Archives pour la catégorie Lyon 7ème

Cyclabilité du 7ème : Bilan 2016 et Programme pour 2017

Une commission extra-municipale spéciale VOIRIE s’est tenu le 20 Février dernier en mairie du 7ème. LaVilleàVélo était présente et vous en livre un compte rendu tout en attendant vos réactions et suggestions, comme d’habitude.

A la tribune étaient présent(e)s Françoise RIVOIRE, chargée de la VOIRIE ; Eddy ACACIA, 2èmé Adjoint chargé de la tranquillité publique; ainsi que deux techniciens, un de la Mairie et un du Grand Lyon dont j’ai malheureusement perdu les noms, toutes mes excuses.

Commençons par féliciter la Mairie du 7ème arrondissement ainsi que la Métropole pour les nouveaux aménagements cyclables ajoutés au réseau déjà existant du quartier. Bilan des réalisations en 2016 :

-la Grande Rue de la Guillotière s’est vu doter de deux bandes cyclables dans les deux sens de circulation sur le tronçon entre les rues Créqui et Rachais

deux bandes cyclables également pour la rue Domer entre M.Bloch et Madelaine

-une zone de rencontre 20km/h devant le parvis de la Mairie + station Vélo’V déplacée

110 arceaux supplémentaires ont été implantés en 2016 dont 9/10 sur la chaussée à la place de stationnement auto et le reste sur trottoirs.

Passons maintenant à de la projection sur l’année à venir. Grâce aux conseils de quartier en partenariat avec La Ville à Vélo, la mairie nous a présenté le programme des projets qui sera mis en place en 2017 :

-la Grande rue de la Guillotière se verra attribuer de nouvelles bandes cyclables dans les deux sens de circulation sur le tronçon entre la place G.Péri et Jean Jaurès. Le dernier tronçon entre Rachais et Tchécoslovaques sera fait l’année suivante, ce qui fera de la Grande rue de la Guillotière un axe structurant mode doux et une pièce importante du maillage en faisant la liaison avec L’avenue des Frères Lumière.

-le projet de l’année est la mise en place d’une piste cyclable en double sens sur le Quai Claude Bernard. Après le bon boulot initié par la mairie du 3èmè en mettant en place une piste sur le Quai Augagneur, celle du 7èm prolongera cet axe structurant du Plan Mode Doux vers le sud. Pour cela : suppression de voie de circulation et sécurisation des traversées piétonnes et cyclistes.

nous participons à un projet initié par le conseil de quartier Jean Macé qui est l’étude du réaménagement de la rue Chevreul. L’étude débutera en mairie en 2018 mais nous leur ferons des propositions d’ici là, comme le demande Loïc Graber, adjoint à l’urbanisme. Il ressort de l’étude de proximité une volonté de re-végétaliser la rue et de passer la circulation en double sens cyclable.

Concluons simplement en disant que le bilan, un peu maigre, est tout de même satisfaisant et que le programme de l’année à venir nous plaît mais n’est pas assez ambitieux. Prochaine échéance, la réunion en Mairie mi-Mars à propos de la cyclabilité du quartier toujours à améliorer pour notre plaisir et notre sécurité

Voilà le bilan et la projection de notre travail dans le quartier. Merci encore de nous suivre et soutenir. J’en profite pour remercier les conseils de quartier du 7ème, la Mairie dans son ensemble, nos adhérents et soutiens dans le quartier et tout particulièrement Julien DEMUSSY, Edouard CELLE, Mathieu MAILLARD et Antoine VEZIANT-ROLLAND.                           Merci, Germain CHALINE.

Si comme eux vous souhaitez donner votre avis voire même un coup de pouce n’hésitez pas à écrire à lyon7@lavilleavelo.com

Ça va rouler dans le 7ème

Nous remercions la mairie du 7ème pour les aménagements fait dans le quartier et ceux à venir.

Mention particulière aux bandes cyclables mise en place Grande rue de la Guillotière en 2016. Un autre tronçon est prévu pour l’année à venir entre autres aménagements.
De plus les conseils de quartier sont très actifs concernant les modes doux.
Celui de Jean Macé met le réaménagement de la Chevreul au cœur de sa commission urbanisme. Après une étude auprès de la population et des commerçants il ressort trois grandes idées:
-réaménager l’angle rue Renan/rue Chevreul afin de mettre mieux à profit cette zone
-végétaliser et arborer davantage la rue Chevreul
réaliser une piste cyclable rue Chevreul

Ce reclassement du secteur rue Chevreul/place Jules Guesde sera à l’étude en mairie début 2018. Le conseil de quartier compte proposer trois scenarii pour l’automne 2017 en s’appuyant sur leur étude et en concertant « LaVilleàVélo ». Merci à eux pour leur bon travail. Si vous souhaitez, comme moi, participez à l’élaboration de ces scenarii vous êtes les bienvenus.

