympathisant·es. Elle s’appuie sur une soixantaine de bénévoles : un conseil d’administration de 11 personnes, plus de 60 représentant·es locaux·ales et des référent·es thématiques.

Aux côtés d’autres associations cyclistes du Grand Lyon (dont la Maison du Vélo et les Ateliers de la Clavette), La Ville à Vélo a proposé aux candidat·es aux élections municipales et métropolitaines de 2020 un plan vélo citoyen. Pour répondre à l’urgence climatique et lutter contre la pollution de l’air, le vélo doit représenter 25 % de part modale d’ici 2025. Pour permettre à chacun·e de se déplacer facilement et sereinement à vélo, ce plan vélo interassociatif demande la création d’un réseau express vélo complétant le maillage cyclable métropolitain, et le développement d’un véritable système vélo : stationnement, ateliers d’autoréparation, formation à la conduite d’un cycle en agglomération, promotion du vélo en tant que mode de déplacement auprès des employeurs et du grand public… En amont des élections régionales 2022, avec une trentaine d’associations cyclistes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, nous avons fondé le Collectif Vélo AuRA pour présenter et défendre auprès des candidat·es un plan vélo couvrant les différentes compétences de la région.

La Ville à Vélo est représentée dans les 9 arrondissements de Lyon et plus de 30 communes de la métropole de Lyon.

Pour garantir une totale indépendance, elle ne perçoit plus de subvention depuis 2018.

La Ville à Vélo est hébergée à la Maison du Vélo de Lyon, au 244 rue Garibaldi Lyon 3. Des permanences y sont assurées tous les vendredis de 17h à 19h (sauf juillet-août et périodes COVID) : voir notre agenda

Pour adhérer en ligne, cliquez ici ; pour vous impliquer dans une des commissions, contactez-nous, et pour acheter un gilet bleu, c’est par !

Suivez les actions de La Ville à Vélo sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Youtube

(*) Loi de 1996 intégrée dans le code de l’environnement article L228-2 :

«A l’occasion des réalisations ou des rénovations des voies urbaines, à l’exception des autoroutes et voies rapides, doivent être mis au point des itinéraires cyclables pourvus d’aménagements prenant la forme de pistes, de bandes cyclables, de voies vertes, de zones de rencontre ou, pour les chaussées à sens unique à une seule file, de marquages au sol, en fonction des besoins et contraintes de la circulation. Lorsque la réalisation ou la rénovation de voie vise à créer une voie en site propre destinée aux transports collectifs et que l’emprise disponible est insuffisante pour permettre de réaliser ces aménagements, l’obligation de mettre au point un itinéraire cyclable peut être satisfaite en autorisant les cyclistes à emprunter cette voie, sous réserve que sa largeur permette le dépassement d’un cycliste dans les conditions normales de sécurité prévues au code de la route.
Le type d’aménagement de ces itinéraires cyclables doit tenir compte des orientations du plan de mobilité, lorsqu’il existe.»