Mobilisation Générale : Les cyclistes grands oubliés du cours Vitton !!!

Ce jeudi 1er mars, la métropole de Lyon va présenter son projet de réaménagement du cours Vitton (section Garibaldi – Tête d’Or). Une voie de circulation sera supprimée au profit de trottoirs élargis.
Si la Ville à Vélo partage pleinement l’objectif d’apaisement de cette voirie et de sécurisation des piétons, elle dénonce l’absence d’aménagement cyclable. Les cyclistes et leur sécurité sont les grands oubliés du projet, sur un axe pourtant classé structurant au schéma directeur vélo de la Métropole de Lyon et « à aménager avant 2020 ».
Cet oubli est d’autant plus inacceptable qu’il s’agit d’une violation caractérisée de la Loi Laure (qui prévoit que des aménagements cyclables soient réalisés à l’occasion de toute réalisation ou rénovation de voie urbaine, plus d’info ici).
La Ville à Vélo mettra toute sa détermination citoyenne à exiger un projet conforme à la loi et respectueux de tous les usagers de la voirie.
Par conséquent, nous appelons nos 400 adhérents et 900 sympathisants à se mobiliser triplement ce jeudi 1er mars :
  • à 8h30 place Charles Hernu – Charpennes (devant l’Hôtel Mercure) pour un défilé cycliste en direction du cours Franklin Roosevelt (Dress Code : Gilets fluo, lumières clignotantes, klaxone, bonne humeur !) (événement Facebook)
  • à 18h30 devant la Mairie du 6ème (33 rue Bossuet) pour une haie d’honneur cycliste qui accueillera les participants à la réunion d’information de 19h, salle Victor Hugo (Dress code : idem mais en mode silencieux) (événement Facebook)
  • à 19h pour participer à la réunion d’information et faire valoir nos intérêts et le respect de la Loi (dans le plus grand calme et le respect des opinions contraires) (événement Facebook)
A jeudi pour une belle journée de mobilisation !

 

Contact : Fabien BAGNON – 06 59 12 75 89
Co-Président La Ville à Vélo
Co-Fondateur Collectif VALVE
Image : Grand Lyon

5 réflexions au sujet de « Mobilisation Générale : Les cyclistes grands oubliés du cours Vitton !!! »

  1. Bonjour,
    Je comprends tout à fait votre position sur le manque d’une piste cyclable sur le cours Vitton/Roosevelt, mais vous oubliez de préciser qu’il existe déjà 2 pistes dans les rues parallèles (Sens Est/Ouest rue Tronchet au nord, et rue de Sèze au Sud pour aller vers Villeurbanne).
    Ces 2 pistes (bandes cyclables pour être précis) sont dans des rues à sens uniques, et on roule dans le même sens que les voitures.
    Reste peut-être aussi à les faire connaître (elles ne sont pas du tout indiquées depuis le cours Vitton) pour que les cyclistes prennent l’habitude d’y aller et que parfois, le chemin le plus sûr et le plus rapide pour rouler n’est pas forcément le même que celui des voitures.

    1. Bonjour,

      Merci pour votre intérêt pour le sujet et vos efforts de conciliation. Effectivement les rues adjacentes sont dotés d’aménagements cyclables.
      On pourrait dire, de la même manière, qu’elle sont déjà dotées de deux files de stationnement chacune, et pourtant on va encore rajouter une file de stationnement sur le cours Vitton.

      Et pourtant l’objectif public (voir ici http://www.sytral.fr/157-plan-deplacements-urbains.htm) est de multiplier par 4 le nombre d’usagers du vélo et de réduire l’usage de la voiture. Vous conviendrez, je suppose, que si on donne systématiquement la priorité aux stationnement par rapport aux aménagements cyclable, les chances d’atteindre cet objectif sont nulles.

      Nous pensons que ces bandes cyclables sur le cours Vitton permettraient d’accéder aux commerces à vélo et pourraient amener beaucoup plus de personnes que simplement une vingtaine de places de stationnement. Aujourd’hui il est très peu pratique d’accéder à ces commerces à vélo, alors que la possibilité de faire ses courses de manière pratique sur ses chemins quotidiens est un déterminant essentiel du choix de mode de transport.

      Enfin, le cours Vitton est beaucoup plus lisible que les rues latérales, permet de circuler sans devoir céder la priorité à chaque axes secondaires. Si Vitton est aménagé, quelqu’un qui habite le 8ème et rendrait visite à un amis dans le 6ème trouvera son chemin à vélo de manière intuitive et pratique. Tant qu’il faudra slalomer dans les petites rues, le vélo est condamné à rester un mode de déplacements d’initiés. Notre ambition, l’ambition de l’état, l’ambition de la métropole, est au contraire d’en faire un mode de transport grand public. Nous attendons de la métropole qu’elle agisse en conséquence.

      Viendrez-vous demain pour soutenir cette ambition?

      1. Pour ma part j’habite les Charpennes et viens pratiquement toutes les semaines faire un peu de shopping sur Vitton, notamment à Mistigriff. Tres compliqué de circuler à velo avec le trafic. Je ne parviens à stationner mon velo que sur les rues adjacentes. Vitton cyclable, c’est vital. Si on n’y parvient pas il y a encore la solution de pietonniser l’axe mais les commerçants vont encore se plaindre que leur chiffre d’affaire explose !

      2. Je suis également d’accord que l’aménagement cyclable d’une artère aussi importante doit se faire impérativement, et intelligemment de préférence, pour éviter que ça ne devienne une bande cyclable – arrêt en double file.

        Et alors ce défilé sous la neige, ça n’a pas trop freiné les participants ?
        Désolé, pour ma part j’étais déjà au boulot… en vélo !

    2. Bonjour,
      les arguments des uns et des autres sont tous acceptables, mais il en est un qui ne souffre discussion, c’est la loi.

      Il me semble, mais je me trompe peut être, que tout nouvel aménagement routier DOIT prendre en compte un aménagement cyclable. Si une métropole (publique) qui NOUS représente, n’applique pas ce que l’Assemblée Nationale a voté, c’est qu’on est dans un état de non droit, pas dans une démocratie occidentale moderne. On ne peut pas tolérer ce genre de manquements.

      Je serai donc ce soir devant al mairie du 6ième.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.