Celui de la Guillotière souhaite dialoguer avec la mairie et mettre à l’étude ces trois points:

-Un aménagement plus adéquat a la forte fréquentation du cours Gambetta, 1er axe cyclable de la métropole

-Continuer le bon boulot entamé par la mairie du 3ème avec la piste cyclable quai Augagneur en prolongeant cette piste au sud, quai Claude Bernard, du pont de la Guillotière vers la piscine du Rhône

-Demander de vrais agencements pour les utilisateurs de vélos autour du parc Blandan

Si vous souhaitez nous apporter votre soutien et participer à ces groupes de travail, vous êtes plus que bienvenus.

Si certains d’entre vous sont ou veulent être en contact avec le conseil de quartier de Gerlant vous êtes aussi bienvenus.

Merci de contacter Germain par mail à lyoXXn7@lavilleavelo.org (supprimer les deux XX pour m’écrire un mail).

Roulez bien !!!

Record de 6137 vélos sur le cours Gambetta ! L’explosion du trafic vélo en temps réel

Les données de 55 compteurs accessibles au grand public

Depuis le 28 septembre 2016, la Métropole de Lyon a mis en ligne les données des 55 dispositifs de comptage automatique de vélos installés sur son territoire. Les informations mises à jour quotidiennement sont accessibles sur le site internet http://www.eco- public.com/ParcPublic/?id=3902#

capture-decran-2016-10-09-a-21-21-55

Il est possible de visualiser le trafic sur le mois précédent, mais également un historique de plusieurs années avec possibilité de sélectionner un affichage par jour, semaine et mois.

Un trafic vélo qui s’envole !

Le grand public peut ainsi constater l’explosion du trafic vélo (+15% par an depuis 6 ans, 370% en 10 ans). Mieux sur un an (septembre 2015 à septembre 2016) le trafic est en augmentation de 27% sur de nombreux compteurs.

32 % des usagers du cours Gambetta sont des cyclistes !
Le 5 octobre 2016, un nouveau record a été atteint sur le cours Gambetta avec 6 137 vélos. Il conforte sa place de 1er axe cycliste de la Métropole devant la piste cyclable du Pont Morand et la voie verte des Berges du Rhône (au niveau du Pont Wilson).
A noter que ce même cours est emprunté par 13 000 voitures et camions : 32 % des usagers (hors piétons) de cet axe sont donc des cyclistes !

capture-decran-2016-10-09-a-21-19-56

Le Pont de la Mulatière, récemment aménagé suite à la mobilisation du Collectif VALVE, se classe en 22ème position alors qu’il n’est que partiellement cyclable (une passerelle piétonne sera construite d’ici 2019 pour libérer de l’espace au profit d’une véritable piste cyclable dans le sens Sud-Nord).

La politique vélo de la Métropole de Lyon paie !

La forte progression du trafic vélo semble bien corrélée avec le développement des aménagements cyclables qui s’est accélérée sur les 5 dernières années.
Elle récompense la politique menée par la Métropole et la Ville de Lyon depuis 10 ans et doit les inciter à poursuivre et même renforcer leurs efforts.

Les modes actifs pour une Métropole à Haute Qualité de Vie !

Le développement des modes actifs (marche à pied, vélo, trottinette) est le moyen le plus efficace et le moins couteux pour la collectivité pour réduire la pollution de l’air, les nuisances sonores et les difficultés de déplacements et ainsi tendre vers une Métropole à Haute Qualité de Vie.

Le vélo fluidifie le trafic !

Rappelons que la moitié des déplacements effectués en voiture dans la Métropole fait moins de 3 km. Si les alternatives sont suffisamment pratiques et confortables, les usagers préfèrent les utiliser, libérant la rue pour ceux qui en ont besoin : les livreurs, les personnes à mobilité réduite, les particuliers qui transportent un piano, ceux qui habitent loin des transports en commun, etc.

Ainsi la part modale de l’automobile baisse régulièrement dans la Métropole. Sur Lyon- Villeurbanne, elle n’est plus que de 26% en 2015 (35% en 2006) contre 47% à pied ou à vélo et 26% pour les transports en commun.

