Lettre à Monsieur le Président de la Métropole : Danger potentiel des potelets Wilmotte à l’axe des pistes cyclables bidirectionnelles

Monsieur le Président,

Les dernières années ont vu un trafic vélo en augmentation forte sur la métropole et notamment Lyon Villeurbanne, ce dont nous nous félicitons. Le trafic vélo, comme montré par les comptages en open data disponibles sur la métropole et communiqués par vos services, a encore accéléré sa croissance sur 2019 et à la faveur du déconfinement.

De nombreuses et nombreux usagères et usagers de ce moyen de transport l’ont adopté récemment et rejoignent ou contactent notre association pour des conseils ou signalements. Plusieurs nous ont saisis d’incidents et accidents liés aux potelets Wilmotte (en version « dure ») placés à l’axe des pistes cyclables bidirectionnelles notamment quai Augagneur ou quai Pierre Scize. Pour nécessaires eu égard à la propension des conducteurs de véhicules motorisés à stationner sur le moindre espace accessible, ils n’en demeurent pas moins des dispositifs peu visibles, et surtout non fusibles face à un cycle en cas de choc.

Nous souhaiterions les faire remplacer dès que possible par des modèles souples non dangereux en cas de choc. Il serait également souhaitable de lancer des expérimentations visant à les supprimer, tout en les accompagnant d’une forte démarche de sensibilisation et répression au sujet du stationnement très gênant sur les aménagements cyclables, et ce 24h/24h et 7j/7j.

Même si le moyen de déplacement vélo au quotidien reste sûr, il est important de non seulement accompagner mais soutenir sa croissance en améliorant d es conditions de sécurité pouvant dissuader des usager.e.s néophytes.

Dans l’attente de la prise en compte de cette demande, nous restons à votre disposition pour plus d’informations et nous prions d’ agréer, Monsieur l e Président, l’expression de nos salutations distinguées.

Marien Lebreton, Administrateur de La Ville à Vélo

One comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.