VALVE-LVV – Communiqué de Presse du 7 octobre 2016 

Consultation 7ème arrondissement

Le conseil de quartier Jean Macé a lancé un court questionnaire, ouvert à tous, afin de comprendre les besoins des gens qui fréquentent ou pourraient fréquenter ce quartier.

Si vous fréquentez le 7ème arrondissement, même si ce n’est que rarement (moins d’une fois par mois), il FAUT que vous répondiez à ce questionnaire.

Plus il y a de réponses qui expriment une envie de ville dynamique, où il est possible de faire ses courses à pied et à vélo, moins il y a de chance que le dernier mot aille à ceux qui veulent juste transformer ces rues en un vaste parking.

Le questionnaire ici : https://docs.google.com/forms/d/1Ph85zRJuY7tHuhoEgu1cNFv4Bs1FyFqHMck_mA0tRnk/viewform?c=0&w=1

Place Jules Guesde et rue Chevreul
Périmètre soumis à consultation

Rencontre avec les élus du 7e arrondissement : un premier contact mitigé !

Deux membres de l’association ont rencontré 2 élus du 7e arrondissement, dont M. Acacia adjoint aux déplacements, le 1er février. Cela a été l’occasion de leur présenter l’association, notre répartition par arrondissements, discuter des projets en cours et leur faire part de nos demandes.

(notre dossier de demandes générales est disponible ici : LVV dossier général 7e arrondissement fev16)

Ce premier rendez vous a été mitigé, nous avons compris que « l’ambition cyclable » dans le 7e est limitée! L’argument global avancé par les élus est de ne pas simplement faire peindre des bandes cyclables sur les voies mais de réfléchir en profondeur aux aménagements.
“La qualité plutôt que la quantité” semble être leur crédo mais pour l’instant c’est plutôt peu de qualité et très peu de quantité, voir la suppression d’aménagements!

Les points positifs :

– Création d’arceaux vélos à venir, nous faisons remonter nos propositions d’emplacements via les conseils de quartier.

– l’aménagement Grande rue de la Guillotière : présenté comme leur projet phare, ils ont la volonté de l’aménager en double sens cyclable (dsc) en totalité d’ici 2020, en différentes phases. Les discussions continuent pour finir d’aménager la rue, il faut qu’on soit présent pour s’assurer d’un beau double sens cyclable sur toute la longueur. Et être patients !

Les points tièdes :

– aménagement prévu du carrefour Pont Gallieni / Quai Claude Bernard mais pas forcément optimal pour les vélos. Nous demandons plus d’infos (plans) à la mairie.

Les points négatifs :

– L’aménagement de la rue Chevreul en DSC et la connexion avec le 8e via la rue de l’épargne, affichée dans le plan mode doux, n’est pas prévue.

– Rue de Gerland : pas de bandes cyclables prévues alors qu’elle semble bien assez large. Le discours des élus a été confus, argumentant sur le fait que la Rue de Gerland est dangereuse car certains automobilistes y roulent plus à 80km/h qu’à 50. Les élus ne veulent pas “prendre la responsabilité” (sic) de permettre à des cyclistes de se mettre en danger sur cette portion en créant une bande cyclable, et avancent que la rue est trop étroite. La mairie a fait peindre un terre-plein central afin de réduire la vitesse des automobilistes. La question ici est : peut on invoquer la loi LAURE pour cet aménagement qui n’a pas pris en compte le vélo ?

– Aménagement de zones 30 : prévu dans une partie de Gerland (nouveaux quartiers) mais extension limitée des zones 30 existantes au nord de Berthelot.

– Les élus réfléchissent à la suppression de la piste le long de l’avenue Berthelot ou à la pose de bandes rugueuses pour gêner les cyclistes ! Apparemment ça gène les piétons qui marchent sur la piste car ce n’est pas assez large, alors qu’il y a 3 voies de voitures à côté. Incompréhensible alors que l’alternative Chevreul/Rue de l’épargne n’est pas prévue.

LVV va faire un courrier pour éclaircir tous ces points et commence à participer activement aux conseils de quartiers. Un autre point positif quand même, l’élu accepte de venir faire un tour à vélo avec nous dans l’arrondissement dans les prochaines semaines.

Conclusion : beaucoup de boulot à faire dans le 7e, les mairies d’arrondissement ne peuvent pas tout faire mais ça peut être un levier efficace, et nous ne lâcherons rien ! Le groupe d’arrondissement est encore jeune, alors n’hésitez pas à nous rejoindre pour faire bouger les choses !
Contact : lyon7(chez)lavilleavelo.org